Résultats de la recherche (145 résultats)

Princesse_Leia
19 Novembre 2017, 15:09
:fsb2_yes:

Il faut que je dise - un peu de positif - que pour ma part mes grands enfants ont tous été solidaires ( prétendant avec humour que je faisais maintenant partie d'une secte ), alors qu'ils ont été témoins d'EI terribles ( perte de contrôle visuel en voiture avec 1 d'entre eux / les autres ont dû venir nous récupérer, garés sur l'autoroute / témoins d'hallucinations aussi en pleine nuit et je les réveille / endormissements - permanents!- dans les boutiques ( je dormais debout ) et j'en passe...

Je faisais partie des traités absolument pas abstinents. D'où EI bien corsés.

Ils n'ont jamais porté de jugement ni conseillé d'arrêter.
MAIS! Mais je suis divorcée, donc pas ce problème relationnel de couple.
Mon ex cela dit, dont je suis restée proche, a fait silence.

Aujourd'hui, à chaque évènement relatif au baclo, je les alerte et ils participent ( mon ex aussi ): ils signent les pétitions, ont témoigné sur la 5 par exemple. Mes quelques amis en font autant.
Ne pouvant annoncer sur ma page Facebook ( je ne peux pas ), c'est mon fils aine qui s'en charge sur la sienne ( il n'est pas à jour d'ailleurs faut que je lui dise ).

Lors de ma rechute, pour moi c'était vraiment terrible psychologiquement. Pour eux: " ben y a le baclo".

J'aurai encore à en dire...
il faudra que je pense à les remercier, d'ailleurs, tiens.

Merci JM pour l'espace.

Je réalise combien ta compagne est hermétique, et qu'il vaut peut-être mieux ne rien en attendre.
Faire des tentatives oui, mais ne pas se focaliser si cela ne donne rien.
Il me semble clair qu'elle a fait un choix: reconnaître les faits doit remettre en question trop de préjugés, trop bouleverser son système en place. Ta fille suit.
Est-elle plus "souple" sur d'autres sujets?


Car j'ai l'impression que cela va au-delà de ta "mauvaise" conduite passée et de ta guérison.
On dirait une rigidité en place, la peur du changement?

Dans ce cas tu ne peux rien y faire et ce n'est pas de ton ressors. Tu n'en es même pas responsable.

Faudrait te tourner vers autre chose, laisser faire le temps - ta guérison est toute nouvelle -, mettre en place des projets personnels qui ne t'étaient pas accessibles avant.

Si pas de dialogue, les laisser avec leurs souffrances ( y a-t-il souffrance? ), et faire la démonstration de tes changements ( compliqué avec ton craquage / cela les conforte dans ta non-guérison...).

Tout ce que tu as vécu dernièrement te fait avancer, toi, au fond.
Tu sais bien qu'il faut parfois tomber pour se relever, mieux.

Plein de courage!


Merveilleuse contribution.
Superbe post.

Rien à dire de plus BB. Bravo.

Bises.
Alexandre.
 
Princesse_Leia
19 Novembre 2017, 15:02
Bonjour Alexandre,
On se verra le 19 decembre , je pense. ☺️


Hello Snowie, tu voulais dire le 16/12 plutôt que le 19 non ? pour l'AG ?
Ce sera avec plaisir !

Bises.
Alexandre.

Oui le 16/12, pour l’AG. Je flippe un peu de rencontrer les super pro , j’espèreque je ne vais pas sortir des âneries 😬
Super .
Bises


Hello Snowie,

Non, ne te prend surtout pas la tête avec ça.
Au contraire, c'est une expérience unique de rencontrer les fondateurs de l'association.
Ils sont de bon conseil et te fournissent plein d'informations.
Lorsque j'ai rencontré Sylvie et Samuel à Biarritz, j'en ai pris plein les oreilles, j'ai appris énormément.
Moi aussi je suis un novice, mais ils m'ont fait progresser.

Et puis c'est important de se rencontrer et d'échanger en live.
Tu ne le regretteras pas. Je suis certain que tu seras heureuse de cette rencontre.

Bises.
Alexandre.
 
Princesse_Leia
19 Novembre 2017, 1:13
Bonjour Alexandre,
On se verra le 19 decembre , je pense. ☺️


Hello Snowie, tu voulais dire le 16/12 plutôt que le 19 non ? pour l'AG ?
Ce sera avec plaisir !

Bises.
Alexandre.
 
Princesse_Leia
19 Novembre 2017, 1:11

Pour le liégeois, notre regretté Michel Daerden
https://youtu.be/o3lyreCdjzs


Je ne connaissais pas très bien Michel Daerden.
Après avoir vu la vidéo, j'ai vu que sur youtube, plein de vidéos étaient désignées comme "Daerden encore ivre",
et puis en lisant sur Wikipedia un peu tout sur lui, on se rend compte que c'était plus compliqué que cela : en effet, sacré personnage...
 
Princesse_Leia
18 Novembre 2017, 23:57
Ma mère ne comprend rien à mon problème. Je lui file à lire le bouquin d’Ameisen. Elle le lit ( c’est ça le pire ) Deux mois après , elle me dit :
- alors ça marche, ton régime ?
:lol:


MDR !
C'est presque touchant !
 
Princesse_Leia
18 Novembre 2017, 19:23
Non pas forcément ! C'est rigolo. Et puis tout le monde a compris (les membres).
Je me souviens de ton premier post qui a fait ce titre.
Ce fil est génial. C'est ce que tu en as fait avec tous les autres.
 
Princesse_Leia
18 Novembre 2017, 18:45
Au fait JM, je ne sais plus si quelqu'un t'a fait la réflexion sur ce fil super actif.
Mais tu réalises que le titre du fil c'est "baclofène pour une personne dépendante à la cocaïne et l'heroïne" ?
Le nom du fil n'a pas changé depuis le début, c'est marrant.
Sans doute des lecteurs non membres viennent chercher des conseils ici, :fsb2_wink:
 
Princesse_Leia
18 Novembre 2017, 18:35
Dernière chose...

L'autre nuit en plus réveil nocturne, j'avais une pensée un peu folle.
Je m'étais dit que si un jour je devenais indifférent, j'aimerais faire le tour de France et de Belgique pour le dire. Pendant 1 ou 2 semaines de vacances.
Il y a des membres sur le forum que j'aimerais vraiment rencontrer.

J'ai toujours adoré les "road movie". J'ai toujours aussi adoré prendre la voiture pour une longue route.
J'ai déjà rencontré Sylvie et Samuel à Biarritz, c'était fantastique comme aventure, mais c'était chez moi ! :fsb2_wink:
Mais un jour si je suis indifférent, je prendrai sans doute la route pour fêter cela.
Vers Toulouse, pour revoir Sylvie, vers Nîmes pour voir Yann, voir tout ceux qui sont sur ma route et qui le veulent bien. Juste pour prendre un café, un Perrier, une bière, juste discuter.
Passez voir Yves à Lyon (je crois ne pas me tromper mais je le verrai à l'AG en décembre), monter vers la Bretagne voir enfin Suratan, puis forcément la Belgique :fsb2_wink:
En passant voir tous les autres que je trouve super, Karo, etc, Tout ceux qui voudrons bien discuter avec moi ... Peu importe, juste prendre la route du Baclofène.
Le virtuel c'est bien. Mais je pense que nous méritons mieux que cela. J'ai adoré faire ce rêve éveillé.

Ne vous moquez pas de moi.
J'en suis capable, j'adore conduire :fsb2_wink:

Bises à tous.
Alexandre.
 
Princesse_Leia
18 Novembre 2017, 18:21
Hello,

Et puis au passage, merci à tous de venir débattre sur mon fil ! ça fait trop plaisir de vous voir ici !

A force de raconter ma vie tout seul, je serai à 6 pages dans 10 ans sans pouvoir raconter quoi que ce soit de plus sur moi ! :fsb2_yes: (je déconne, merci à tous les contributeurs de mon fil).
Comme JM, j'aime lorsque tout le monde vient donner ses idées, quand ça part dans tous les sens. Je rêverai que mon fil devienne le café du commerce !

Je n'ai pas eu le temps de venir tout commenter ces derniers jours. J'essaie de lire autant que possible sur le forum.
J'ai beaucoup de boulot la semaine et je suis claqué avec mes 240mg le soir.
Et puis évidemment lorsque j'y passe du temps, je me tape une réflexion de ma conjointe : "tu es encore sur ton forum ?". Bref la vie quoi. :fsb2_wink:

Bises à tous.
Alexandre.
 
Princesse_Leia
18 Novembre 2017, 18:14
Salut Alexandre,

Je suis de retour après un petit repli.

Comment vas tu ?

Bises l'ami.

Yann.


Hello Yann,

Je suis très heureux de te voir revenu.
J'ai lu sur ton fil que ça ne va pas trop mal.

Me concernant, rien de nouveau sous le soleil depuis que j'ai raconté ma vie plus haut sur mon fil.

Toujours aux portes de l'indifférence, avec une nouvelle semaine à 0ua de lundi jusqu'à samedi matin (vendredi soir inclus maintenant), toujours avec mes bières blanches, sans trop forcer, sans trop de craving.
Tout se passe bien, mais je ne suis pas encore totalement indifférent. Je jauge mes pensées furtives sur l'alcool qui passent le soir quelques fractions de secondes.
Comme dit plus haut, je dois composer avec les WE, mais ma technique de prendre en étau le WE avec 0ua le vendredi puis le dimanche me rendra presque abstinent toute la semaine. C'est déjà ça.
La solidarité de l'association m'a permis d'obtenir un peu de stock en plus de mes prescriptions de 190mg qui reviendront maintenant normalement à 230mg à partir du mois prochain, suite à ma lettre, voire plus haut j'espère.
Je suis actuellement à 240mg, et en montée mes seuls EI sont revenus : des réveils nocturnes plus fréquents mais rien de grave.

Beaucoup de boulot, de la lecture sur le forum avant de dormir, envie de plus participer, mais toujours un peu crevé avec ce rythme, enfants, boulot, baclo...

Encore merci pour ton passage Yann.

Bises.
Alexandre.
 
Princesse_Leia
18 Novembre 2017, 17:12
Coucou Alexandre,

Logiquement, en retour, elle devrait - je dis ça, mais je ne la connais pas...- te manifester un de ces jours de la fierté.


Ca a été le cas pour moi au début de mon indifférence, durant 2-3 semaines


J'adore cet humour !
Genre humour réaliste et bien noir. Limite pas humoristique d'ailleurs.

PS : ta fille est très belle, dis lui qu'elle peut être fier de son Père.
 
Princesse_Leia
18 Novembre 2017, 17:05
Coucou Alexandre,

Au vue de ta motivation et ton déjà si long parcours avec le Baclo, c'est quasiment certain à 150 % que l'indifférence va bientôt frapper à ta porte. :fsb2_wink:

C'est super que tu es pu d'une manière calme mais ferme, au détour d'un moment agréable, affirmer ta détermination et ta réussite à venir auprès de ta compagne.
Si je puis me permettre, elle va pouvoir aussi penser, réfléchir, certes après coup, à tout ce que tu as fait pour te sortir le nez de la Bouteille.
Logiquement, en retour, elle devrait - je dis ça, mais je ne la connais pas...- te manifester un de ces jours de la fierté.

Comme je n'ai plus de compagne (ma rupture, etc...), je me demande aussi depuis peu comment j'aurai vécu mon parcours avec le Baclo si mon ex-compagne avait été aussi dubitative, voire carrément hostile.

En vous lisant, toi et Jean Marie, j'imagine que cela doit être très perturbant, pour ne pas dire autre chose, de manquer de ce soutien amoureux lorsqu'il en va de la teneur et du sens de l'avenir de sa propre existence.

Je ne suis pas du tout sûr que cela ne m'aurait pas gravement perturbé, car je suis certain que j'aurai voulu que mon ex-compagne s'implique dans ma démarche


Bises l'ami des étoiles.

Yann.


Hello Yann,

Merci c'est adorable.
J'ai vu ton petit mot sur mon fil hier, je dois d'ailleurs y retourner pour remercier tout le monde, toi y compris.

Tu sais, je n'ai jamais oublié ton premier post sur le forum, ton histoire.
Je sais que tout cela t'a marqué énormément, et chaque fois que je te vois sur le forum j'y pense. C'est le début de ton parcours.
Je te l'ai dit des tas de fois, tu mérites le meilleur. Ne l'oublie pas ! :fsb2_wink:

A bientôt, et encore merci.
Bises.
Alexandre.
 
Princesse_Leia
18 Novembre 2017, 14:36
Citation
J'ai l'impression qu'elle me le fera payer toute ma vie... ça te rappelle quelque chose JM ?


Non tu crois ? De mon côté, le couple est perdu. En plus, ma femme est de nature rancunière. En fait, je pense que ça ne lui va pas du tout que je sois indifférent sans "effort". Sans effort, ce n'est pas tout à fait vrai, nous le savons tous. Quand on fête un événement avec une coupe de champagne, elle ne m'en sert pas et dit devant l'assemblée "Non tu ne peux plus boire!"
Mais ça là fait chier que j'aie pu régler mon problème d'alcool sans devoir en baver tous les jours. Genre je suis responsable de ma maladie, je dois payer.

Pour les reproches au lit, là je suis tranquille.


Citation

Les conjointes des ex-alcooliques auraient intérêt à venir lire ici


Je préfère pas de mon côté

En fait, la rancune est telle que il y a un fond de vengeance; voir de la rage. C'est injuste ! Il nous en a fait baver durant tant d'années avec son alcool et il s'en tire à si bon compte.

Combien de fois ne m'a-t-elle pas dit durant la phase de titration :"ça marche pas ton médoc, tu bois toujours, va aux AA"

Ce discours qui me motivait énormément car j'avais dans l'esprit " A ça marche pas, tu vas voir que ça va marcher"


Hello,

Ton post m'a tourné dans la tête toute la nuit.

Ce matin on rangeait le garage pour préparer la voiture vers la déchetterie. On était bien, il faisait beau et froid.
J'ai lâché à ma conjointe : "je connais un gars sur le forum, tu sais le Belge que j'aime bien. Voilà ce que sa conjointe lui a sorti en assemblée au moment de lui servir un verre.

Et puis, je lui ai raconté le jour où tu lui a expliqué le traitement, et qu'elle n'y a pas cru. Et toi : "tu vas voir si ça va pas marcher..."
Elle a compris en lui racontant ton histoire que je ne lâcherai pas.
Elle a tenté d'expliquer que ta femme JM avait sans doute de la rage, comme tu dis, vis à vis du passé, et puis finalement elle s'est tue.
Je pense qu'elle a compris qu'il ne fallait pas me chauffer car j'étais motivé et que j'ai sorti cela à un moment totalement insolite.
Elle sait que je n'ai qu'un objectif : celui de m'en sortir, de trouver l'indifférence et que cette priorité est plus forte que tout. Elle commence à comprendre que ce sera avec ou sans elle.

Dis toi une chose JM.
Tu m'auras énormément aidé dans mon parcours.

Bises.
Alexandre.
 
Princesse_Leia
16 Novembre 2017, 23:16
Bonsoir Jean-Marie!

J'ai vu que sur le fil de Mathilde, tu te posais des questions sur le Champix.
Moi j'ai arrêté de fumer grâce à ça il y a quatre ans!
Fripoune également.

Ça fonctionne tellement très bien, je ne comprends pas pourquoi il n'y a pas plus de fumeurs qui l'essaient tellement le traitement est efficace.
Bien sûr si on ne le suit pas correctement, le traitement peut ne pas fonctionner.
Mais je t'assure que c'est une grande victoire que de gagner cette guerre contre la cigarette, qui nous tue à petit ou à grand feu.


Merci pour l'information.
En fait, je posais la question aussi par rapport au tabex ( cytisine ), je sais que Samuel a arrêté de fumer grâce à cette molécule qui semble-t-il serait plus efficace que le champix.

Je dois arrêter de fumer car mes gencives se rétractent et je risque de perdre mes dents dans les 10 ans à venir.

Mais mon état psychique général actuel n'est pas favorable à l'arrêt du tabac là maintenant

Faut que je sois mieux dans ma peau pour entamer cette démarche.

Aussi je me posais la question. Est-ce plus facile d'arrêter en passant par la case vapo ?

Car pour mon problème dentaire, même le vapo ne m'est pas permis.

En fait, je prépare le terrain


J'ai réussi à arrêter la clope il y a 3 ans grâce à la vape. Et franchement c'est le pied, c'est agréable et pas trop mauvais pour la santé.je ne peux refumer je trouve cela horrible.
Je n'ai pas envie de lâcher la vape car ce sera l'un des seuls plaisirs qu'il me reste.

Je fumais du THC plus jeune j'ai réussi à arrêter à cause de la vie de famille. Je lutte avec le Baclo pour arrêter l'alcool.
Alors quand ma conjointe me dit qu'il faut arrêter la vape un jour, je lui dit "que veux tu ? que je reste seul sur ma chaise sans rien faire ?"
Déjà qu'on ne fait presque plus l'amour à cause de l'image que je lui renvoie selon elle avec mes excès à l'époque avant le Baclo...
Aujourd'hui, je ne bois plus la semaine, je suis sobre, je consomme peu... Mais ce n'est pas assez pour elle.
J'ai l'impression qu'elle me le fera payer toute ma vie... ça te rappelle quelque chose JM ?

Je ne sais pas pourquoi je raconte tout cela sur ton fil... ça part de la vape, et je me lâche complètement HORS SUJET... Désolé.
Surement parce qu'elle vient encore de me bassiner dans le lit à me faire des reproches, donc hop je prends mon ordi sur les genoux et je file sur le forum.

Au moins ici, on ne me juge pas toutes les 2 minutes.
Navré, d'avoir un peu pollué le fil, j'avais besoin de dire ce que je pense à des gens bienveillants, parce qu'elle est vraiment usante avec moi.

Bises à tous.
 
Princesse_Leia
16 Novembre 2017, 21:46
Après, il faut voir le côté positif.
Ton boss a l'air heureux de te voir revenir et tu vas récupérer de quoi t'occuper l'esprit au taf.
J'espère que ça va le faire, mais en te lisant, en sens que tu as récupéré la pêche.
En même temps, on sentait aussi de la force lorsque tu écrivais depuis l'hôpital.
On a jamais l'impression que tu vas mal lorsqu'on te lit ! On sent toujours de la force en toi à ta façon d'écrire. C'est assez curieux (mais rassurant).
 
Princesse_Leia
16 Novembre 2017, 21:38
Hello Yann,

Je passais sur ton fil en espérant avoir quelques nouvelles.

J'espère que tout va bien.

Bises.
Alexandre.
 
Princesse_Leia
16 Novembre 2017, 21:32
Euhhh oui sur ce qui nous intéresse.
Réfléchis à 2 fois quand même.
Meteo de merde très humide
Un des pays les plus taxés en Europe.
Une ministre de la santé qui va encore supprimer 7000 lits d'hôpitaux.
Quand tu vas à l'hosto pour une opération, on écourte au maximum le séjour. Resultat tu sors de l'hosto toujours à moitié éclopé.
On diminue le remboursement de pleins de médocs comme les antibiotiques parce Madame la Ministre pense qu'on en consomme comme des smarties.

T'as intérêt à avoir un job car les allocations de chômage sont faibles, même si illimités dans le temps.

Faudra un peu t'initier aux intérêts des conflits politiques communautaires.

On a un Charles Michel comme Premier qui est un genre Macron, sauf que le nôtre s'est vendu à la Flandre pour avoir son parti le MR ( Comme UMP en France) au pouvoir .
Notre pays est si grand (sic) su'on besoin de 6 gouvernements pour le faire fonctionner. Ça coûte très cher de payer autant de cabinets ministériels

Par contre, pour les traitements médicaux off label ou hors amm, c'est plus cool
On n'a pas vraiment d'anti-baclo, si un traitement marche même si off label, on fait.

N'empêche que le traitement des addictions avec le baclo, on ne l'a pas inventé. S'il n'y avait pas eu ces combats de la part des médecins et asso de patients en France, ce n'est pas la Belgique qui l'aurait trouvé.

Nous avons été et sommes bien tranquillement assis sur notre trône à s'intéresser, compter les points et quand, grâce à vous, on a constaté que la solution était intéressante, on a commencer à l'utiliser, faire nos propres constats que, en effet ça marche, mis en place des formations de médecins. Et en effet, de tous les médecins que j'ai rencontré, aucun ne m'à jamais fait la moindre remarque ni sur l'objectif du traitement, ni sur la quantité.

Au niveau des pharmacies, ils ont un code de déontologie qui leur impose de contacter le médecin quand il y un doute sur les prescriptions et seulement après prennent les décisions par le principe de l'indépendance.


Sinon toujours intéressé ?


Bon vu sous cet angle, c'est bien entendu moins tentant.

Après je vous remercie pour plein de choses les Belges. Parmi tant d'autres merci pour :
"Je suis mort mais j'ai des amis", l'un des mes films préférés avec Bouli Lanners.
Charline Vanhoenacker et Alex Vizorek, les meilleurs chroniqueurs et humoristes sur France Inter et puis tellement plein de choses encore...
 
Princesse_Leia
16 Novembre 2017, 18:37

L'article qu'il avait entendu aux news du matin à la rtbf est celui-ci. (en bas de la page, on peut écouter l'audio
https://www.rtbf.be/info/socie...ique?id=9680137
Suite à la décision de l'ansm pour les 80mg, l'article informe que la Belgique ne suis pas cette décision


Je viens d'écouter et de lire sur le lien.
Sans déconner, a chaque fois que je me renseigne sur un sujet en Belgique, je me dis que tout est plus cool chez vous.
Si je ne vivais pas au Pays Basque en famille, je déménagerai seul chez vous.
Sur tous les sujets sociaux, médicaux, etc vous êtes 1000 fois plus ouverts que nous les Français.
 
Princesse_Leia
16 Novembre 2017, 18:27
Hello Lily,

Je suis ton fil depuis le début.

Au tout départ, nous étions plusieurs à te dire "bonne route" ! Mais on savait que ce parcours n'est pas toujours de tout repos.
En effet, au départ la route est toujours un peu compliquée dans la montée avec pas mal d'EI différents selon les personnes qui prennent du Baclofène.
Mais ne jamais oublier que les EI disparaissent peu à peu, en stabilisant la posologie. A chaque montée, les EI apparaissent ou s'amplifient, c'est pour cela qu'il faut souvent faire des pauses dans les montées successives.
Je te rassure, on a tous connu cela : moi même ma montée entre 100 et 180mg fut très compliquée : je consommais de moins en moins d'alcool, mais les EI la nuit étaient vraiment difficiles avec des insomnies aiguës.

Tu as écrit que l'autre soir, tu n'avais consommé que 3 verres. Prend le déjà comme une première victoire.
Et en effet, prend bien en compte que le mélange alcool baclofène peut être assez puissant. Avec une ivresse qui monte plus vite encore.
En fait, l'objectif c'est d'essayer de limiter au maximum sa consommation pendant la montée de Baclofène.
Les EI interviennent à la fois en montée de posologie et avec le mélange d'alcool. Il faut trouver le bon tempo entre la montée et la consommation.
Je sais c'est plus simple à dire qu'à faire, surtout lorsqu'on souffre des EI.

Mais encore une fois, rassure toi, ça va se calmer. C'est la première partie de route qui est la plus dure.
Bientôt tu vas constater que ta consommation va diminuer petit à petit et que tu vas boire beaucoup plus lentement.
Cela va te donner du courage et t'aidera dans ton parcours. :fsb2_smile:

Dis toi que les les prochaines semaines seront meilleures avant de découvrir l'indifférence.
D'ici là, reviens régulièrement sur le forum pour récupérer les bons conseils.

Il faut rester positive.
Tu vas y arriver.

Bonne soirée.
Alexandre.
 
Princesse_Leia
15 Novembre 2017, 22:26
Salut Alexandre.
J'avais essayé de lire ton post il y a deux jours mais j'étais très mal (désorientation, maux de tête, confusion, pb de concentration, ...), je lisais mais je ne comprennais rien ça m'es arrivé avec le fil de jmv aussi :(. il faut que je reprenne les lectures en retard et celle que j'ai lue mais pas compris.
J'ai un peu laché en ce moment à cause de problèmes perso comme tu le sais.


Hello Suratan,
Content d'avoir de tes news, je t'avais envoyé un MP parce que je m'inquiétais de ne plus te voir connecté toi qui étais assez assidu ces derniers temps.
J'espère que tes problèmes perso vont se régler, j'imagine que ce n'est pas facile pour la gestion de votre séparation. Je te souhaite énormément de courage, et surtout que tout cela se passe dans le calme pour le petit.

Me concernant, ça va, j'ai augmenté ma posologie régulière de la semaine : je suis passé de 230 à 240mg.
Toujours avec mes semaines à 0ua, et toujours des pensées furtives d'alcool mais sans plus. Toujours aux portes de l'indifférence mais pas encore. Je vais monter tranquillement.

Je vais aussi monter bientôt à Paris pour l'AG de l'association. J'ai hâte.
J'espère que tu auras l'occasion de venir à Paris pour le futur colloque, ce serait sympa de se voir enfin.

Bises.
Alexandre.
 
Princesse_Leia
15 Novembre 2017, 22:19

Je vais voir demain la psychologue pour voir si je suis apte à retourner au taf jeudi.


Hello,

Alors des news de ce RDV ? Tu vas reprendre le taf finalement ?

Bises
Alexandre.
 
Princesse_Leia
14 Novembre 2017, 21:43
Hello,

Bon, voici les nouvelles du front.

J'étais au centre aujourd'hui pour un RDV avec ma chère Thérapeute TCC que je revoyais la première fois depuis ma jolie lettre.

En effet, elle a pris le courrier avec beaucoup plus de légèreté que mon addicto (on a même beaucoup ri).
Et en effet, elle m'a expliqué que cette dernière avait été un peu touchée certainement dans son égo, avec l'impression sans doute d'avoir été un peu désavouée me voyant chercher un autre prescripteur.
J'ai redis que ma lettre était sans doute un peu maladroite mais qu'il fallait la prendre au second degré, avec humour et tendresse.
Elles ont pu échanger un peu toutes les deux et mon addicto lui a expliqué que finalement elle comprenait suite à notre entretien ensemble.
Lors de ce dernier RDV elle m'a d'ailleurs demandé une nouvelle prise de sang surtout pour vérifier que je n'avais pas de problème d'insuffisance rénale.
Une première analyse de sang avait montré que tout était Ok à ce niveau là en février (j'étais à 190mg).
Elle a répété à ma thérapeute que si tout était Ok, elle devrait être d'accord pour confirmer la remontée à 230mg sur ses prescriptions avant d'envisager d'aller peut être plus haut.
En résumé, je crois qu'elle a compris que j'avais besoin de monter pour enfoncer le clou.
Prochain RDV avec elle le 05/12, j'imagine qu'elle va confirmer la nouvelle prescription à 230mg voire plus. On verra bien.

En attendant, je suis monté à 240mg ce soir pour y rester (grâce à un joli cadeau que je conservais précieusement). :fsb2_wink:
Toujours à 0ua la semaine avec mes bières blanches à 0%, et toujours quelques pensées furtives d'alcool. Mais tout va bien.

Bises à vous tous.
Alexandre.
 
Princesse_Leia
14 Novembre 2017, 21:26

C'est comme si je refusais de faire le deuil de l'alcool. Alors que pourtant l'indifférence pourrait me permettre de boire modérément.
D'ailleurs, lorsque j'ai raconté cela à Sylvie et Samuel à Biarritz, Samuel m'a dit "attend, si le goût de ton vin est moins bon, tu es presque indifférent !".
Voilà, j'ai vraiment le cul entre deux chaises. C'est pour cela que je dois impérativement me limiter le plus possible pour que le Baclo gagne le combat à 230mg ou un peu plus...

Pour moi, tu ne refuses pas du tout de faire le deuil de l'alcool : tu n'es pas à ta dose
Ca m'énerve de voir que tu ne peux pas augmenter ...


Hello Sylvie,

Merci mille fois, ça me touche beaucoup que tu t'énerves pour ma situation ! :fsb2_wink:
Moi aussi ça m'énerve mais je vais trouver le moyen avec le centre ou ailleurs.
Je donne quelques news dans mon prochain post.

Bises.
Alexandre.
 
Princesse_Leia
14 Novembre 2017, 21:24

Et mes EI ont été tels qu’elle m’a une fois dit avoir eu l’impression de vivre dans un asile de fous.


Hello Pascal,

Je n'ose imaginer vu les doses ! :fsb2_wink:

En montée entre 150mg et 180mg, ma conjointe m'a vu aussi somnambule lorsque je n'avais pas d'insomnie.
C'était assez bizarre cette période de montée et puis tout s'est stabilisé ensuite.

Bises.
Alexandre.
 
Princesse_Leia
14 Novembre 2017, 21:20
Alexandre,
Surtout ne te gêne pas de parler de toi sur mon fil, il n'y a strictement rien d'égoïste là dedans.

Au contraire, j'adore quand il y a de la vie sur mon fil. Donc surtout ne change rien.

En plus, c'est tout à fait cohérent avec le sujet développé ici.

Samuel à raison. Si le goût de ta bière et de
ton vin est moins bon, tu es tout près. Ça m'est arrivé là quinzaine avant le jour J de l'indifférence. Cela veut dire que tu retrouves le goût de la qualité. Avant la dernière quinzaine précédent l'indifférence, je buvais des bières pils cheap à 0,38€ la canette, super degueu. Pareil avec le vin, des bib de 3 litres à 8€.
Durant cette quinzaine, plus possible pour moi de boire de la bière et le vin était mauvais. Il l'est toujours d'ailleurs.

Et continue à peaufiner tes prises sur la journée, monter un petit peu si nécessaire.
Je me souviens quand j'ai travaillé mon ciblage, je n'avais plus monté en quantité, mais travaillé mes ciblages. Je ciblais le matin et fin d'aprem. J'avais encore un souci durant le début d'aprem le week end, comme si une fenêtre s'ouvrait en 14h et 17h.
Mais j'ai continué à cibler matin et fin d'aprem et l'indifférence est arrivée comme ça. Donc plus de problème pour l'aprem.

Mais les indices que tu donnes montrent que tu es tout près. Et quand l'indifférence va se déclarer, tu ne poseras plus la question de te dire que peut-être tu refuses l'indifférence.
Car un court instant je l'ai cru aussi.


Hello JM,

Désolé pour le retard de ma réponse, un max de boulot depuis hier matin.
Je suis passé sur le forum pour lire un peu le soir avant le coucher.

Encore merci pour ton avis et ton aide.
Et mille fois merci pour tes encouragements.

Mais comme le résume plusieurs fois Sylvie sur mon fil, il va falloir que je monte un peu, et je suis encore bloqué par ces dernières prescriptions de merde à cause de l'ANSM (les dernières étaient à 190mg et je puisais sur mon stock).
Depuis j'ai fait le point depuis avec mon addicto et le centre suite à ma lettre ou je les suppliais de me laisser monter, et ils me repassent à 230mg comme auparavant, et avant d'accepter éventuellement de remonter plus haut. Enfin on verra.

Sinon, j'espère que tout va bien pour toi.

Bises.
Alexandre.
 
Princesse_Leia
12 Novembre 2017, 20:52


Mais en même temps, je me disais que si j'ai besoin de la même dose que le soir pour faire taire le craving du soir ça risque d'être compliqué !

Je ne le pense pas, ton craving est beaucoup plus léger et n'est présent que le WE ...
Et puis, tu pourras peut être déplacer quelques cps du soir vers 11h
Mais de toute façon, il faudrait déjà que tu puisses augmenter


Oui, on verra ce que me propose le centre.
Sinon, j'irai chercher un autre prescripteur type MG en parallèle pour me fournir en Espagne en complément.

Je ne lâche pas l'affaire.

Bises.
Alexandre.
 
Princesse_Leia
12 Novembre 2017, 20:29
Hello Karo,

Ok, tu as raison de voir le côté positif et c'est aussi toujours mon mode de fonctionnement. En plus, je te lis souvent avec plaisir et j'adhère à ton mode de pensée.
Mais sur cette histoire, il faut comprendre JM qui, quand même, a du se taper un gros coup de flippe avec des envies suicidaires qui sont sorties de nul part.
JM est costaud avec les idées bien en place, et a toujours évoqué son indifférence comme une victoire, qu'il voulait ensuite faire partager avec des supers conseils.

Cette réflexion sur "l'après" est fondamentale, et je me la pose aussi avant même d'être indifférent.
Je me dis cela, car en lisant encore le post de Yann plus haut qui indique que l'indifférence est venue d'un coup avec un goût de bière différent, là encore je me pose des questions me concernant.
Cela fait plusieurs semaines que moi aussi à 230mg, lorsque je consomme le goût de la bière et du vin est moins bon. Pourtant les WE, je me force encore un peu à boire pour retrouver cette ivresse.
Alors que mes semaines à 0ua se passent bien. C'est comme si je refusais l'indifférence. J'avais lu là dessus sur les guides de l'association qui indiquaient qu'une thérapie TCC pouvait aider.
Problème : je fais ces thérapies depuis plusieurs mois déjà, elles m'ont d'ailleurs aider à passer le pas du 0ua un soir, puis les semaines entières (sauf les WE).
C'est comme si je refusais de faire le deuil de l'alcool. Alors que pourtant l'indifférence pourrait me permettre de boire modérément.
D'ailleurs, lorsque j'ai raconté cela à Sylvie et Samuel à Biarritz, Samuel m'a dit "attend, si le goût de ton vin est moins bon, tu es presque indifférent !".
Voilà, j'ai vraiment le cul entre deux chaises. C'est pour cela que je dois impérativement me limiter le plus possible pour que le Baclo gagne le combat à 230mg ou un peu plus...

Bref, je m'égare, je me mets à parler de moi sur le fil de JM.
Ce n'est pas très beau et un peu égoïste de parler de soi sur le fil d'une autre personne.
Désolé, j'ai juste jeté mes idées comme cela en fonction des posts précédents.
C'est juste qu'à travers toutes vos contributions, je cherche des réponses, et j'adore plus que tout échanger avec vous tous.

Bises
Alexandre.
 
Princesse_Leia
12 Novembre 2017, 18:19
Coucou Alexandre,

Je passe trop vite, je ne me suis pas encore reposé, en fait.

Tu y es presque et c'est bien cela qui compte.

Mais je n'ai pas bien compris pourquoi ta compagne te fait tant la tronche après ton parcours avec le Baclo ?

Désolé si c'est trop indiscret.

Bises nonormes :fsb2_wink:

Yann.


Hello Yann,

Ce n'est pas du tout indiscret. Mais c'est compliqué avec elle concernant ce sujet.
J'avais pas mal échangé avec JMV et Suratan sur son fil, on avait eu un débat sur les conjointes.
En fait, elle a encore en mémoire mes dérapages avant mon traitement, et elle m'en veut encore pour cela.
Elle attend de voir, et ne veut pas trop s'immiscer dans mon combat avec le baclofène, l'association.
Elle suit cela de loin s'y intéresse un peu, suit un peu l'actualité, mais elle attend surtout que je devienne indifférent.
Je pense qu'elle est un peu sceptique et que pour elle, cela reste une question de volonté.

Il y a 2 soirs, elle me disait que je pouvais en parler à mon centre, sur le forum que je pouvais échanger.
Mais que ce n'était pas possible pour elle, car aucun de nos proches n'est au courant.
Je lui proposé de rencontrer mon addicto et ma thérapeute TCC, mais elle n'était pas trop motivée pour cela.

Bref, c'est un peu compliqué.
Je ne cesse de lui rappeler les véritables progrès depuis plusieurs mois, avec des semaines entières sans consommer depuis la rentrée.
Mais cela ne semble pas assez pour elle, je continue de me taper toujours quelques réflexions.

Moi, j'y crois à fond, je sais que je vais y arriver.
Et puis le forum et l'association me boostent, c'est un vrai plaisir de vous lire et de participer à ce combat collectif.

Mais pour elle, il doit y avoir quelque chose d'un peu cassé avec ce qui s'est passé ces 2/3 dernières années quand j'ai vraiment chuté avant le traitement.
Il y a toujours beaucoup d'amour entre nous, mais elle n'est pas dedans et ne peut pas tout comprendre.
Pour elle, il subsiste cette image de conjoint alcoolique à l'ancienne. J'ai beau tout lui expliquer, elle reste un peu dubitative.

Seule l'indifférence et la victoire pourront la scotcher une bonne fois pour toute.

Bises.
Alexandre.
 
Princesse_Leia
12 Novembre 2017, 18:06
Faire la gueule pour 6 verres, elle exagère un peu !

Là en fait, tu as fait un compromis, un peu le matin, un peu le soir
Mais vu ce que tu racontes, je ne pense pas que 230mg le matin aurait marché, parce que tu n'es pas à ta dose
Tu n'aurais pas bu à midi ou très peu, mais tu aurais dérapé le soir : en prenant un verre, le craving t'aurait poussé à boire les autres ...

Donc, j'en reviens à ce que je t'ai dit : garde tes prises et ajoute une prise à 11h sur laquelle tu augmentes peu à peu

De toute façon, je trouve que c'est une bonne chose de faire des expériences
Ca permet de voir ce qui marche et ce qui ne marche pas


Hello Sylvie,

Oui mais tu sais elle en a un peu bavé ces dernières années.
Et j'ai surtout l'impression qu'il lui faudra un très long moment pour oublier tout cela. Si elle arrive à l'oublier un jour.

Ok pour ton conseil sur l'augmentation peu à peu d'une prise à 11h.
Mais en même temps, je me disais que si j'ai besoin de la même dose que le soir pour faire taire le craving du soir ça risque d'être compliqué !
De toute façon, le WE prochain je shoote le vendredi et le dimanche soir à 0ua et je vais faire super attention les midis.

Mon objectif étant quand même de faire ma première quinzaine à 0ua !
En plus j'avais oublié, c'est dans ma signature depuis des semaines... :fsb2_sorry:

Bises.
Alexandre.
 
Princesse_Leia
12 Novembre 2017, 17:21
Sans déconner Yann et JMV, vous me faites rêver quand je vous lis...
Parce que vous avez connu l'Indifférence avec un grand " I ", nette et précise. :fsb2_yes:

Pour moi, c'est plus compliqué, j'y suis presque mais j'ai le cerveau qui lutte encore.
Le pire, c'est que je n'en suis pas loin, aux portes de l'indifférence à 230 mg.
Mais je dois me battre pour obtenir plus avec tous les aléas de ce parcours.

Bises.
Alexandre.
 
Princesse_Leia
12 Novembre 2017, 14:16
Hello,

Bon, dans la série "le pauvre gars qui essaye de bien faire avec le Baclofène le WE et qui fait que de la merde" voici la suite...

Lors de mon dernier entretien (mouvementé) avec mon addicto, je lui expliqué que les WE je restais sur ma posologie du soir : 80mg/150mg en deux prises avant le craving à 19h.
Bien entendu, ces 230mg sont réservés pour le soir depuis le début sachant que je ne consomme jamais le midi en semaine et que je n'ai aucun craving.
Problème, comme je consommais (sans partir en live) le samedi et dimanche midi, elle m'a passé un souflon en me disant :
"vous êtes irresponsable de consommer sans prendre de Baclofène avant, vous laissez votre cerveau complètement réceptif à l'alcool à ce moment là".
Elle n'a pas tort et je le sais depuis le début. Donc elle me sort : "que comptez vous faire ?".
Je lui réponds que je vais passer à une posologie dite "imprégnation" le WE plutôt que "ciblage" la semaine, du genre 100mg la matinée et 130 la soirée repartie la journée.
Elle me dit : "voilà c'est satisfaisant"... Genre interrogation orale. Elle qui avait commencé à me prescrire du Baclofène en me sortant la posologie : "prenez ça à 11h et 20h" !
Il a fallu, heureusement pour moi, que je fasse la rencontre du Forum, de Sylvie, Yves et de vous autres pour enfin comprendre ! Et maintenant, c'est elle qui me donne des leçons !

Bon voilà pour le coup de gueule. Il faut que je me calme, car je m'énerve.

Donc me voilà vendredi soir.
Nous recevons une amie Toulousaine pour la soirée jusqu'à samedi soir. C'est une bonne vivante.
Comme d'habitude, je prends 230mg, une bière tous ensemble à la maison et puis 3 verres en ville chacun. Donc pas de dérapage.
J'aurais bien pris un verre de plus tous ensemble, ce qui me fait dire que je ne suis indifférent à 230, mais cette envie passe en quelques secondes.
En fait, je sais que chez moi : la consommation amène la consommation dès que je démarre. Alors que mes soirées à Oua se passent très bien (j'ai lu un post sur le fil de Karo je pense que nous sommes pareil). Enfin bref, la nuit se passe bien et nous sommes heureux de notre soirée (ma conjointe n'a pas oublié le WE dernier ou j'ai un peu morflé).

Et puis me voilà le samedi matin. Nous avons prévu un chouette repas avec des huitres et du vin blanc et du rouge etc.
D'un coup, je me souviens d'un vieux post ou Sylvie parlait d'un conseil chez Yves : prendre 50mg en sublingual avant une envie, il parait que c'est un peu costaud.
Je me dis : écoute Alexandre, prend 50mg en mode normal dans la matinée et 50mg sous la langue avant le déjeuner. Voilà c'est fait.
Et c'est vrai que c'est franchement dégueulasse. Je ne le dis à personne. A un moment on me parle et j'ai du mal à répondre sans baver un peu tellement les cachets me collent dans la bouche.
En effet, le Baclofène monte très vite, mais malheureusement, 100mg ça reste peu pour moi, et finalement, je consomme 4 unités avec notre amie.
Et forcément, je me retrouve avec seulement 130 le soir, que je vais finalement transformer en 140 (soyons fous) donc 90 par la gorge et 50 en sublingual.
Et comme cela fait une semaine que je n'ai pas eu l'occasion de me lâcher un peu, ça n'a pas loupé !

Verdict : 6 unités !
Ma conjointe me fait la gueule.
Je dors dans le salon à sa demande.
J'essaie de me connecter la nuit sur le forum, plus de batterie.
Ma batterie est oubliée à mon bureau (récupérée ce matin).
Je me lève dans une ambiance de merde. Elle me fait vraiment la gueule. Il pleut énormément dehors. On ne voit presque pas le jour.
J'attendais presque que la TV annonce une guerre thermonucléaire ou un attentat majeur de Daesh, je ne serais même pas étonné.

Moralité : vivement cette semaine à Oua qui se passe toujours bien, et j'intègrerai maintenant le vendredi et le dimanche soir à partir de la semaine prochaine, on aura plus qu'une soirée de conso.
Le samedi, je me le réserve pour sortir avec ma conjointe (si elle veut encore de moi) pour limiter la casse à la maison.
Le plus dingue, c'est que la semaine mon cerveau ne pense presque plus à l'alcool, je suis aux portes de l'indifférence.
C'est pour cela que sans consommation, à 230mg, je pourrai sans doute y accéder, même si je pense qu'il faudrait monter tout de même un peu.
Le problème c'est que j'ai vraiment besoin de ma dose le soir et que le mode imprégnation semble trop soft pour moi...

Reste à savoir ce que je fais de mes midis les WE, je suis sur que Sylvie me donnera quelques indications.
D'ailleurs, on en avait parlé à Biarritz : tu m'avais dit, si tu arrives à monter en stock, prend un cachet à 11h puis monte petit à petit en mode imprégnation la semaine pour régler ton problème du WE.
Je t'avais dit : et pourquoi pas la technique de Yves : défoncer le craving dès le matin le WE pour ne pas qu'il revienne.
Tu avais répondu : "230mg dès le matin, c'est un peu chaud !"
Samuel avait dit "ça se tente !" forcément venant de lui :fsb2_wink:
On avait ri tous les trois.

Je vous embrasse tous.
Heureusement que vous êtes là.

Alexandre.
Celui qui veut bien faire.
 
Princesse_Leia
12 Novembre 2017, 10:09
Hello Yann,

Donne nous des nouvelles après ton RDV.
Garde le moral, on pense tous à toi.

Bises.
Alexandre.
 
Princesse_Leia
11 Novembre 2017, 18:59
Salut Alexandre,

Un peu en retard, je voulais te dire que j'avais vraiment trouvé très bien écrite ta lettre, avec de l'humour tendre, et du style.

Et la narration de sa réception m'a bien amusé. :fsb2_wink:

Bon courage à toi contre la Force Obscure.

Bises.

Yann.


Merci Yann pour ton post. Tu m'as beaucoup aidé.
Par manque de temps, je n'ai pas eu l'occasion de poster sur ton fil, mais j'essaie de le lire le plus possible.
J'adore ta bienveillance. Tout le monde va se moquer de moi mais j'ai besoin de le dire : "tu es du bon côté de la Force !" :fsb2_wink:

Enormes bises.
Alexandre.

Bien entendu, j'ai quelques anecdotes pour ce WE à raconter ! En essayant de ne pas raconter ma vie ! :fsb2_wink:
 
Princesse_Leia
11 Novembre 2017, 18:51

Quand je pense que je vous avais promis de ne plus raconter ma vie...


Si surtout continue princesse Alexandre, c'est très sympa !

Bises
Eric


Merci Eric ça fait vraiment plaisir !
 
Princesse_Leia
09 Novembre 2017, 21:42
Un grand merci Karo

Je dois être honnête, il y a de l'information sur le baclo qui le dit . PJ le dit aussi.

J'ai fait une grosse erreur et c'est douloureux.

Je m'accroche Karo, mais là j'me suis pris une grosse baffe dans la tronche.
Je la partage aussi en espérant que le + possible de membres en soient conscients.


Hello JMV,

Merci mille fois pour tes contributions.
Je ne commente pas toujours mais je te lis tout le temps.
C'est vraiment très instructif.

En même temps c'est curieux, car en te lisant on sent un mec costaud bien calé dans ses idées.
Mais nous sommes tous fragiles finalement face à cette épreuve et même dans la guérison pour ceux qui y arrivent.

Accroche toi, tu mérites le meilleur.
Vivement que tu sois sorti.

Bises.
Alexandre.
 
Princesse_Leia
09 Novembre 2017, 21:34


Alors déjà pourquoi une princesse si tu es un gars :lol ? Je ne comprends rien à la guerre des étoiles (NDLR). ^^

Ensuite, je reviens sur mon psy qui m'a filé 400 mg/jour alors que je me traîne à 60/80 par jour :)

Faut que l'on échange de thérapeute ;-)


Hello Theorbe,

J'ai pris ce pseudo car je me suis inscris sur le forum le lendemain du décès de Carrie Fischer qui interprétait Princess Leia dans Star Wars. Elle est morte de ses addictions.
Et c'est le premier film que j'ai vu au cinéma tout petit. J'aime bien cette histoire qui raconte la résistance contre les forces du mal.
Sylvie et tous les membres de l'association contre l'ANSM et Batel & CO, c'est un peu pareil :fsb2_wink:

Bonne soirée à toi.
Alexandre.
 
Princesse_Leia
08 Novembre 2017, 23:57
J'ai bien ri !
Continue donc à nous raconter ta vie, c'est vraiment très intéressant
J'attends avec hâte la réaction des 2 autres !!


RDV au prochain épisode ! :fsb2_wink:
 
Princesse_Leia
08 Novembre 2017, 21:01
Oui, c'est ça Suratan et Manue !
Je dis toujours qu'il faut faire la différence entre l'envie et la volonté de s'en sortir.
Parce que la volonté, on ne l'a plus. C'est l'alcool qui nous l'a volée.
Sinon, on n'en serait pas là, et on tiendrait encore les discours de tous ceux qui disent que l'alcoolisme est une maladie de la volonté, que si on ne s'en sort pas, c'est parce qu'on ne le veut pas vraiment.
Ce qui va se passer avec le baclo, c'est qu'il va nous redonner peu à peu cette volonté.
Mais si l'indifférence peut débarquer du jour au lendemain, c'est petit à petit que le baclo nous redonne la volonté de nous en sortir et petit à petit, on arrive à se restreindre.
En fait, il ne faut pas être trop ambitieux au départ je crois.
Dans un deuxième temps, comme on est encouragé par la constatation de notre conso qui diminue, on se retrouve avec l'envie d'y mettre notre grain de sel et de faire ce qu'on appelle "aider le baclo".
C'est alors qu'on peut faire appel à la volonté que le baclo a commencé à nous redonner et se restreindre.
Mais il faut que ça parte de nous, que ça ne nous soit pas imposé.


Bonsoir Florence,

On ne se connait pas, mais je souhaitais te dire que c'est merveilleusement écrit, et tellement vrai.

Bises,
Alexandre.
 
Princesse_Leia
08 Novembre 2017, 19:11
Vous m'avez bien fait marrer ! :fsb2_smile:

Suratan, c'est un peu le Edward Snowden du forum.
Et Micheline, c'est un peu la troll russe qui poste sur les réseaux sociaux pour les influencer.

Tu peux être fier Pascal, ton fil est moderne, à l'image de notre société actuelle.

Bises.
Alexandre.
 
Princesse_Leia
08 Novembre 2017, 18:59
Hello à vous tous,

Bon, je vais essayer de la faire courte...

J'ai eu mon RDV avec mon addicto hier, et ma lettre n'a pas eu du tout l'effet attendu ! Du moins dans un premier temps...

En fait, je l'aime bien, mais je crois qu'elle n'a pas trop d'humour et n'a donc pas vraiment compris le caractère un peu décalé de la lettre.

De plus, je pense qu'elle n'a pas apprécié de se sentir "doublée" en me voyant rechercher un autre prescripteur alors que j'écris noir sur blanc que je souhaitais de toute façon lui en parler !
En réalité, on se confronte à l'égo de certains médecins qui prennent mal que le patient se prenne en main dans son parcours.

Elle pensait que j'avais un peu disjoncté et que j'étais devenu complètement exalté à cause du Séroplex, genre bipolaire ! :fsb2_shocked:
Elle a même appelé Cécilia ma thérapeute TCC un peu avant notre RDV pour lui demander son avis : elle lui a répondu par SMS : "mais non Alexandre va très bien au contraire !

Ensuite, elle n'a pas une très bonne image des forums et pensait que je me radicalisais dans cette quête d'une montée illimitée de la posologie : là c'est elle qui commençait à m'énerver.

Il a fallu que je la calme un peu, que je lui explique l'humour de la lettre, le ton un peu décalé et assez tendre de mon message.
Plus j'en parlais et plus elle souriait finalement. Elle me disait comprendre mais qu'elle avait été très surprise au départ.
Je pense surtout qu'elle s'est sentie un peu désavouée par son patient et que son égo en a pris un coup. Bref...

J'ai enfin rappelé que je n'étais pas rassuré de la baisse progressive de ses prescription à 190mg en ce moment et j'avais besoin à minima de 230mg aujourd'hui et certainement plus par la suite.
Elle a sorti l'ordonnance en me disant on se voit le 05/12, pour compléter l'ordonnance en cours je vous prolonge de quelques boites à 230mg quelques jours avant notre prochain RDV.

Voilà, finalement j'obtiens le résultat attendu.

La semaine prochaine j'ai RDV avec ma thérapeute, et je suis sur que nous allons bien rigoler ensemble.
Je la connais et je sais qu'elle a du apprécier cette lettre.
Concernant le directeur du centre, pas la moindre idée ! Ma thérapeute m'en dira plus :fsb2_wink:

Quand je pense que je vous avais promis de ne plus raconter ma vie...

Bises à tous.
Alexandre.
 
Princesse_Leia
08 Novembre 2017, 17:46
Hello JMV,

J'ai suivi tes aventures sur ce fil, sans trop commenter car très occupé par le travail depuis plusieurs jours.
Je suis très heureux de l'issue et que tu puisses enfin rentrer chez toi.

Bises.
Alexandre.
 
Princesse_Leia
08 Novembre 2017, 17:43
Hello Sam,

Totalement incroyable cette info.

Je suis un peu comme Suratan, je me complets dans la Vape qui reste un plaisir avec mon café et plus si je ne suis pas dans un jour à 0 ua.
Et comme Suratan, je vais passer le mot à des amis fumeurs qui ont échoué avec la Vape.

Bonne soirée.
Alexandre.
 
Princesse_Leia
06 Novembre 2017, 13:10
Merci à vous.

Je l'ai imprimé et je vais la déposer ce jour.
J'espère que mon addicto l'aura lu avant notre RDV de demain.

Je vous tiens au courant.

Bises.
Alexandre.
 
Princesse_Leia
05 Novembre 2017, 22:34
Hello,

Comme je suis de retour sur le forum après cette période de vacances, je vous envoie un copier-coller de mon courrier que je vais laisser à mon centre, avant mon prochain RDV addicto.
Tous les commentaires sont les bienvenus, je dois imprimer les lettres demain soir pour les déposer mardi matin.

Destinataires :
- Ma thérapeute TCC.
- Mon addicto.
- Le Directeur du centre.

Tous les noms ont été masqués.

Bises à tous.
Alexandre.



Cher Centre,

Tout d’abord, je tiens à te remercier.

Depuis notre première rencontre en octobre 2016, on pourrait presque dire que tu m’as sauvé la vie après cette première année passée ensemble. Je me souviendrai toujours de ma condition personnelle lorsque j’ai poussé la porte, accueilli par maThérapeute, puis notre premier RDV avec mon addicto.

Pour notre premier anniversaire, je souhaitais te communiquer toute ma gratitude. Grâce à toi, j’ai pu me délivrer d’une vraie souffrance, j’ai trouvé une oreille attentive, et j’ai surtout eu accès au Baclofène. Ton équipe et cette petite molécule m’ont sauvé. J’ai pu découvrir un monde meilleur : ton équipe attentive, un traitement qui marche, tout un écosystème autour du Baclofène : des associations (baclofene.org) des gens formidables, un nouveau combat pour lequel j’ai envie de m’engager, mais j’y reviendrai…

Depuis cet automne 2016, je suis traité au Baclofène, grâce à toi Centre.

J’ai suivi le protocole à la lettre, et dès le mois de décembre 2016, j’ai suivi les conseils de posologie de mes amis sur le forum baclofene.com, issu de l’association baclofene.org, dont la présidente Sylvie Imbert et le vice-président Yves Brasey ont été de très bons conseils pour moi, ainsi que tous les membres du forum.

En accord avec mon Addicto, nous sommes restés longtemps sur une posologie de 180mg/jour qui me permettait de rester à 5 unités d’alcool (ua) par soir durant cette période. Finalement, nous estimions ensemble que nous étions à 2 unités au-dessus des préconisations OMS, et puis nous avons décidé ensemble de monter à 200mg, puis 220mg, avant cette décision désastreuse de l’ANSM courant juillet. J’ai souvent indiqué à mon addicto que je ne me sentais pas totalement libre, qu’il subsistait un léger craving même à 220mg. Je peux comprendre la position du centre d’un point de vue politique et sécuritaire. Mes ordonnances sont aujourd’hui de 190mg avec quelques facilités sur les ordonnances qui me permettaient d’avoir du stock.

Alors je dois te faire une confidence cher centre : je suis toujours à 230mg grâce à ce stock.

Et cela m’a permis de tenir mes objectifs : motivé par ma térapeuthe et nos séances TCC, et puis par les membres du forum, j’ai compris qu’il fallait crever l’abcès : faire une première soirée sans alcool, puis deux, puis trois. Depuis début septembre, je passe mes semaines à 0 unités d’alcool (ua) avec de la bière sans alcool. Cela se passe bien. J’ai perdu 8 kilos. Mais je ne suis toujours pas complètement libre. Je consomme encore les WE, et il y a encore un peu de craving.

Je sais que nous ne sommes pas tous égaux face au Baclofène. Certains sujets deviennent indifférents à 120 ou 180mg, d’autres, à 270 ou 300mg voire plus. J’aurai rêvé faire partie de la première catégorie. Mais soyons francs : à part des effets indésirables assez forts en montée entre 120 et 180mg (insomnies), je ne subis presque rien aujourd’hui à part quelques réveils nocturnes. J’ai vraiment l’impression que je suis résistant à la molécule. J’ai beaucoup échangés avec mes amis de l’association à ce sujet.

Il y a deux moyens d’atteindre l’indifférence : monter la posologie, et puis limiter la consommation d’alcool, car nous savons que la dose seuil est plus faible dans le cas d’une consommation faible ou nulle. Je souhaite enfoncer le clou et me limiter au maximum, mais je sais que 230mg ne me suffiront pas.

Et c’est pour cela que j’ai besoin de toi cher Centre.

J’avais expliqué à mon addicto que rien ne m’empêchait de me fournir en Espagne pour compléter ses prescriptions. Il semble que le Baclofène, vendu sous le nom de Liorésal, soit commercialisé sans ordonnance. C’était un bon conseil de Sylvie Imbert qui vit près de Toulouse. J’avais mis mon addicto et ma thérapeuthe dans la confidence.

Je me suis donc rendu à Irun au mois de septembre. Malheureusement, les deux pharmacies m’ont demandé des ordonnances. Quelle déception… Comme tous les soirs, je me suis rendu sur le forum baclofene.com pour faire part de mon désarroi. Sylvie est venue à ma rescousse et m’a indiqué en message privé le contact d’un prescripteur, pro-baclofène, qui pourrait éventuellement compléter les ordonnances de mon addicto. Bien entendu, Je souhaitais te mettre dans la confidence cher Centre …

Le mercredi 11 octobre, j’ai RDV avec ma thérapeuthe. J’ai extrêmement confiance en elle, à l’image de tout ce que j’ai pu lui dévoiler. Encore merci à elle pour son aide.

Voici les extraits de notre entretien :

Moi : bon, l’Espagne c’est un fiasco, ils m’ont demandé des ordonnances dans deux pharmacies.
Thérapeute : zut ! c’est dommage, comment allez-vous faire ?
Moi : Vous imaginez bien que j’ai tout prévu, j’ai demandé de l’aide au forum baclofene.com
Thérapeute : Et donc ?
Moi : ils m’ont donné l’adresse d’un nouveau prescripteur pour compléter les ordonnances de mon addicto.
Thérapeute : Bien.
Moi : je pense que la moindre des choses c’est de la prévenir, vous ne pensez pas ?
Thérapeute : Bien entendu, ce serait quand même mieux d’être franc.
Moi : je vais lui en parler.
Thérapeute : Qui est ce nouveau prescripteur ?
Moi : je ne me souviens de son nom, je crois que son cabinet est rue ....
Thérapeute : ce ne serait pas le docteur .... ?
Moi : si c’est lui ! vous le connaissez ?
Thérapeute : bien sur ! c’est mon directeur ! c’est aussi le directeur de votre addicto ! C’est notre directeur à tous au centre !
Moi : ….
Thérapeute : sourire.
Moi : ….
Thérapeute : vous pouvez lui dire dans quel centre vous êtes suivi, je pense qu’il connait l’adresse…


Voilà ma situation à ce jour.
Voilà pourquoi je vous adresse ce courrier à tous les trois.

Je vous demande de vous remémorer ce magnifique évènement que vous avez organisé en octobre pour l’ATHS de Biarritz. J’ai pu m’y rendre, grâce à l’aide de ma thérapeute, en compagnie de Mme Sylvie IMBERT, Présidente de l’association baclofene.org et Mr Samuel BLAISE, Président de l’association Olivier AMEISEIN. J’essaye d’être proche d’eux pour lutter du mieux possible, et faire comprendre que le Baclofène est un formidable traitement.

Souvenez-vous de l’intervention du Docteur DEMATTEIS qui prenait en exemple le travail de l’association baclofene.org pour l’appliquer lui-même à ses patients. Il avait raison.
Souvenez-vous ensuite de l’intervention de Dominique MARTIN qui expliquait que les médecins pouvaient prescrire hors AMM et hors RTU.

Me concernant, je fais tous les efforts possibles, mais j’ai absolument besoin d’une prescription supérieure à 230mg. Je peux me tromper, mais j’imagine ma dose seuil vers 270/280mg cette d’Oliver AMEISEIN pourquoi pas. Me laisser à ce niveau de prescription entre 190 et 230mg, c’est me condamner à rester en zone démilitarisée, sans me sortir de la zone de combat.

Cher Centre, je suis prêt à te signer une décharge qui pourra, je l’espère, alléger ta conscience et ta responsabilité médicale. Mais j’ai besoin d’accéder à cette indifférence, qui me permettra enfin de faire le « reboot de mon cerveau » avant d’entamer une descente très progressive.

Yves Brasey, notre vice-président disait justement : « c’est cela la médecine 2.0, c’est lorsque le patient est à la fois acteur et observateur de sa guérison ».

Grâce à toi Cher Centre, j’ai déjà fait une belle partie de mon parcours.
Je te demande de me faire confiance pour finir cette magnifique route qui m’amènera à la guérison.

Bien à toi,
Alexandre.
 
Princesse_Leia
05 Novembre 2017, 22:28
Pourquoi mon lien youtube ne fonctionne pas ?
voici le lien alors :
https://www.youtube.com/watch?v=jHPOYe39rso

Bises.
Alexandre
 
Princesse_Leia
05 Novembre 2017, 22:26
Hello Suratan, mon ami.

C'est sympa de venir prendre des nouvelles.
Tout va bien, du moins à peu près.

J'ai passé cette dernière semaine proche de ma petite fille en vacances.
Donc moins sur le forum, surtout pour lire l'actualité de "on en parle sur web".

Me concernant ça va à peu près, sauf un évènement un peu bizarre.
Pendant ces vacances, j'ai un peu consommé mais modérément.
Vendredi soir, nous avions la visite à Biarritz d'un très bon ami, un gros fêtard. Nous savions que nous allions boire.

Depuis plusieurs j'étais toujours à 230mg et j'ai un peu augmenté à 240mg vers mercredi.
Ce vendredi avant cette fête, j'ai pris 260mg pour essayer et voir si d'un coup je trouvais l'indifférence en plein fête.
En réalité, cela m'a assommé : j'ai bien consommé comme tout le monde 6 ua mais le traitement m'a complètement flingué la tête.
Donc en résumé ce fut la double peine : gueule de bois, je ne me souviens de plus grand chose, et plein d'EI dans la nuit : insomnies, etc.
Tout le WE à en chier, bref, une très mauvaise expérience. Sans compter ma conjointe qui m'a fait la gueule parce que je n'étais plus moi-même.

En résumé : le pauvre gars qui essaie de bien faire, et au final tout le monde s'est foutu de sa gueule parce qu'il avait l'air assommé.

Voilà pour mon WE.
Vivement ma semaine à 0ua comme d'habitude.
Mon cerveau s'y est habitué finalement, donc on repart comme cela.

Bises.
Alexandre.

Pour voir mon état d'esprit un peu blues après cette sale soirée, voici une petite vidée de musique groovy.

 
Princesse_Leia
02 Novembre 2017, 23:21
Ce sont eux qui les distribuent.
A l'hosto t'as pas le droit d'emmener tes propres médocs .


Hello,

Quelqu'un ne peut pas te les amener sous le manteau discrètement ?
Un membre belge du forum ? Pascalaberic est loin ? :fsb2_wink:

Sais-tu quand tu sors finalement ?

Bon courage.
Alexandre.
 
Princesse_Leia
01 Novembre 2017, 18:45
Hello JMV,

Même hospitalisé, tu prends des conseils pour aider les autres. :fsb2_wink:

J'espère que tout va aller mieux pour toi. Mais j'en suis sur. Tu es costaud.

Donne nous des news régulièrement.

Alexandre.
 
Princesse_Leia
28 Octobre 2017, 22:20
Hello,

Cela voulait juste dire : "ne t'inquiète pas, je n'ai pas besoin de psy, je commence à comprendre par moi même".

C'est finalement assez simple tu vois.
J'ai juste compris qu'en replongeant je perdais tout.

Après, cela ne veut pas dire que je n'ai pas besoin d'un psy.
J'ai juste besoin d'augmenter un peu le baclofène et me battre pour notre combat collectif auprès de vous tous.
Je vais m'en sortir, et un jour je pourrai raconter cette histoire à ma fille qui sera fière de moi.

Bises à toi.
Alexandre.
 
Princesse_Leia
28 Octobre 2017, 21:56
Hello à vous tous,

J'avais promis, il y a peu, de ne plus raconter ma vie.

Je réservais juste cette possibilité à des étapes importantes dans mon parcours.
Il y a un stade, un EI, un truc important qu'il est toujours nécessaire de rappeler concernant la route du Baclofène : Le cauchemar hyperréaliste.
Cet EI terriblement perturbant, je ne l'ai connu que 2 fois, pendant ma montée entre 150 et 180mg. J'ai vu ma vie en vrai, ma grand mère morte, etc... Peu importe.

Mais cette dernière nuit, je me dois de vous la raconter.

Vendredi soir, je me suis couché, après quelques consommations raisonnables. Après une semaine à 0ua (pour ceux qui me suivent).
Le seul EI que je subis sont des réveils nocturnes, environ 2 à 3 par nuit, rien de plus.
Ma conjointe, très gentiment, me laisse me rendormir à 7 heures du matin, ce samedi pour une grasse matinée jusqu'à 10 heures.
Mon Papa me l'avait toujours dit : les rêves les plus importants sont ceux du matin. Merci à lui de m'avoir prévenu.

Ma petite fille de 4 ans a du mal à prononcer le mot "cauchemar", elle dit "cauche...noir"
Je crois enfin avoir compris ce qu'elle veut dire...

L'histoire commence :

Je suis séparé de ma conjointe et forcément de ma fille. Je ne sais pas pourquoi, mais on fond de moi je le sais. J'ai chuté, j'ai merdé.
Je suis seul depuis plusieurs jours. Je me sens très mal physiquement. Je vis dans plusieurs endroits sans point fixe.
Nous n'avons pas prévenu la famille de notre séparation, et ma belle mère me propose de rester là elle réside en vacances chez des amis.
Jusqu'au lendemain où elle m'annonce tous les dégâts que j'ai causé chez eux, je ne me souviens de rien.
Le lendemain, je finis dans un hôtel, là encore je ne me souviens de rien, sauf du lendemain où un mec qui ressemble à mon voisin me sort une énorme vasque de vin.
Il m'indique le niveau de litres : voilà exactement ce que tu as bu avant de retourner l'hôtel. Avant de me la renverser sur la gueule.
Le lendemain, je conduis toujours une vieille voiture pour retrouver un vieil ami landais que j'ai connu à mes pires heures de biture.
Chaque soir, cette voiture sert à transporter des bouteilles vides dont j'entends le bruit du verre avant de les jeter.
De toute façon, je ne travaille plus, je n'arrive pas à joindre l'amour de ma vie depuis plusieurs jours.
Je suis mal chaque jour du matin jusqu'à 18h, l'heure ou je prends ma première bière pour faire enfin la fête, me sentir mieux, jusqu'à 22h, et puis je ne me souviens plus de rien.
Sauf le lendemain, car je vois ce qui se passe sur mon smartphone : des vidéos terribles, d'alcool, je suis à poil complètement bourré avec mes potes de torche.
Et puis, cet ami landais me propose d'aller au cinéma pour se changer les idées. Je dis oui. Je propose de prendre les transports en commun car je n'arrive plus à conduire.
Je ne sais pourquoi, mais cela se passe à Paris, dans un quartier hyper dangereux. Je sors de la gare, et c'est juste l'Enfer. Une faune de mecs chelous, des flics partout.
En montant l'escalier, des tas de personnes m'accostent, des prostituées droguées, des dealers qui veulent vendre du shit m'accrochent, ne me lâchent pas.
Je sens que je suis au plus profond de l'enfer, au fond du gouffre.
J'arrive petit à petit à me sortir de là, je retrouve mon ami, je lui explique que j'ai perdu mon portefeuille, mon portable, que j'ai tout perdu. Ma famille, ma vie.
Je retrouve ma voiture qui démarre à peine, moi même, je n'arrive plus à démarrer, je suis presque mort.

Je me réveille, il est 9h50.
J'entends ma fille rire en bas avec sa maman.
Je me sens à nouveau vivant.

Je les embrasse.
Je raconte dans la journée ce cauchemar à ma conjointe.
Elle me dit : "c'est passionnant, tu devrais raconter cela à un psy".
Je lui réponds : "c'est moi le psy".

Je vous embrasse.
Alexandre.
 
Princesse_Leia
28 Octobre 2017, 21:17
Hello Suratan,

Content de te retrouver.
Tu veux savoir comment j'ai pu te pister sur le forum ?
J'ai tout simplement réussi à pirater ton compte, et je peux te dire une chose c'était EASY.

Allez bises.

....

Non je déconne.
Allez, à bientôt pour les autres news dans quelques minutes.

Alexandre.
 
Princesse_Leia
28 Octobre 2017, 2:48

Retrouver l'enfant, derrière les ruines adultes.


Hello Yann,

Cette phrase résume tout.
Garde là en tête.

Bises.
Alexandre.
 
Princesse_Leia
27 Octobre 2017, 21:11
Hello,

Ce vendredi se passe bien, et nous évitons la casse du WE dernier !
Je t'ai laissé un petit message Suratan sur ton fil car heureux d'avoir de tes news mec.

J'ai surtout laissé un message sur le fil le plus important
On en parle sur le WEB (en bien ou en mal)

Bises à tous,
Alexandre.
 
Princesse_Leia
25 Octobre 2017, 21:31
Hello Yann,

Je ne sais pas, je n'ai pas atteint l'indifférence et je suis à 230/240.
C'est assez pour maintenir une abstinence sans trop de difficultés, mais j'ai encore des petites envies parfois.
Je sais que je dois monter pour trouver l'indifférence totale, mais à combien ?
Donc dans cette attente, j'essaie de boire le moins possible pour habituer mon cerveau et donner de la force au baclofène dans ce combat.
Mais globalement, ça va. avec 4/5 jours toutes les semaines à 0ua depuis la rentrée, j'ai même perdu pas mal de poids.

Et toi ? Comment ça va ?
Je suis ton fil, ça a l'air d'aller mieux au niveau consommation, ça me fait vraiment plaisir.
Je suis sur que le reste va suivre, même si ça prend du temps.

Bises.
Alexandre.

PS : j'ai croisé deux personnes qui m'ont dit qu'ils étaient de Nîmes en quelques jours, à chaque fois je pense à toi. :fsb2_wink:
 
Princesse_Leia
25 Octobre 2017, 18:25
Hello à vous tous,

Merci beaucoup pour vos messages.

Le reste du WE s'est bien passé et les consommations étaient modérées.
Bien entendu, j'ai repris ma semaine à 0ua dès lundi et tout se passe bien.
Finalement, je prend toujours autant de plaisir avec mes 1664 Blanche à 0% bien fraiches.
Presque aucune pensée d'alcool, j'ai bien formaté mon cerveau sur ce programme.

Vous avez raison, je dois changer mes habitudes le WE.
Il faudra bien de toute façon que je respecte bientôt mon objectif de faire le pont entre deux semaines.

Je m'apprête à rédiger mon courrier à l'équipe de mon centre (ma thérapeute, ma doc et le directeur du centre).
Il s'agit de leur demander une augmentation du Baclofène avec les bons arguments.
En tant qu'organisateurs du colloque ATHS de Biarritz (mon centre), les interventions de Dematteis et le rappel de D.Martin sur la possibilité de prescrire hors AMM les motiveront certainement.
Et puis le directeur du centre que m'avait conseillé Sylvie, je le sens bien : je suis sur qu'il donnera son feu vert.

Je vais rédiger ce courrier ce WE et le déposer au centre d'ici peu, pour préparer mon RDV avec ma doc le 07/11.
Donc RDV dans quelques jours pour la décision. En espérant qu'elle soit positive et que je puisse connaître enfin l'indifférence définitive.

J'espère que vous vous portez tous bien.

Bises.
Alexandre.
 
Princesse_Leia
21 Octobre 2017, 15:51
@Sylvie
C'est une bonne idée. Commencer par ma bière blanche de la semaine et puis faire un peu attention.
Mais je pense qu'hier soir était un peu spécial. Une semaine très chargée avec comme bol d'air ce mercredi tous ensemble.
De toute façon, on sait que je ne suis pas à ma dose, donc d'ici là je dois faire des efforts et faire attention.

@Athelstan
Je ne connaissais pas ce principe, merci pour le tuyau.
Oui, après 6ua, je me suis arrêté sans problème, j'étais plein et même écoeuré de toute façon.
Normalement c'est 5ua grand max.

@Christobal
Merci pour ta contribution. En semaine, je prends des bières blanches et cela me va bien.
Mais pour l'instant je me suis gardé les WE, et je cherche justement à faire le pont entre les semaines, prochain objectif.
Je consomme seulement les midis le WE, jamais la semaine, je vais donc devoir gérer cela aussi.
On en a beaucoup parlé avec Sylvie. Mon objectif étant de passer plusieurs semaines à Oua pour atteindre la dose seuil plus basse.

Je garde de toute façon une grande confiance.

Bises.
Alexandre.
 
Princesse_Leia
21 Octobre 2017, 15:39
Hello Yann,

Je suis plutôt électro ou jazz mais ma conjointe est très rock. En revanche, j'adore aussi le bon rock.
Je te conseille la BO du film "Je suis mort mais j'ai des amis" un film belge sur une bande de rockers complètement barges.
Le film est vraiment très drôle (forcément c'est belge) et la BO est ultra dynamique, entre rock et punk, avec des groupes assez confidentiels.
Regarde le. Je suis sur que tu vas adorer.

Bises.
Alexandre.
 
Princesse_Leia
21 Octobre 2017, 8:12
Hello,

Voilà des bonnes nouvelles. J'imagine que le reste du WE se passera de la même manière maintenant.
Viens nous donner des nouvelles encore, et surtout reste à cette dose assez longtemps !

Bises.
Alexandre.
 
Princesse_Leia
21 Octobre 2017, 8:08
Hello,

Bon... après ma 6ème semaine à 0ua, je commençais hier soir mon WE.

Je savais que j'allais boire, et après 2 jours de travail un peu dur, j'avais vraiment envie de me détendre. :fsb2_beer:
J'ai pris 240mg hier (au lieu de 230), et voilà le résultat : 6ua ! :fsb2_sorry:

J'ai commencé par une bière bue très lentement et finalement pas très bonne avec le Baclofène, et tout s'est enchaîné...
Je me réveille avec un bon mal de crâne étant donné que je n'ai plus trop l'habitude.

Je m'en veux, mais je ne panique pas plus que cela car je sais que les semaines se passent très bien.
J'en arrive presque à être impatient d'être en semaine. Ce qui me fait dire que ces WE où je me laisse un peu de répit sont une connerie.
Il faut vraiment que j'arrive à faire le pont entre 2 semaines pour tenter les 15 jours à 0ua et plus ensuite.

Conclusions :
- Je suis encore loin de l'indifférence totale à 230/240, même si mes soirées à 0ua se passent bien en semaine.
- L'alcool amène toujours l'alcool si on démarre, surtout si on est chez soi avec ses habitudes de consommation.

Bonne journée à tous.
Alexandre.
 
Princesse_Leia
21 Octobre 2017, 4:49
Hello Yann,

Je viens d'écouter ton lien https://www.youtube.com/watch?v=3pDB_b6II1Y
Les Sales majestés sur "la France marche ou crève". J'ai bien ri. Le clip est un peu "roots" mais il est super.

Bises.
Alexandre.
 




forum baclofene