Version haut débit de: Forum alcool, alcoolisme et autres addictions - Alcoolisme et baclofène
Aide - Rechercher - Membres

Hello baclo ;-)

Pr Gloub (31 Janvier 2016, 23:41)
http://www.o-ameisen.org/wp-co...20-01-16_VF.pdf
Pr Gloub (01 Février 2016, 16:36)
Schéma Thérapeutique Baclofène - jan-16

la version actualisée de celui élaboré il y a un an grâce à :
- Retours d’expériences des médecins primo-prescripteurs et des associations : Aubes, Baclofène, Resab, Olivier Ameisen
- Guide de prescription du baclofène dans le traitement des problèmes d’alcool – 2012 - Gache P, de Beaurepaire R, Jaury P, Joussaume B, Rapp A, de la Selle P
- Références posologiques & statistiques : association Baclofène – études web 2.0 août 2013 & septembre 2015
Il est traduit en 7 langues et diffusé en Europe, US, Amérique du sud, Australie et Israël.
A chacun de se l'approprier, de l'adapter, c'est de l'open data.

En téléchargement ici http://www.o-ameisen.org/wp-co...e_Baclofene.pdf

Ou ci-dessous

Fichier joint
Télécharger
Fichier téléchargé 93 fois (Schema_Therapeutique_Baclofène_francais_0116-final.pdf ; 56.95 KO)
lesyeuxdechat, libérée (01 Février 2016, 18:51)
Je candidate avec enthousiasme!

Fichier téléchargé :fsb2_wink:
Pr Gloub (02 Février 2016, 20:38)
Baclophone dans "Le Courrier Picard"

Avec le mot de l'"expert", membre du Comité de Suivi Indépendant de Baclophoe : Mickaël Naassila, professeur UPJV-INSERM en alcoologie et pharmaco-dépendance et Président de la SFA (Société Française d'Alcoologie)...

http://www.courrier-picard.fr/...pe-ia0b0n715966

Voyez aussi ici : http://www.scienceaction.asso....point-de-vue-du
Surtout à partir de 51:05

A nous de jouer !
lesyeuxdechat, libérée (02 Février 2016, 21:08)
C'est quoi cette bande de charlots?! (je me réfère à l'article)

Z'y connaissent pas grand chose...
Jack-Lofène (03 Février 2016, 14:43)
Bonjour Pr Gloub(c'est le bruit du baclo au fond de la gorge?)

Merci pour toutes ces infos bien utiles.

Jack Gloubofène
Pr Gloub (24 Février 2016, 12:13)
Plusieurs lillois remontent des "difficultés" à prendre rdv au CHRU de Lille pour une consult baclo, alors que c'est hôpital qui pilote Baclophone.... :fsb2_mad:

1 - Il y a en fait deux centres au chu et manifestement l'info est pas passée -> corrections en cours

2 - Le numéro de tel de la secrétaire de Benjamin Rolland est 03 20 44 58 48. Il ne refuse le baclofène a personne (avant le 1er RV en tt cas)

3 - N'hésitez pas à me contacter par MP ou mail baclophone@o-ameisen.org pour faciliter

4 - A ceux qui débutent le traitement dans le Nord-Pas-de-Calais-Picardie avec un MG
=> Contactez-moi pour que je vous explique les avantages de faire partie de l'étude Baclophone
=> Pour votre médecin, il n'y a aucune surcharge de travail : un ch'ti coup de fil à Benjamin Rolland pour comprendre le bignou puis l'envoi des consentements des volontaires, c'est tout.

A votre dispo,
Pr Gloub (24 Février 2016, 21:34)
Open data, la précison de Benjamin Rolland cet apm au CSI :

Bonjour à tous,

Samuel m'informe que des patients sur le forum signalent qu'ils ont contacté le CSAPA du CHRU de Lille pour une consult baclofène et ont été redirigées vers une consultation sans rendez-vous.

Ce n'est pas aux patients de le savoir mais le CSAPA et le service où je travaille sont administrativement et géographiquement séparés. J'ai prévenu les secrétaires du CSAPA de bien vouloir rediriger les demandes de baclo sur ma consultation (tel:0320445838). N'hésitez pas à préciser cela sur les forums aux patients qui resteraient mal informés et mal orientés.

J'en profite pour rediscuter des MG. Seuls 4 ou 5 ont pour l'instant envoyé leur accord pour recruter dans le cadre de l'étude mais il ne sont pas affiliés aux assos. Je crois que c'est dans l'intérêt de tous que le plus de MG possibles participent au recrutement.

Merci de votre aide

Benjamin
Pr Gloub (17 Octobre 2016, 10:42)
ETUDE BACLOPHONE & PHARMACOVIGILANCE DU BACLOFÈNE, LES DONNÉES EN COURS ET DISPONIBLES

http://www.o-ameisen.org/baclo...urs-disponibles
Pr Gloub (16 Octobre 2017, 15:35)
BACLOPHONE : UN PREMIER RAPPORT INTERMÉDIAIRE PUBLIÉ

L’ETUDE PHARMACO- EPIDEMIOLOGIQUE INÉDITE SUR LES EFFETS INDÉSIRABLES DU MEDICAMENT BACLOFENE DANS L’ALCOOLODEPENDANCE

BACLOPHONE est une étude pharmaco-épidémiologique consistant en un suivi téléphonique étroit des patients traités par baclofène pour alcoolodépendance, au cours de leur première année de traitement. L’objectif principal de BACLOPHONE est d’observer l’imputabilité du baclofène dans les événements indésirables (EI) pouvant survenir en cours de traitement, afin de mieux préciser la responsabilité de la molécule au regard des problématiques de sécurité complexes constatées dans cette population. Des rapports intermédiaires seront ainsi publiés tous les ans, sous réserve de l’évolution du statut réglementaire de ce traitement en France.

L’étude BACLOPHONE a démarré en janvier 2016 dans la région Hauts-de-France. Elle a été élargie à la région Normandie en octobre 2016, puis au reste de la France en avril 2017. Les données analysées ici portent sur la première année d’inclusion (jusqu’au 01/01/2017), soit sur un total de 104 patients inclus.

Aucun décès n’a été constaté chez ces 104 participants. Onze EI graves ont été rapportés, parmi lesquels 3 présentaient un niveau d’imputabilité du baclofène probable ou certain, et 8 un niveau d’imputabilité possible ou douteux. Vingt huit participants ont quitté l’étude avant la fin de l’année de suivi téléphonique, dont 10 en raison d’un EI.

Les données préliminaires de ce rapport doivent être interprétées avec prudence en raison du nombre encore limité de participants et d’une durée de suivi incomplète. Ces données montrent toutefois un niveau de responsabilité très variable du baclofène dans la survenue de problèmes de sécurité en cours de traitement. Elles suggèrent également que certains EI imputables au baclofène surviennent en cas de prescription ou de prise du traitement ne respectant par les recommandations officielles, notamment lorsque les variations de posologies sont trop rapides. Ce dernier point souligne la nécessité d’une bonne connaissance des modalités de prescription du traitement par les médecins prescripteurs et les patients, et l’intérêt de renforcer la formation des prescripteurs et l’information des patients recevant ce traitement.

Le prochain rapport intermédiaire est attendu pour le printemps 2018.

Pour accéder au rapport intermédiaire sur la première année d’étude dans son intégralité :
http://www.chru-lille.fr/media...N1_Sept2017.pdf

N'hésitez pas à le diffuser.