Version haut débit de: Forum alcool, alcoolisme et autres addictions - Alcoolisme et baclofène
Aide - Rechercher - Membres

Indifference totale et stable au bout d'un an

vicvicvic (25 Janvier 2016, 11:44)
Bonjour,
J'ai 30 ans et suis alcoolo dependante depuis 8 ans. Cela fait 3 ans que j'ai entrepris de m'atteler a ce probleme. J'ai effectue une annee complete de sevrage sous le controle d'un addictologue a ce moment la. Ma consommation etait alors quasiment quotidienne souvent associee a des stupefiants avec des consequences sur ma vie professionnelle mais surtout des consequences psychologiques (craving/ culpabilite/ estime de moi deterioree). Apres un an avec les alcooliques anonymes je ne supportais plus leur cote moralisateur, illumine et pire encore leur obsession permanente de l'alcool (comment expliquer au bout de 35 ans de sevrage qu'ils passent encore leur vie dans cette obsession?). Je me dis donc qu'abstinente je suis obsedee par l'alcool tout autant que lorsque je suis buveuse.
Apres un an de consommation extremement controlee je suis revenue aux memes schemas : des craving tres forts qui durent la moitie de la journee un jour sur 2, recommencer a me cacher, a mentir. Des episodes alcooliques 3 fois par semaine entre 6 et 20 unites d'alcool.
J'ai decide de rencontrer un addictologue specialise dans le traitement au baclofene non sans crainte-car je ne prends jamais un medicament, je bois generalement des tisanes et me soigne aux huiles essentielles! Mais j'ai une vraie volonte de m'en sortir et je crois en ce traitement.
Voici le resume de mes premieres semaines de traitement, de ses effets secondaires et des effets sur mes cravings :
J1-J4 : 11h- 0.5. 15h- 0.5. 18h30- 0.5. Maux de tete legers et vertiges. sautes d'humeur legeres. Effets sur le craving importants et possibilite de me limiter a 4 verres (ce qui ne m'arrive jamais).
J5-J10 :11h- 1. 15h- 1. 18h30- 1. Maux de tete, somnolence, cauchemars. Retours de cravings importants.
J11-J13 : 11h- 1.5. 15h- 1.5. 18h30- 1.5. Maux de tete. Cravings tres importants et retours d'episodes alcooliques longs avec autour de 15-20 unites d'alcool.
J14-J19 : 11h- 2. 15h- 2. 18h30- 2. Maux de tete insoutenables, somnolence perpetuelle, idees noires et cauchemars obsedant. Limitation de la consommation d'alcool.
Je suis actuellement dans une phase ou les effets secondaires sont si impactants que je les supporte peu et ai du me faire prescrire des anxiolytiques par securite. Je prends du paracetamol pour mes maux de tete egalement. Cette escalade medicamenteuse me fait peur. Je me demande si je vais pouvoir tenir, si ce traitement ne va pas me faire sombrer en depression moi qui suis d'un naturel si heureux et positif.
Reduire la dose s'apparentrait pour moi a un echec, retardant l'apparition du seuil d'intolerance.
De plus j'ai peur des consequences a long terme de ce traitement. Consequences physiques je l'entends... sur mes organes, sur mon cerveau...
Je me demande egalement si le fait de continuer l'alcool pendant le traitement peu reellement etre preconise : j'ai laisse echappe ma vigilence depuis le debut du traitement et ma consommation s'en trouve encore augmentee. De plus les effets indesirables sont pires encore les lendemains d'alcool.

Je vous remercie par avance pour vos retours. Meme si paradoxalement mon sponsor AA me soutient dans ma demarche (ce n'est pas une ultra) je me sens un peu demunie pour en parler.

Bien cordialement
Sylvie (25 Janvier 2016, 11:57)
Bonjour

Tu as augmenté trop vite ...
La norme c'est 10mg de plus tous les 3 jours et si trop d'EI aller moins vite

Là il FAUT que tu diminues
Les idées noires sont un des seuls EI dangereux, il faut les faire disparaitre ...
Baisse au moins de 20mg, cela n'a rien d'un échec, c'est repartir sur de bonnes bases

Tes prises peuvent peut être être optimisées, à quelle heure commence ton craving ?

Il n'y a pas de conséquence à long terme, tous les EI sont réversibles quand après le seuil, on peut diminuer le baclo
Et faire un effort pour diminuer sa conso durant le traitement est un plus
vicvicvic (25 Janvier 2016, 12:06)
Merci Sylvie pour votre retour rapide.
Mes cravings demarrent environ a 17h quand je suis dans une phase d'activite professionnelle intense et en deplacement comme actuellement (14h le cas echeant).
J'ai vraiment fait des cauchemars obsedants et mes proches ne supportent plus ma versatilite. Mon meilleur ami m'a dit que j'avais tous les symptomes d'un debut de depression (ce que je ne crois cependant pas). J'ai pu observer des le debut du traitement des envies d'autodesctruction comme je n'en avais jamais ressenties auparavant.
Merci encore pour votre soutien
Sylvie (25 Janvier 2016, 12:19)
Dans ce cas, il faudrait prendre un AD de façon temporaire et diminuer la dose provisoirement, le temps que l'AD agisse
Les idées noires peuvent conduire au suicide, ce n'est vraiment pas à prendre à la légère ...

Pour les prises, il faut placer la dernière 1h avant le craving, après c'est trop tard
Dans l'idéal 12h, 14h, 16h
Mais c'est à faire en déplaçant doucement les prises, parce que les rapprocher augmente les EI

Et pour les cauchemars, Renaud de Beaurepaire donne de l'alpress à ses patients qui en souffrent trop
Demande à ton médecin

Et surtout diminue le baclo ...
Jack-Lofène (25 Janvier 2016, 12:27)
Salut,

Sylvie a fait un tour de la situation, j'ajouterai que ne pas vouloir absorber trop de médicament je comprend tout à fait, mais le baclo (molécule absorbé quotidiennement par des millions de gens depuis 40 ans, n'est pas toxique contrairement à l'alcool. Les effets indésirables (majoré par l'alcool) sont réversibles, et pour bon nombre, disparaissent d'eux-même au fur et à mesure que le corps s'habitue à la molécule.
Réduire la dose ponctuellement, n'est pas un échec, mais du bon sens pour mener à bien le traitement.

A bientôt
Karine (25 Janvier 2016, 12:27)
Bonjour,

En effet j'ai eu ce genre d'EI, des idées morbides d'automutilation, ça peut être dangereux

Je plussois, il faut que tu diminues en baclo
vicvicvic (25 Janvier 2016, 12:28)
Ok donc si je repars sur :
10h 1.5
14h 1.5
17h 1

Puis
11h 1.5
14h 1.5
16h 1

Ca vous semble une bonne alternative?
Je n'ai pas non plus d'idees suicidaires grave, juste un mal-etre psychologique et physique

merci mille fois je me sens deja rassuree. Mon prochain rdv addicto est dans 2 semaines (je suis en deplacement)
vicvicvic (25 Janvier 2016, 12:35)
Karine merci pour vos commentaires c'est exactement ca. J'ai eu des envies d'automutilation en voyant un couteau... ce qui ne m'est absolument JAMAIS arrive n'etant pas du tout suicidaires et meme tres positive. Evidemment aucune envie de passage a l'acte mais des pensees vraiment troublantes
Sylvie (25 Janvier 2016, 13:02)
Pour la répartition, oui mais inverse les doses

11h 1
14h 1
16h 2

Pour les idées morbides, Karine s'est aperçue que c'était le mélange alcool + baclo qui en était la cause
Karine (25 Janvier 2016, 13:11)
C'est exactement ça c'est le mélange baclo alcool qui déclenche les idées morbides, je te comprends j'avais aussi peur d'un couteau

Joue le plus possible sur ta conso, perso, j'avais dû faire abstinence pour que ça passe, c'était tout bénèf, je te le conseille aussi
vicvicvic (25 Janvier 2016, 13:22)
Ok merci je reprends sur ce rythme et vous tiens au courant.
Je reste abstinente ces prochains jours
Je vais deja mieux d'avoir pu echanger avec vous
Jack-Lofène (25 Janvier 2016, 13:30)
Les idées d'automutilation, j'en ai eu aussi en phase dépressive (alterné d'hypomanie).
C'était juste avant et pendant mon seuil d'indifférence (donc même sans alcool).
Tout ça pour dire que, bien sur ça passe, personnellement sans AD, mais à surveiller de près.
Normalement la baisse du baclo devrait arranger les idées noires, je reprendrai très progressivement 10mg tous les 7 jours ou par augmentation de 5mg.
Surveilles bien tes envies et ta conso, tu n'es peut-être pas très loin du seuil...
vicvicvic (28 Janvier 2016, 5:53)
Bonjour, apres diminution a 40mg mes idees noires ont totalement disparu. Je remarque aussi que prendre la derniere prise de la journee a 16h ameliore la qualite de mon sommeil. merci pour votre aide. Je vais partir sur un rythme lent a +10mg par semaine :fsb2_yeah:
Jack-Lofène (28 Janvier 2016, 9:54)
Bonne nouvelle.
Si jamais elles reviennent à l'approche du seuil, il faudra sans doute diminuer encore l'augmentation, mais tu verra bien à ce moment là.
vicvicvic (31 Janvier 2016, 10:14)
Bonjour, apres 6 jours a 40 mg les EI sont tres limites et je me crois prete a faire +10mg a partir de demain.
Ma posologie actuelle est : 10h30 : 1 / 14h :1 / 16h : 2.
J'ai remarque que la pire prise pour moi est la seconde car je supporte difficilement l'etat de somnolence en pleine journee et elle me donne generalement des vertiges. A l'inverse avoir anticipe ma derniere prise a 16h (au lieu de 18h30) me permet de mieux dormir.
Mes cravings sont atenues. J'ai toujours du mal a m'arreter de boire et je me suis autorisee 2 sessions ou j'ai reussi sans probleme a m'arreter a 7 unites ce qui est deja un enorme progres. L'alcool+ baclo ne me donne pas d'idees noires mais m'empeche de dormir par contre. Les idees noires etaient effectivement liees de mon cote a la surdose que vous aviez identifiee.
Comment me conseillez vous de repartir les 50mg? J'ai vu que plusieurs patients avaient 4/5 prises par jour?
Je vous remercie pour cette aide precieuse ce forum m'apporte un soutien inestimable... je lis les temoignages et j'y crois :-)
Jack-Lofène (31 Janvier 2016, 10:43)
Moi je n'augmenterai que de 5 mg, En les plaçant à 16h.
Augmenter le nombre de prise peut être une solution si les EI ne sont vraiment pas gérables, mais souvent au dépend d'une efficacité sur le craving.
Si la prise de 14h est vraiment trop dur tu pourrais faire
10h30:1 12h30:0.5 14h:0.5 16h:2.5
ou à la prochaine augmentation
10h:1 12h:0.5 14h:1 16h:2.5
Sylvie (31 Janvier 2016, 11:49)
D'accord avec Jacques
Et de toute façon, si tu supportes bien la prise de 16h, c'est sur elle qu'il faut augmenter
vicvicvic (31 Janvier 2016, 12:36)
Merci beaucoup je vais augmenter de 5mg seulement selon vos conseils (le dernier episode m'avait fait tres peur!). A 40 mg les EI sont vraiment limites maintenant: quelques maux de tete, picotements dans les doigts et etat de somnolence qui ne me penalise pas dans mon activite professionnelle. Plus d'angoisses du tout non plus. je vais donc rester sur 3 prises. merci a vous et bon dimanche
Manue (31 Janvier 2016, 12:40)
La somnolence c'est l'ES le plus fréquent, mais il finit aussi par passer
Essaie les petites siestes si tu en as les possibilités, c'est déjà bien que tu aies trouvé ta dose pour un bon sommeil
Manue
Karine (01 Février 2016, 12:04)
Bonjour Vic

Pour la somnolence qui va finir par passer, essai de prendre 2 gélules de guarana le matin pas après 15h, c'est assez efficace,

Tu pourrais aussi te supplémenter en vitamines du groupe B (B1-B6-B12) ça pourrait t'aider
vicvicvic (04 Février 2016, 10:16)
Bonjour a tous :-) Apres 4 jours a 45mg je n'ai pas eu d'augmentations des EI et me sens bien. Je me demandais si je pouvais selon vous observer des palliers de 5 jours a la place de 7 jours? Si je passe a 50mg samedi que me conseillez vous?
Pour rappel je suis actuellement a :
10h 10mg. Petits effets
14h 10mg. Somnolence un peu genante
16h 25mg. Pas d'effets (vague picotement dans les doigts mais rien de genant)
En lisant les temoignages de guerison j'ai compare les seuil d'indifference par rapport au profil alcoolodependant. J'etais et suis toujours plus ou moins a un indice 20 et la plupart des gueris indiquent un seuil entre 80 et 110mg. Il y a t il reellement une correlation selon vous?
Je m'accroche et j'espere :-) je ne reussis cependant pas a etre abstinente. Je sens que la pulsion de craving est moins violente et moins longue mais mes habitudes persistent. Je sens que je pourrais eventuellement m'arreter apres 4-5 verres mais c'est comme si une part de moi (alcoolique) resistait et me forcait a boire meme si j'en ressens moins le besoin. Je me rends bien compte que ca peut sonner tres schizophrene!
Je vous remercie par avance pour votre aide et votre precieux soutien.
vicvicvic (04 Février 2016, 10:20)
Merci Karine pour vos conseils je commence une cure de vitamine B (multi) des demain
Jack-Lofène (04 Février 2016, 10:26)
En montant de 5mg, bien sur que tu peux faire un palier plus court, de 5 jours voir moins.
C'est toi qui voit comment se passent les EI, si ils sont stables et gérables tu peux augmenter le rythme, si ils t'handicapent trop tu ralentis.
Karine (04 Février 2016, 11:10)
Bonjour,

La moyenne des guérisons qui n'est qu'une moyenne se situe aux alentours de 170mg, ceux qui modèrent leur conso ou qui font abstinence ont un seuil plus bas que la moyenne
Jack-Lofène (04 Février 2016, 11:26)
Et en générale on dit qu'il y a une certaine corrélation entre la quantité d'alcool bu avant traitement et le seuil nécessaire pour l'indifférence.
Mais ça n'a rien de systématique.
Il y a des gros buveurs qui réagissent à très peu de baclo et inversement.
Daniel (04 Février 2016, 11:43)
Salut Jack

"Et en générale on dit qu'il y a une certaine corrélation entre la quantité d'alcool bu avant traitement et le seuil nécessaire pour l'indifférence."

Pas du tout d'accord, rien n'a été prouvé à ce sujet, je buvais comme un trou et j'ai trouvé l'indifférence très vite à 100mg alors que d'autres en ont chi... avec de grosses doses, je penses notamment à Mamanou

Bien à toi
vicvicvic (04 Février 2016, 11:53)
Merci pour toutes ces infos et tous ces temoignages. J'essaye de me rassurer mais je sais que je ne devrais pas etre impatiente... mieux vaut prendre son temps et vivre bien son traitement, ce qui est pour moi le cas depuis une augmentation bien plus lente suite a vos conseils. J'essaye vraiment de limiter ma consommation mais parfois je craque quand meme...
vic
pierremichel (04 Février 2016, 11:54)
Oui,
Et puis, arrivé à un niveau certain, il ne faut pas hésiter à se tester, hein !
Sylvie (04 Février 2016, 13:26)

Pas du tout d'accord, rien n'a été prouvé à ce sujet, je buvais comme un trou et j'ai trouvé l'indifférence très vite à 100mg alors que d'autres en ont chi... avec de grosses doses, je penses notamment à Mamanou

Bien à toi


Daniel, il y a corrélation statistique entre la quantité d'alcool et la dose
On l'a trouvé dans nos enquêtes, RDB l'a aussi trouvé dans ses fichiers
Ce qui ne veut pas dire que c'est le cas pour tout le monde, ce sont des moyennes

Mais plus intéressant pour le traitement, il semble bien que moins tu bois durant le traitement, plus ta dose seuil est faible
En tout cas c'est ce qui ressort des stats de la dernière enquête
vicvicvic (05 Février 2016, 4:53)
Bonjour Sylvie, je comprends bien qu'il est preferable d'arreter totalement l'alcool au cours du traitement et je limite au maximum mais ne parviens pas a arreter. J'ai deja ete abstinente longtemps pourtant, mais il me semble que les effets du baclo sont un peu ceux de l'alcool ou d'une legere gueule de bois et depuis le debut de mon traitement j'ai plus envie de boire en continu tout en ayant des craving moins violents et la possibilite de limiter en quantite...
C'est peut-etre une question hors-sujet et je m'en excuse par avance. Lors de mes phases abstinentes, je consommais un peu de cannabis (pas quotidiennement et des doses tres faibles sans accoutumance ou phenomene addictif) ce qui me calmait en cas d'angoisse et m'evitait de prendre des anxiolytiques. J'aimerais savoir s'il existe une incompatibilite cannabis/ baclo? Car je sais que ca pourrait me permettre d'etre totalement abstinente au cours du traitement et donc d'optimiser la reussite. Dois-je ouvrir de nouvelles discussions lorsque mes questions ne concernent pas les EI? Type baclo et cannabis? Merci par avance. Victoire