Résultats de la recherche (340 résultats)

jmv
Aujourd'hui, 22:05

C'est madame qui va pouvoir aussi être fière de toi :fsb2_wink:


Je l'espère de tout coeur
Juste que dans mon cas c'est..
Trêve de commentaires
 
jmv
Aujourd'hui, 22:00
Donc nous y serions. ..
Congratulations Alexandre.

L'indifférence laisse dubitatif

Ce n'est pas parce qu'on est indifférent qu'on n'a plus jamais envie de boire un bon verre, comme tout le monde on va dire.
Mais ça laisse dubitatif car on a du mal à identifier si c'est du craving ou une simple envie de se faire plaisir.

Il y a des indices tel que:
1 verre n'en appelle pas d'autre. S'il a rien en stock et qu'on est seul, on ne part pas en checher dans un night Shop. (Hé hé qui d'entre nous n'a jamais fait ça durant nos périodes alcooliques?) Si on boit un verre avec des potes, tu leur en resserviras d'autres mais pas à toi.
Cette envie ne se répète pas forcément tous les jours.
On est plutôt attiré par un produit de qualité.
Perso, avec l'indifférence je me suis aperçu que je n'aime oas la bière. Pourtant des bières de qualité, on est à la source ici.

Et de fait, j'ai commencé tard à boire de la bière, vers 20 ans ou quelque chose comme ça.
Par contre j'ai toujours préféré le vin. J'allais à des dégustations à l'époque.

Donc retour aux sources.

Et puis c'est toi qui nous raconteras aussi comment tu le vis l'indifférence.

On la sent arriver du jour au lendemain, mais au début on n'ose pas y croire, on doute.
On se met la pression
Ma très jolie doctoresse Amandine me l'a dit: "Tu te mets trop de pression, avoir envie de boire un verre de temps en temps fait partie de la vie."
Eh ouais, je n'ai pas eu seulement la chance d'avoir un médecin bien au courant, mais jeune et jolie et intelligente.
 
jmv
22 Novembre 2017, 22:54
Ouf loup blanc,
Tu m'adorerais c'est sûr. Question sensibilité... mais ça me rend parfois désagréable, la sensibilité conduit parfois à des réactions vives.

Tout compte fait, on habite d'un côté et de l'autre d'in fleuve appelé atlantique. :fsb2_yes:
 
jmv
22 Novembre 2017, 22:47
Hello Alexandre,
T'y es vraiment tout prêt on dirait.

Le test pour l'indifférence, tu te mets face à la bouteille et tu observe ce qui se passe en toi. Faut simplement être à l'écoute de son corps.

Depuis mon épisode coup de flippe que tu connais, il a et est encore très bavard min corps.
En fait, tu vas le sentir en toi l'indifférence avec ce test. Ça fait très bizarre au début de ressentir ce détachement de l'alcool.

Et puis les jours qui suivent. Tu va être dubitatif car , l'indifférence n'empêche pas de boire un verre par plaisir. C'est aussi ça l'intelligence du traitement
Alors, le fait d'avoir envie de partager un verre avec les pottes n'est oas du craving. Et quand ça m'arrive, en général j'arrive pas à boire un 2eme et ça n'active rien le lendemain.
Parce ce paramètre est important pour évaluer l'indifférence. J'ai bu un verre avec mes potes ce soir. Vais je avoir envie de boire de lendemain vers la même heure alors que je suis seul ?

Mais t'y es à quelques jours à mon avis
 
jmv
22 Novembre 2017, 21:42
Je connaissais le craving des fraises pour les dames enceintes, mais le craving de jus de pamplemousse ? ?
 
jmv
22 Novembre 2017, 20:51
Merci Violaine.
Comme tu dis jour après l'autre.

Je vois ma psychiatre le 8 décembre.
Lui parlerai un peu de seroplex ( sipralexa en Belgique ) ils sont gonflants ces labo pharmacétique à donner des noms commerciaux différents d'un pays à l'autre.
 
jmv
22 Novembre 2017, 19:46

J'ai eu un peu plus de mal à boire mes bières blanches à 0% du soir.

Ca veut dire quoi ça ?
Le baclo te dégoutte aussi des bières sans alcool ? :fsb2_godgrace:


Disons que le baclo te redonne le goût aux bonnes choses de qualité.
Je ne critique pas les bières N/A, mais perso, j'en jamais bu une qui me plaisait.

Depuis mon indifférence, j'apprecie les produits de qualité. Je suis plutôt vin, je ne bois plus de bière du tout, donc le baclo m'a dégoûté des bières.
 
jmv
22 Novembre 2017, 18:49
Citation (François_josé)
mais je n'y arrive pas, la peur de me retrouver lucide le soir me terrifie, mais qu'est ce que je vais bien pouvoir faire avec mes pensées,alors faute de solutions je bois.


Bonjour FJ et bienvenue parmis nous.
La citation ci-dessus à attiré toute mon attention car, personnellement j'avais négligé cet aspect des choses.
Or, il faut savoir que lorsque tu seras indifférent, et de vécu personnel, t'es idées ne te conduiront plus vers l'alcool.
Pour être clair , j'avais négligé l'aspect "affect psy" croyant que le bien être que m'a apporté l'indifférence, qui vient en une fois allait tout résoudre

L'indifférence, c'est ce jour où tu vas regarder le verre de vin, la chope, le cognac ou que sais-je comme si tu voyais un verre de coca, ou un pot de fleur....
En fait, à la base je pensais que mon problème était l'alcool. Mais au début, l'alvool était plutôt la solution à mes problêmes
Je l'avais oublié

Donc, passé cette période de bien être de la découverte de l'indifférence, tu vas effectivement devoir gérer ces idées qui te renvoient vers l'alcool.

Je ne puis que te conseiller de mettre tous les atouts de ton côté pour pouvoir gérer. ( travail psy par exemple )
Evidemment, c'est à toi de voir si c'est nécessaire pour toi.
Mais cette citation tend à y répondre.

Voilà, je te souhaite beaucoup de succès sans ta bacloroute.

Par contre moi, je suis sur la situation inverse de toi. Plus de problème avec l'alcool, par contre je dois arrêter le tabac car j'ai une parodontite. Et je n'y suis pas encore.
 
jmv
22 Novembre 2017, 17:49
Nous sommes mercredi, 3eme jour de taf

1er et 2eme jours mauvais. Nerveux, maladroit, impression de ne plus gérer le business

Aujourd'hui, matin nerveux, anxieux, mal dans ma peu, après midi suite à une réunion financière avec le directeur, j'arrive à gérer, je sens que je sors de l'eau. Bien mieux, quelque chose me dit que je vais récupérer mes aptitudes.

Je prends espoir que je vais retrouver pas à pas ma place. Un peu de souffle.

A suivre
 
jmv
22 Novembre 2017, 9:45
Cet AD, je le prends depuis des années mais à une petite dose 25mg

La psy me l'a remonté jusqu'à 100mg par pas de 25mg.

Je suis donc à 100mg depuis 7 jours

Je revois la psychologue tout à l'heure et, par la suite visite conjointe avec psychologue - pasychiatre.

Je prends du benzo pour le moment mais faut une autre solution.

Pas l'argent pour Hypnose. Ca marche vraiment cette technique ?

Merci pour tes encouragments
 
jmv
21 Novembre 2017, 21:43
Hello Alexandre,

Quelques news ? Toujours à 240mg ?
 
jmv
21 Novembre 2017, 12:41


J'ai l'impression que sur le plan professionnel, JM, tu vas t'en sortir.
Je dis ça je dis rien.
L'angoisse elle est souvent antérieure, pleine de suppositions et mésestime.
Mais lorsqu'on est dans le bain, pas le temps.
Je me demande même si ça ne pourrait pas t'aider, te distraire du mal-être familial.
A voir.

Je ne sais pas. Je suis de nouveau nerveux, j'arrive pas à bien communiquer avec les collègues, les écoute d'une oreille pas attentive

Et puis ce P'tain de contrôle qui vient au mauvais moment
Je pense tout le temps à ma parondotite et n'arrive pas à arrêter de fumer, pourtant c'est urgent.

Juste envie de pleurer. :fsb2_cold: :fsb2_cry:
 
jmv
20 Novembre 2017, 20:47
Citation (Snowie)
: je vais chercher du pain , comme ça je bouffe en cachette sur le chemin du trajet aller et retour , je tortore comme une malade pendant le repas et je sers un gâteau juste avant que les invités ne repartent.

Je traduis en mode alcoolo.

: je vais chercher de la bière , comme ça je bois en cachette sur le chemin du trajet aller et retour , je picole comme une malade pendant le repas et je sers un cognac juste avant que les invités ne repartent. je finis la bouteille de cognac dès les invités partis

Sauf que pour moi c'est plus grave! Je roule alcoolisé.

Nous sommes bien sans le même combat
 
jmv
20 Novembre 2017, 19:28
Citation (Florence...)
D'ailleurs, si j'avais su que la non consommation d'alcool entraînait moins d'EI et un seuil plus bas, je ne suis pas certaine que j'aurais fait de gros efforts pour ne pas boire.
Me restreindre un peu, probablement, mais m'abstenir, assurément pas.
J'avais besoin de sentir la puissance du baclo sans la mêler avec mes efforts. Pour moi, c'était rassurant. Ça me montrait que quoi que je fasse, Zorro-Baclo était là et que je pouvais compter sur lui.


Je pense comme toi, besoin de constater les effet baclo , ça doit faire partie de l"effet placebo" du traitement .
On sent que ça agit, on est motivé à continuer
 
jmv
20 Novembre 2017, 19:16
Bonjour Ninette
Tu dis que tu es à 185mg, mais je compte 205mg dans ta répartition.
Juste pour être sûr de ce que tu fais pour t'aider.

Où en es-tu avec tes EI ?
 
jmv
20 Novembre 2017, 18:18

Mais ne doit-on pas les accepter, sachant de surcroît qu'ils ne font que passer?
Je ne comprends pas cette méfiance, vu le résultat.


Les accepter oui, mais c'est plutôt question de les supporter.

Je suis évidemment très mal placé pour en parler. Si j'en avais eu plusieurs de forte intensité, j'ignore totalement comment j'aurais réagit.
 
jmv
20 Novembre 2017, 18:12
Bon, alors pour le retour ai boulot, stress de découvrir ses mails, les nouvelles.

Bon pour les mails, je découvre que je vais me ramasser un contrôle de 3 jours pour des dossiers financés par le Fonds Social Européen. Il ne sont pas tendres pour dire le moins.

Un boss fort occupé, comme d'hab mais doux avec moi.

J'avais pris un lorazepam avant de partir.
Très anxieux au début, la tension s'amenuise durant la journée.

Sauf que je suis miné par un problème interbanque dans mon privé.
J'y verrai plus clair demain

Voie pour la suite de la semaine. ..
Et surtout demain matin pour mon problème banque.
 
jmv
20 Novembre 2017, 18:04
En fait à propos des conjoints, P. Jaury dit que l'arrêt de l'alcool, leur enlève leur rôle
Le rôle du martyr (je te plains, qu'est que tu en baves avec lui) ou le rôle de la sainte (c'est admirable ce que tu fais pour lui)
Si en plus le conjoint s'en tire "sans douleur", ça peut être dur pour certains ...


Il a vu juste notre Jaury.

Il y a aussi le rôle du rédempteur, du (de la) conjoint(e), + tous les dites et comportements culpabilisant dévalorisant.

Et effectivement le processus martyr "Vous le voyez là ? Je vis ça tous les jours"

Et même à l'indifférence, lorsque on se permet de boire la coupe de champagne avec les autres. "Tu vois que tu n'es pas abstinent "

Propos bien accepté par les invités qui ne comprennent décidément rien au principe de l'indifférence , ou le dénie ? Il y a un hermétisme total et complet au concept qu'un ancien alcoolo peut boire.
 
jmv
19 Novembre 2017, 16:16
Bonjour à tous,
Hier j'ai rencontré les AA, mais ça ne m'a pas du tout plu ! Leur concept de prière et d'implication de la religion m'a un peu choquée.
Je ne sais pas si certains d'entre vous ont déjà fréquenté cette association mais elle ne me convient pas du tout.


Bonjour Floriane,

J'y suis allé une fois chez les AA
J'ai eu exactement le même ressenti que toi

Je n'en n'ai rien retiré de cette réunion. En fait, ça m'a fait peur.
J'avais l'impression d'être dans une secte.

Maintenant, cette thérapie fonctionne pour certaines personnes et tant mieux pour elles
 
jmv
19 Novembre 2017, 15:51


Merveilleuse contribution.
Superbe post.

Rien à dire de plus BB. Bravo.

Bises.
Alexandre.


Tout à fait d'accord
Demain, retour au boulot. Suis évidemment anxieux de voir comment ça va se passer
 
jmv
19 Novembre 2017, 12:52
Ouch BB,
T'en a bavé en EI dis donc. Ce qui amène encore plus le respect sur ta motivation et ta réussite
Comme quoi, cette vision extérieure et réductrice du "sans effort" est fausse.

Influence aussi des médias qui parlent toujours de "pilule miracle".

[
Je faisais partie des traités absolument pas abstinents. D'où EI bien corsés.


J'étais comme toi, je le suis laissé porter par le baclo. Je me rends de plus en plus compte du super bol que j'ai eu de passer à côté des EI.

Il me semble clair qu'elle a fait un choix: reconnaître les faits doit remettre en question trop de préjugés, trop bouleverser son système en place. Ta fille suit.
Est-elle plus "souple" sur d'autres sujets?


Ca remet en cause les préjugés de tant de personnes. C'est l'éternel débat sur les "nouveaux paradigmes" tel que maintes fois décrits par Philippe Jaury. Et de tous ces addictologues qui ne peuvent pas intégrer autre chose que l'abstinence à vie.

Ma fille est plus communicative. Mais a la même réaction que ma femme quand on la contredit

faire la démonstration de tes changements ( compliqué avec ton craquage / cela les conforte dans ta non-guérison...).


Cela les conforte dans la non-guérison sur l'aspect psy, par contre ça conforte la guérison de l'alcoolisme puisque je n'ai pas touché à un verre depuis.

Et un grand merci pour tes encouragements
 
jmv
19 Novembre 2017, 12:14
C'est une question d'habitudes.

J'arrive à gérer

Sauf si long post, insertion de citations multiples, sinon pour le reste ça va.

Par contre, je previsualise car l'écriture intuitive me fait dire n'importe quoi.
 
jmv
19 Novembre 2017, 0:02
En fait, Marc est francophone à la base et est parfaitement bilingue. Ses accents neerlandophones sont plus vrai que vrai

En fait, les flamands connaissent très bien le néerlandais pur, celui pratiqué aux Pays-Bas.

On apprend donc le Néerlandais.
 
jmv
18 Novembre 2017, 23:14
Ah oui j'oubliais. Il y a aussi l'accent de l'est, de ce qi'on appelle les pays rédimés, plus proches de l'Allemagne , qui est encore tout différent.

En fit, cette multotyde d'accent, C'est aussi le propre des pays multi-culturels.

Remarque que en France, entre les chti et la Provence, c'est pas vraiment pareil.
 
jmv
18 Novembre 2017, 23:05
Si j'ai l'accent belge ?
En fait perso je n'ai pas d'accent prononcé sinon c'est plutôt liégeois.

Alors il faut savoir qi'il n'existe pas d'accent belge en soi.
Il y a un accent par région, je dirais même plus, par Province.

Il y a l'accent Liégeois, Carolo, Namur qui est quelque chose entre les 2, l'accent Bruxellois francophone, bruxellois neerlandophone, et puis en Flandre, là c'est un peu plus compliqué car ils ont gardé leurs dialecte. Un anversois et un limbourgeois ont du mal à se comprendre . En fait, le flamand est du néerlandais avec dialecte.

Alors pour le bruxellois neerlandophone, Marc Hermann le fait très bien.

Le flamand qui essaie de parler français.
Ce même Marc Hermann a piégé des artistes français . C'est excellent
https://youtu.be/xkRgViLnWqI

Pour le liégeois, notre regretté Michel Daerden
https://youtu.be/o3lyreCdjzs

Pour Côté Carolo ; François Pirette

https://youtu.be/JPv8tff2tsY

Régale toi, ou plutôt regalez-vous tous
 
jmv
18 Novembre 2017, 20:32
MDR 😂😂
 
jmv
18 Novembre 2017, 19:45
C'est surtout grâce à vous toutes et tous que ce fil est intéressant. Et je vous en suis profondément reconnaissant.
 
jmv
18 Novembre 2017, 19:23
J'y pense souvent aussi. Organiser des rencontres.
Sois sûr que si tu viens en Belgique, tu auras droit à autre chose que le petit café

Pour la belgique , voici le mode d'emploi d'un humoriste belge célèbre que je connais personnellement puisque j'ai réalisé l'enregistrement d'un de ses albums.

https://youtu.be/8ClU-mDS3l0

Je te rassure, je suis du côté francophone.

Aussi, pour la route, si tu es indifférent, tu ne devra plus avoir peur des contrôles sur la route.

L'air de rien, ça a été un de premiers soulagements à mon indifférence : ne plus rouler sous influence. J'ai eu un bol énorme de n'avoir jamais été contrôlé ou fait un accident. Un moment donné, c'était tous les jours.
 
jmv
18 Novembre 2017, 19:13
En fait je l'avais appelé comme ça à la base suite à une conversation avec un patient qui m'avais dit qu'il avait arrêté la cocaïne avec le baclo. Ça fait drôle d'être dans la file pour recevoir ses médocs et quans l'infirmière parle du baclo d'avoir le mec derrière qui te dis : "baclofene ? Tu bois ? "

J'étais à 100 lieues d'imaginer la tournure qu'allait prendre ce fil.

Tu crois que je devrais changer le titre du fil ?
 
jmv
18 Novembre 2017, 18:34
Citation (Pincesse_Leia)
Comme JM, j'aime lorsque tout le monde vient donner ses idées, quand ça part dans tous les sens. Je rêverai que mon fil devienne le café du commerce !


Hé hé ouais, j'adore aussi
J'avoue que parfois je là ramène à moi sur le fil de quelqu'un d'autre sans m'en rendre compte

Citation (Pincesse_Leia)
"tu es encore sur ton forum ?".


Perso en général j'y suis actif avec mon "GSM" (gsm en Belgique= tel portable en France, smartphone quoi) Elle n'y prête aucune attention au forum
 
jmv
18 Novembre 2017, 17:15


PS : ta fille est très belle, dis lui qu'elle peut être fier de son Père.


Merci pour elle, je lui transmettrai
 
jmv
18 Novembre 2017, 17:13
c'est une photo de toi?

Bin non hin pas de moi

Je pensais que tu connaissais. Jef Panacloc est un jeune humoriste ventriloque français parait-il assez connu

https://www.jeffpanacloc.com/

Par contre la fille, c'est bien ma fille
 
jmv
18 Novembre 2017, 16:43
Coucou Alexandre,

Logiquement, en retour, elle devrait - je dis ça, mais je ne la connais pas...- te manifester un de ces jours de la fierté.


Ca a été le cas pour moi au début de mon indifférence, durant 2-3 semaines
 
jmv
18 Novembre 2017, 16:01
Ton post m'a tourné dans la tête toute la nuit.


Zut, tu fais des insomnies par ma faute :fsb2_zzz:

je connais un gars sur le forum, tu sais le Belge que j'aime bien

Hi hi, ça m'fait chaud au coeur
Il y a des français qu'on apprécie beaucoup ici aussi
Voilà ma fille avec Jeff Panacloc au Forum de Liège

Dis toi une chose JM.
Tu m'auras énormément aidé dans mon parcours.


Génial, alors là j'aurais pas imaginé à ce point.
Il y des français bien appréciés chez nous aussi.
Voilà ma fille avec Jeff Panacloc à Liège au Forum


Ta conjointe a aussi des doutes sur le traitement ?
Tu lui a montré quelques docs video tel que interview avec Philippe Jaury, Olivier Ameisen.

Tiens à ce propos, ma femme adore lire, moi pas. Par contre j'ai lu "le dernier verre" Je lui ai suggéré de le lire aussi. Elle m'a toujours répondu "ah oui je vais le lire, mais je finis d'abord mon bouquin" Apparement il est interminable son bouquin !!
Fichier joint
Télécharger
Fichier téléchargé 1 fois (panacloc.jpg ; 84.92 KO)
panacloc
 
jmv
18 Novembre 2017, 15:48

J'espère que tu le bois ton verre...
Parce que ça va plus loin, c'est ta liberté.

Et quelle meilleure preuve que de ne pas t’enivrer.


C'est compliqué, parce que elle va dans l'excessif tout de suite.
De plus, comme les autres n'ont rien compris au concept de l'indifférence, tu vois le topo

Dans l'assemblée, il y en a une dame qui a dans ses proches un alcoolique sévère qui a essayé le baclo et échec.
Tu m'étonnes, il était genre 30UA / jour, sans faire d'effort pour diminuer sa conso. Elle me raconte qu'avec le baclo il a fait un accident de voiture, avait blindé d'EI
Je lui ai quand même fait prendre conscience que ce mec n'a rien géré, l'accident de voiture ? Il était bourré.
Puis est allé aux AA et maintenant tout va bien, il est bien ( tant mieux pour lui ). C'est dire !!
 
jmv
18 Novembre 2017, 13:41

L' "attitude" de ta femme envers ta guérison de l'alcool reflète bien que l'alcoolisme, et aussi les T.C.A, ne sont pas compris comme des maladies à part entière.
Il aurait fallu que tu morfles davantage...que tu payes...pour tes pêchés d'alcool. Je vois le topo.


Vieux principes judeo-chrétiennes auxquels elle adhère complètement. Ca a fait partie de son éducation


D'une manière plus générale, le seul arrêt de l'alcool, supposé trop facile avec le Baclo, selon l'avis de certain(e)s, occulte du même coup la difficulté de vivre après la consommation d'alcool pour beaucoup d'ancien(ne)s alcoolo.

Comme si l'indifférence enfin arrivée, psychologiquement, socialement, et parfois dans d'autres domaines, l'ex-alcoolo était parfaitement à l'aise dans ses baskets, sans aucun regrets, remords, sans remise en cause de sa personne, qu'il n'avait conscience de rien quant à ce que la Bouteille a pu générer de négatif dans sa vie, et alentour.

En fait oui, c'est tout à fait ça.
C'est genre:"Toi, tu vas bien, mais nous, nous sommes toujours mal à cause de toi"


Sinon, merci pour ton témoignage quant au réveil du cerveau après l'indifférence.
Je verrai en effet dans les mois à venir comment je parviens à essayer de vivre.
Dans mon cas, je retrouverai mes capacités en acte quant ma fichue dépression me lâchera enfin la tronche.


Oui, surtout travaille bien sur ta dépression, c'est super important.
 
jmv
18 Novembre 2017, 0:25
Oui; ça c'est pas faux.
Il était dans le concept viellot du maintien de l'abstinence.

A savoir que le paradigme de l'indifférence qui permet de boire un verre de temps en temps passe mal. C'est la France qui a été en quelque sorte avant-gardiste , les belges ont vite suivi le concept puisque l'étude Baclobel a été réalisée sur le concept de l
a réduction ds risques, comme Bacloville.

Mais les études allemandes et hollandaises et Alpadir restaient sur le concept du maintien de l'abstinence .

Philippe Jaury l'explique d'ailleurs à la fin de cette video vers 54:40 ème minute

https://youtu.be/eG0R5Rc1Or8
Donc ce médecin qui n'est pas tout jeune en plus n'aurait pas pu intégrer le concept de la réduction des risques à ce moment là.
 
jmv
18 Novembre 2017, 0:03
Salut Yann

Citation
Je ne retrouverai jamais mes capacités d'antan.


La citation que Karo a posté est bien vrai .

Tu peux les retrouver , mais dans mon cas, mon cerveau a réellement commencé à se réveiller 3 mois après mon indifférence.

Et tu as sur mon fil à quel point ça peut être percutant.
.
 
jmv
17 Novembre 2017, 23:46
Exactement, c'est insultant et inacceptable. Me problème est que tu ne vas créer des disputes er scandales en public, donc t'es coincé sur le moment même.

Tu as déjà trop bu? Alors tu ne peux plus boire. »

Ça va même plus loin que ca. Car ma chère et tendre épouse ne se prive pas de boire 2 à 3 verres de vin tous les jours.

Et c'est buvant son verre qu'elle ose me dire:

C'est toi qui a un problème avec l'alcool, pas moi, mais toi. Toi tu ne peux plus boire!
 
jmv
17 Novembre 2017, 23:12
Coucou loup blanc,

Elle n'a pas de difficulté de constater que je ne bois plus, ou plutôt occasionnellement.

Le ressenti, c'est vraiment qu'elle n'arrive pas à intégrer le concept de l'indifférence à mon égard. Le fait que je n'ai plus de problème d'alcool "sans effort" sans que j'en bave. Il y a dans son esprit quelque chose d'injuste. Pourquoi ai-je pu lui en faire voir durant toutes ces années et en sortir à si bon compte ?
A tel point que si on fête quelque chose avec la coupe de champagne avec des invités, elle exprime devant l'assemblée et à haute voix: "Non, tu ne peux plus boire" m'humiliant devant tout le monde. Quand tu vis ça, t'as envie de taper dans les murs tellement c'est humiliant.

Et cet "alcool médicament" aboutit à l'alcoolo-dépendance quand les anxiétés et les stress sont chroniques. D'où mon cas et celui d'un grand nombre d'entre nous.
Et de ne pas affronter ses peurs exactement.
( je comprends maintenant l'obsession de Denis à en revenir avec la boule d'angoisse. 😂😂)

Mais aussi le constat que je fais est que, durant la période d'alcoolisme, notre intelligence, notre capacité de discernement, notre capacité d'approche des situations n'est pas seulement altérés durant les moments d'alcoolisation, c'est 24h/24 . Notre approche globale et périphériques est tout le temps amoindrie ou altérée.
 
jmv
17 Novembre 2017, 20:32
Salut Manue, merci pour ton analyse qui est juste, et surtout d'avoir eu la patience de parcourir mon fil
Je commente et ajoute quelques précisions

Ou bien vous vous séparez, ou bien vous réparez

La décision est de se séparer, mais irréalisable tant qu'on n'a pas le cash des terrains à vendre
Il faut rembourser un engagement envers la banque, puis impossible dans la situation actuelle de pouvoir assumer les besoins financiers de chacun

Ma psy me propose d'aller vers une "médiation familiale" pour améliorer le "vivre ensemble" dans une situation ou le dialogue est rompu. Mais faut que tout le monde de la famille accepte d'y aller

Tu vas reprendre ton activité professionnelle, en te lisant attentivement, j'ai l'impression que ça peut être une bonne chose pour toi, mais que tu devrais faire un suivi avec ta psy à ce sujet, afin de ne pas retomber dans le burnout
Le burnout c'est l'affaire des personnes perfectionnistes, qui ne comptent pas leurs heures
Donc faut apprendre à lever le pied


Oui pour le suivi psy, je le mets en place

Tout à fait d'accord avec toi concernant le burn-out des perfectionnistes, je suis tout à fait la dedans.
Lorsque tu as décrit les affaires qui t'attendent, tu te rends indispensable, c'est une erreur, si tu démissionnais de ton poste, ils trouveraient un moyen pour que le travail soit fait (crois-en mon expérience, j'étais comptable, et puis dans mon dernier boulot que j'ai quittée, ils se sont retrouvés à court de ressources, ils ont fait avec)


Là je ne te suis pas tout à fait.
Faut savoir que le boulot pure compta je ne le fais plus. Par contre, nous sommes dans un business très particulier avec une comtpa analytique type "subsides".
Il n'existe aucun soft qui gère ces situations. Le module analytique, je l'ai développé de toute pièce et j'ai eu du mal à trouver la compétence nécessaire dans mon serivce pour être ma doublure.
Idem pour le logiciel de gestion d'activités "stagiaires", je l'ai développé et je n'ai personne dans l'entreprise pour reprendre le flambeau, corriger un bug, adapter en fonction des nouvelles exigences des pouvoirs publics.
Ce n'est pas une situation que j'ai voulu, quoi qu'en pensent certains, mais faut que je trouve une solution pour ne plus être la seule personne de référence sur tout ça. Ca me met des pressions énormes.
Je dois trouver comment partager ces missions

Mais il y a une chose que tu dois mettre par-dessus tout = Toi

Encore une fois tu as raison et j'ai du mal. Aussi, c'est mon gros défaut, j'ai du mal à déléguer, faut que je travaille ce problème. Ca fait partie de mes demandes psy

Le baclo a eu l'effet escompté sur toi, sauf que tu n'étais pas prêt à vivre sans alcool

Exactement. Ce qui m'a éclaté à la figure, c'est que cet alcool que je qualifierais "d'alcool médicament", cet alcool que tu bois fin d'une journée stressante pour faire un break via l'anxiolitoque le plus rapide. Et là, je ne parle pas encore d'alcoolo-dépendance, bien des personnes qui n'ont pas de problèmes particuliers avec l'alcool utilise cet "d'alcool médicament" de temps à autre, je n'y ai plus droit.

Je veux dire par là que, alors que depuis mon indifférence je consommais 2-3 verres de vin par semaine, juste par plaisir, durant la période où mon stress a monté en flèche, c'est à dire quelques jours précédents ma grosse crise de panique et jusqu'à ce jour, je n'ai rien consommé du tout.
Non pas par volonté de me mettre en mode abstinence, mais simplement parce que je n'ai pas été du tout conduit vers l'alcool.
Je craignais ( et crains toujours ) une rechute, mais elle ne s'est pas produite.
Donc cet "alcool médicament" je n'y ai pas du tout été conduit vers. Donc rien pour calmer ne serait-ce qu'ub instant mon hyper-stress.

Et j'ai découvert que c'est très difficile à vivre. Même si j'aurais bien plus mal vécu une rechute, avec remontée en baclo et tout ce qui va avec. (EI par exemple)

Du coup j'ai été encore plus long que toi :fsb2_godgrace:
 
jmv
17 Novembre 2017, 17:49
Mais oui, c'est évident!!

Qui ne connaît pas le russe ici ?

Allez, en passant par la case google, on y arrive quand même
 
jmv
17 Novembre 2017, 15:15
J'ai beau chercher, introuvable
Dommage, il y avait quelques passages croustillants
 
jmv
17 Novembre 2017, 15:00
Sam pourra te répondre.

Sinon, tu nous feras un petit retour de ton expérience cytisine ?
 
jmv
17 Novembre 2017, 14:50
En douceur oui, la le dialogue est rompu.

J'essaierai de lui parler à un moment propice si tant est qu'il y en aura 1

J'aurai toutes les précisions mercredi prochain
 
jmv
17 Novembre 2017, 10:23
Super vidéo (que je découvre) loup blanc ! j'adore votre accent en plus ! Félicitations d'avoir eu la force d'aller témoigner à la tv.


J'adore aussi les expressions. Il y a une suite avec un addicologue font l'accent est encore plus pittoresque. Mais celle-là je ne la retrouve plus sur YouTube. L'ont-ils retiré ?
 
jmv
17 Novembre 2017, 9:34
La thérapie de couple m'a été conseillé, pour optimiser les conditions de séparation.
Et surtout comment vivre ensemble tant que la séparation n'est pas possible.
Mais il faut être 2 à le vouloir c'est ça le problème
 
jmv
17 Novembre 2017, 0:22
Oui ça j'ai remarqué. Je trouvais qu'il te coupait souvent
 
jmv
17 Novembre 2017, 0:19
Citation

Les conjointes des ex-alcooliques auraient intérêt à venir lire ici


Je préfère pas de mon côté

En fait, la rancune est telle que il y a un fond de vengeance; voir de la rage. C'est injuste ! Il nous en a fait baver durant tant d'années avec son alcool et il s'en tire à si bon compte.

Combien de fois ne m'a-t-elle pas dit durant la phase de titration :"ça marche pas ton médoc, tu bois toujours, va aux AA"

Ce discours qui me motivait énormément car j'avais dans l'esprit " A ça marche pas, tu vas voir que ça va marcher"
 
jmv
16 Novembre 2017, 23:55
C'était donc toi avec Denis L'evesque.

Depuis le temps que j'avais visionné, puis il a fait une suite avec un médecin addicologie.

J'aime voir Denis l'evesque
 
jmv
16 Novembre 2017, 23:47
Citation
J'ai l'impression qu'elle me le fera payer toute ma vie... ça te rappelle quelque chose JM ?


Non tu crois ? De mon côté, le couple est perdu. En plus, ma femme est de nature rancunière. En fait, je pense que ça ne lui va pas du tout que je sois indifférent sans "effort". Sans effort, ce n'est pas tout à fait vrai, nous le savons tous. Quand on fête un événement avec une coupe de champagne, elle ne m'en sert pas et dit devant l'assemblée "Non tu ne peux plus boire!"
Mais ça là fait chier que j'aie pu régler mon problème d'alcool sans devoir en baver tous les jours. Genre je suis responsable de ma maladie, je dois payer.

Pour les reproches au lit, là je suis tranquille.
 
jmv
16 Novembre 2017, 22:32
Bonsoir Jean-Marie!

J'ai vu que sur le fil de Mathilde, tu te posais des questions sur le Champix.
Moi j'ai arrêté de fumer grâce à ça il y a quatre ans!
Fripoune également.

Ça fonctionne tellement très bien, je ne comprends pas pourquoi il n'y a pas plus de fumeurs qui l'essaient tellement le traitement est efficace.
Bien sûr si on ne le suit pas correctement, le traitement peut ne pas fonctionner.
Mais je t'assure que c'est une grande victoire que de gagner cette guerre contre la cigarette, qui nous tue à petit ou à grand feu.


Merci pour l'information.
En fait, je posais la question aussi par rapport au tabex ( cytisine ), je sais que Samuel a arrêté de fumer grâce à cette molécule qui semble-t-il serait plus efficace que le champix.

Je dois arrêter de fumer car mes gencives se rétractent et je risque de perdre mes dents dans les 10 ans à venir.

Mais mon état psychique général actuel n'est pas favorable à l'arrêt du tabac là maintenant

Faut que je sois mieux dans ma peau pour entamer cette démarche.

Aussi je me posais la question. Est-ce plus facile d'arrêter en passant par la case vapo ?

Car pour mon problème dentaire, même le vapo ne m'est pas permis.

En fait, je prépare le terrain
 
jmv
16 Novembre 2017, 22:19
Florence,

Hé suis heureux que ta fille puisse faire ces études chez nous. Et que son expérience de vie lui soit bénéfique.
 
jmv
16 Novembre 2017, 22:15
Pour le taf, tout dépend de ce que je vais découvrir.

On a jamais l'impression que tu vas mal lorsqu'on te lit ! On sent toujours de la force en toi à ta façon d'écrire. C'est assez curieux


C'est aussi que je me sent bien et en confiance ici. C'est paradoxal sachant que le forum est bien référencé et donc tout le monde peut voir.

Alors pour la pêche, je fais l'équilibriste
Autant je peux être bien, autant une situation de stress peut me faire basculer. J'ai commencé une prise en charge psycho. Faudra le temps pour que j'en tire du bénéfice.

Alors pour le cinéma belge, comme pour le cinéma en général je suis nul, pas cinéphile pour un sou. Je vois qui est Boul Lanners de par ses actions/revendications ecolo, mais pas comme acteurs.
Mais si tu aimes le cinéma, voici un court métrage réalisé par mon fils Perry. Il est le scénariste, co-réa, monteur image +son et surtout acteur (brent).
il est totalement +) autodidacte

Je fais partie des cameraman

https://youtu.be/kMWTSYomDgo
 
jmv
16 Novembre 2017, 21:39
Bin je suis sorti depuis vendredi passé. Je pensais l'avoir dit. Oups je viens de vérifier que je n'avais pas répondu à ta question en mp. Desolé.

Je reprends le taf lundi en effet.
On verra ce qui m'attend après 3 semaines d'absence et de déconnexion de mes mails pro.

Le problème pour le moment est que j'ai besoin d'être un peu aidé par un benzo, le temps que les 100mg d'AD fassent effet.
Apparement il m'en faut peu.
J'étais nerveux et fébrile ce matin, j'ai pris 0,5mg de lorazepam et c'était bon pour le restant de la journée.

Les 100mg de laroxil ne me pose aucun problème de vigilance. Et aucune interaction avec le baclo.
Donc pas de problème pour travailler avec cette médication
 
jmv
16 Novembre 2017, 21:12
Vvous avez un roi. Je le dis tout de go : je suis contre, je ne comprends même pas le concept , surtout en 2017 😬


Je ne suis pas historien pour un sou. Pourrais pas développer le concept, j'en ai pas les compétences.

Il y a un parti flamand séparatiste ( la NVA ) qui fait de ses pieds et de ses mains pour supprimer la monarchie. Ce qui pourrait mettre à mal la stabilité du pays.

Mais dans le contexte actuel communautaire, la monarchie représente l'unité de tous les belges. Son rôle consiste aussi à la représentation du Pays in international. Il joue un rôle "économique" pour nos entreprises. C'est un pouvoir "symbolique" apolitique et a-communautaire.

Son rôle est fondamental lors de la formation des gouvernements et surtout du gouvernement fédéral.

Voilà je ne peux t'en dire plus par manque de compétences en la matière.
 
jmv
16 Novembre 2017, 20:25
Pour être plus sérieux, je pense que notre plus gros souci est d'avoir des labos français type servier et d'autres donc forcément des intérêts économiques

Donc conflits d'intérêt Cf. Baclo selincro

Un peu comme total, ou ErDF, on ne va pas faire d'effort ou stopper des centrales à cause e ça, enfin ce n'est que mon avis


Pareil ici pour les énergies. D'ailleurs, Electrabel n'est jamais qu'une filiale de GDF-SUEZ
 
jmv
16 Novembre 2017, 20:21
Tu n'as pas parlé des blagues belges et frites ?
Comme cliché c'est bien aussi ça pr la belgique
Et les gaufres

Bon faut voir l'état des autoroutes aussi...


Pour les blagues belges et les frites, vous regardez s'une guerre. C'est du siècle passé
Je vais assez souvent en France, ça fait des années qu'on ne me les a plus sorties.

Pour les gaufres, la je te rejoins. Mais notre spécialité c'est la bière. Imagine la carte d'un troquet spécialisé en bières spéciale. Va te falloir tout la soirée pour la lire, un vrai dictionnaire.

Pour l'état des routes, ok
En fait, elles n'avaient plus été entretenues depuis plus de 15 ans.
Ce qui fait que notre cher ministre régional Di Antonio a mis en place un plan de réhabilitation des routes depuis 2014. Depuis, on se farcit des chantiers partout. Sur 100 bornes, tu te prends 2 ou 3 chantiers. Vive les embouteillages. Mais le mal était vraiment nécessaire. Côté positif: l'état de routes s'améliore même si ça ne vaut pas les routes françaises qui sont de vrais billard par rapport à chez nous
 
jmv
16 Novembre 2017, 19:40
Ah oui, côté positif. Les voitures ne paient as l'autoroute. Par contre taxe de circulation plus cher.
 
jmv
16 Novembre 2017, 19:21
Par contre les baclo de 25mg, c'est cool, pas besoin d'avaler 25cps/jour ( si 250mg/jour ), avec 10 ça suffit. Une boîte dure 5 jours, pas 1 jour. Et souvent les doc t'en prescrivent pour 2 mois et si pas de problème, un petit coup de fil suffit pour renouveler.
 




forum baclofene