Nouveau sujet Répondre Imprimer Syndication RSS 2.0

Début baclofène le 26.11.15 ! C'est parti !

Avatar de Laurent... [ʇuǝɹnɐl]
  • Age : 47 ans
  • Messages : 720
  • Inscrit : 30 Novembre 2016
  Lien vers ce message 14 Février 2017, 15:22

Reprise du dernier message

Certes, même si je suis d'accord sur les désagréments que provoque ces anicroches pour les avoir vécues. Je constate aussi que vous avez, toutes les deux, beaucoup contribuées à faire avancer ce sujet et apporter une aide conséquente aux personnes qui en avait besoin. C'est à eux auxquels il vous faut penser et aux bienfaits que vous avez apporter, qui est sommes toutes plus importants que ces désagréments...

Maintenant, c'est un choix personnel et il faut aussi savoir prendre du recul, soit pour mieux revenir et surtout pour s'occuper un peu de soi !

Je vous remercie en tout cas très sincèrement.


Adhérez ! Car vous aussi pouvez participer à ce combat que l’Association BACLOFÈNE mène depuis des années. Plus de 10 670 membres inscrits pour 150 adhérents! Aidez-les, aidez-vous, aidons-nous les uns les autres.
 
Avatar de nono59
  • Age : 43 ans
  • Messages : 1035
  • Inscrit : 28 Septembre 2016
  Lien vers ce message 15 Février 2017, 16:54
Coucou ,

Merci Paoline,j'ai eu des nouvelles de Jéhannie .


Adhérez
Arrêt de L'Alcool Le:30/09/2016 à 200mg.
Arrêt Du Tabac Le:25/08/2016 sans rien.
Aujourd'hui 90mg de Baclo en 4 prises 9h00 20mg/ 11h30 20mg/ 14h30 30mg/ 16h00 20mg
Merci Mr AMEISEN et merci Sylvie
 
Avatar de aurel
  • Age : 45 ans
  • Messages : 918
  • Inscrit : 28 Septembre 2015
  Lien vers ce message 15 Février 2017, 22:37
Ah bah mince jehannie,

Comme c'est dur ce que tu as vécu. ...toi qui a été d'une aide précieuse pour beaucoup d'entre nous. ..c'est injuste. ..


Début du TT : jeudi 24 septembre 2015 : 10h: 5mg; 14h: 5mg ; 18h: 5mg
Descente depuis le 3 août: 10h: 30mg; 12h: 80mg; 14h: 70mg; 16h: 70mg; 18h30: 50mg


En ce moment: 17h 70mg 19h: 20mg total: 90mg
 
Avatar de Jehannie
  • Age : 48 ans
  • Messages : 2069
  • Inscrit : 10 Septembre 2015
  Lien vers ce message 10 Juin 2017, 16:47
Un petit coucou. Ca commence à faire un bail...

Ben voilà, je me suis occupée de moi. Tant de choses à dire, je vais tenter de résumer (ça commence mal...).

La descente continue, j'en suis à 50,5 mg. Tout va bien.
Je mange le matin mais à midi, comme Aurel, pas très faim ou la flemme de manger. Si bien qu'à partir de 15h, je mange par petits bouts.
J'ai décalé mon dîner pour manger vers 18h30, si bien que j'ai moins faim tard le soir. Comme il fait beau, c'est désormais salade composée ou salade verte et fromage. Le reste du temps c'est fruits, crudités, noix de cajou, graines de Goji, et toujours mon cappuccino. Ainsi qu'un carré de chocolat après le dîner. Ca fait longtemps que je ne mange plus de plats-réchauffés-en-2-mn-chrono lol. Ca ne nourrit pas et comme c'est hyper salé, ça incite à manger.
J'ai lu le livre conseillé par Tchoupi, très formateur (Maigrir sans régime, en cachant ces mots affreux avec du scotch).

J'avais pris 7 kgs suite à ma guérison, j'en ai perdu la moitié mais le poids n'est plus une question prioritaire.

Depuis plus de deux mois, je fais 6h de sport par semaine en salle, à raison de 4 fois par semaine, un vrai plaisir.

Les angoisses sont revenues, donc j'ai repris l'hypnose. Nous travaillons sur des tas de choses et c'est dingue comme là aussi, ça fait du bien. Ma timidité s'est envolée, j'apprends à utiliser mon hypersensibilité sur un mode positif. C'est fou car quand j'allais dans la salle de sport, c'était pour travailler mes biscotos, basta ; je me coiffe en queue de cheval, mon appareil auditif bien en vue genre :"vous voyez ? J'entends rien ! alors foutez-moi...", mais non, des gens m'ont abordée pour me poser des questions sur les machines, faire une photo (!) ou bien encore -le plus drôle- un balèze d'une cinquantaine d'années me demande de lui venir en aide parce que "la demoiselle, là, elle m'embête !" et la demoiselle s'avère être une jeune femme toute petite et fluette ; et encore d'autres événements amusants.

J'en ai parlé à mon hypnothérapeute. Je pensais qu'il s'agissait d'une question d'ondes positives que l'on dégage sans s'en rendre compte. En fait, les gens sentent la petite fille en moi capable de rire de tout. Sa remarque m'a surpris car en effet, quand j'étais gosse, j'étais le clown de la classe.

On a travaillé sur "l'enfant blessé" (je vous en avais parlé) mais aussi sur "la femme blessée". Entre ces deux séances, j'ai coupé les liens avec mon père.
Ce qui étonnant, c'est que la transformation se déroule comme pour le baclo : on reste soi, mais en mieux. L'évolution se passe le plus naturellement du monde. Parfois, j'ai l'impression de retrouver mon ami Bob Marley...comme du temps où j'étais shootée au baclo ; un ES trèèèès positif.

Presque chaque jour, je comprends un peu mieux un truc. Par exemple, ce matin : pourquoi toutes ces angoisses ? Tout simplement parce qu'avant, l'esprit était occupé par les idées suicidaires : ça occupe vachement de se demander pourquoi continuer à vivre ! Et aussi par la bouffe, le poids, les régimes et tout le tintouin. Si bien que je survivais au lieu de vivre. Désormais, la vie est là, dans toute sa réalité, avec toutes les responsabilités qui vont avec.

Pour ce qui est de l'écriture, aucune réponse positive. Ca me navre un peu pour le baclo, mais c'est pas grave : j'ai répondu à la proposition que l'on m'avait faite en commençant par dessiner cette histoire de traitement réussi. Réaliser un roman graphique. C'est là que je me "remonte les manches" ! Ce livre a débuté il y a un mois, j'ai réalisé plus d'une centaine de dessins et il y en aura sûrement d'autres à faire. Depuis lundi, je passe à l'écriture avec la mise en page et tout le tralala. C'est pas de la tarte mais c'est marrant quand-même (d'un point de vu hypnotique).
J'ai comparé RdB à Columbo. Il est au courant et ça l'a bien fait marrer. Il m'a même donnée des idées de répliques, ce monsieur ayant beaucoup d'humour.

Quant au reste des idées littéraires, je change de cap : finies les histoires de psychopathes, d'angoisse. Mon prochain livre sera plus léger avec un brin d'absurdité. En fait, tout ce que j'ai écrit jusqu'ici m'a servi à apprendre à ... écrire. Ca aussi je vous en avais parlé puisque je sentais que ce serait un parallèle avec le temps où j'ai appris (seule) à peindre. C'est long mais c'est chouette, j'y prends du plaisir et j'apprends la patience. Bref, je mumuse.

La vie n'est pas devenue rose pour autant ! Oh que non, n'est-ce pas l'Ursaff ? Mais j'apprends à gérer au jour le jour et surtout à ne plus culpabiliser quand je procrastine.

Je vais tenter le zéro baclo. Simplement pour expérimenter. Et puis si l'obsession de la bouffe revient eh bien, je rappellerai Mr Baclo !


Bisous.


matin :20 mg, 15h:60 mg, 18h:20 mg, 20h:10 mg, soit 110 mg par jour.

Si je rencontrais Van Gogh, je me jetterais dans ses bras pour lui faire un gros poutou.
Je me demande si je ne vais pas faire pareil avec RdB la prochaine fois que je le verrai.... (je plaisante bien sûr).
 
Avatar de sabine2043
  • Messages : 1428
  • Inscrit : 16 Décembre 2016
  Lien vers ce message 10 Juin 2017, 18:13
Quel beau parcours !!! quelle réussite !!! Belle vie à toi.


Début baclo, mi janvier 2017. Indifférente à l'alcool à 110 mg (début mars 2017) . Relation apaisée à la nourriture à 120mg (avril 2017). J'entame les 6 mois de stabilisation à même dose (120mg en imprégnation : 20mg toutes les 2 heures).
J'ai commencé la descente le 31 juillet : 5mg tous les 15 jours... Désormais à 80mg
 
Avatar de Jehannie
  • Age : 48 ans
  • Messages : 2069
  • Inscrit : 10 Septembre 2015
  Lien vers ce message 12 Juin 2017, 13:41
Merci Sabine.

J'ai oublié de préciser que je n'ai augmenté le café que d'une tasse. Le tabac, ça reste du roulé, aucune envie de refumer des cigarettes toutes faites.

Puis l'opération s'est bien passée, j'ai simplement décalé ma prise de baclo d'une demie heure, pour le prendre à 14h30 au lieu de 15h, 30 mg, opérée à 16h.

Et enfin, c'est bien 50mg de baclo et non 50,5 mg...


matin :20 mg, 15h:60 mg, 18h:20 mg, 20h:10 mg, soit 110 mg par jour.

Si je rencontrais Van Gogh, je me jetterais dans ses bras pour lui faire un gros poutou.
Je me demande si je ne vais pas faire pareil avec RdB la prochaine fois que je le verrai.... (je plaisante bien sûr).
 
Avatar de aurel
  • Age : 45 ans
  • Messages : 918
  • Inscrit : 28 Septembre 2015
  Lien vers ce message 27 Juin 2017, 16:52
Contente d'apprendre ses bonnes nouvelles jehannie.

Je te sens libérée de pleins de choses. Tu dois vraiment te sentir mieux. ..

Félicitations pour le sport, tu fais ça à un rythme soutenu dis donc c'est bien. ...


Début du TT : jeudi 24 septembre 2015 : 10h: 5mg; 14h: 5mg ; 18h: 5mg
Descente depuis le 3 août: 10h: 30mg; 12h: 80mg; 14h: 70mg; 16h: 70mg; 18h30: 50mg


En ce moment: 17h 70mg 19h: 20mg total: 90mg
 
Avatar de cuillère
  • Messages : 253
  • Inscrit : 04 Février 2016
  Lien vers ce message 27 Juillet 2017, 19:27
coucou Jehannie!

Je passe par ici et en profite pour te laisser un petit mot et me réjouir pour toi et tes bonnes nouvelles!


30 mg à 8h45 40mg à 15h30 40mg à 17h30 65mg à 20h30
soit 175mg/jour
Début du traitement le 17 février 2016 - arrêt total des crises de boulimie vomitive à 130mg (le 28 mars 2016 soit un mois et dix jours après le début du traitement).
J'ai continué à monter pour faire céder l'alcool jusqu'à 210mg/jour. Descente très progressive entamée en juillet 2017. Plus aucune pulsion alcoolique dès début septembre 2017.
 
Avatar de Jehannie
  • Age : 48 ans
  • Messages : 2069
  • Inscrit : 10 Septembre 2015
  Lien vers ce message 30 Juillet 2017, 18:46
Merci Aurel et merci Cuillère.

Lundi, je serai à 30mg par jour et tout va bien. Pas du tout blasée, il m'arrive encore d'être étonnée par ce changement radical de point de vue vis-à-vis de la nourriture mais pas seulement.

Je continue à réaliser les idées qui m'étaient venues à l'esprit lorsque j'étais à ma dose seuil, mais tellement handicapée par les ES qu'il m'était impossible d'agir. J'ai terminé la version dessiné de "l'ascension du Mont Baclo" ; j'ai envoyé quelques versions numériques à des éditeurs de BD et j'attends septembre pour le faire imprimer et en envoyer d'autres par courrier.
La surprise pour RdB vient d'être achevée également. Un truc que je fais pour marquer ma reconnaissance aux gens qui m'ont sorti du pétrin.

Bientôt, un roman illustré sur le thème des "grosses" dans le style de "la Danse" de Matisse, un machin gai, coloré. Cela ressemblera davantage à une série de dessins qu'à un roman en fait. Cette idée m'était venue l'été dernier je crois.

En peinture, j'explose, je ne me suis jamais sentie aussi libre. En écriture, je réfléchis à une nouvelle approche de style, libre et léger.

Je recommande le livre de Carina Bergfeldt : "Comment je vais tuer papa", qui évoque la maltraitance et la misogynie sans tomber dans la pleurnicherie et le pathos. Pas une seule fois l'auteure n'évoque la perversion narcissique et pourtant c'est bien le sujet principal de ce roman. Ca m'a fait un bien fou, je me suis sentie moins seule en lisant cette histoire ; c'est tellement détaillé que ça m'a sidérée : je pensais être la seule à avoir connu ces sentiments. C'est pas possible : elle a dû vivre la même chose, ça ne peut pas être des faits "rapportés"... Et pourtant ça se lit très facilement.

Comme bcp de gens ici ont un passé douloureux, je me suis dit qu'il fallait évoquer cette oeuvre, cela touchera peut-être quelqu'un.

Maintenant que l'hypnose agit en douce, jour après jour, je me suis rendue compte que j'oubliais des tas de pans de mon passé : je n'ai plus besoin de m'encombrer de mes souvenirs. Ma thérapie se poursuit, j'y retourne dans une semaine. Mais là aussi, j'approche le bout du tunnel. Quelle drôle d'impression...

Bisous.


matin :20 mg, 15h:60 mg, 18h:20 mg, 20h:10 mg, soit 110 mg par jour.

Si je rencontrais Van Gogh, je me jetterais dans ses bras pour lui faire un gros poutou.
Je me demande si je ne vais pas faire pareil avec RdB la prochaine fois que je le verrai.... (je plaisante bien sûr).
 
Avatar de Florence...
  • Age : 55 ans
  • Messages : 6506
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 30 Juillet 2017, 19:18
Tu m'étonnes que ça me parle ce titre Jehannie !
J'ai eu par deux fois de vraies envies de crime : mon propre père, puis celui de mes enfants.
J'ai eu longtemps du mal à m'avouer ces idées criminelles.
Pourtant, surtout avec le père de mes enfants, je suis passée à un cheveu du passage à l'acte car l'occasion se présentait.
Il était en train de bidouiller dans les prises électriques au premier.
Il m'a demandé de couper le jus au rez de chaussée.
Je l'ai fait, puis j'ai eu l'énorme tentation de remettre le jus à l'improviste.
Ce qui m'a retenue :
- ma culpabilité vis à vis de mes enfants qui aurait été un enfer
- la peur de me faire pincer.
Leur père mort et leur mère en taule, que seraient devenus mes enfants ?
De plus, il a dû deviner cela même sans me voir parce qu'il m'a crié sur le ton de la plaisanterie un truc genre : "Tu le fais pour de vrai hein !".
Je pense qu'il était parfaitement conscient du mal qu'il me faisait depuis des années.
Et finalement, 3 ans plus tard, c'est lui qui a pris le projet en main et qui a fait le boulot tout seul...

Je ne voulais pas lui faire de mal en faisant cela, je voulais juste le fuir et je ne voyais pas d'autres solutions que ça.
Ça faisait déjà des mois que chaque fois qu'il rentrait en retard, j'espérais un coup de fil des flics qui m'aurait appris qu'il avait eu un accident.
Et c'est le forum qui m'a permis de me libérer de ce secret qui me pesait énormément.
Message édité 1 fois, dernière édition par Florence..., 30 Juillet 2017, 19:19  

Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry
Que fais-tu là ? Je bois. Pourquoi bois-tu ? Pour oublier. Pour oublier quoi ? Pour oublier que j’ai honte. Honte de quoi ? Honte de boire !
Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans condition et la retire sans sommation.

 
Avatar de Jehannie
  • Age : 48 ans
  • Messages : 2069
  • Inscrit : 10 Septembre 2015
  Lien vers ce message 30 Juillet 2017, 21:57
Eh bien tu vois Florence, on est loin d'être seul(e)s...
Ton aveux, ton histoire, est dramatique et pourtant, j'ai ri car finalement, tu as réfléchi et pris la bonne décision dans toute cette absurdité. Car la vie est souvent absurde n'est-ce pas ?

Moi aussi, encore aujourd'hui je l'avoue, j'attends un coup de fil qui me dirait... et puis je hausse les épaules : tout ça n'a plus d'importance.
Moi aussi, j'ai voulu prendre des cours au stand de tirs quand j'ai fui mon ex et qu'il a pris mon fils. Et puis j'ai fini par les laisser derrière moi.

J'ai lu, voici quelques jours, que la peinture et la sculpture étaient deux formes d'agressivité. Tant mieux alors ! De l'agressivité constructive, ça change !

Enfin, je suis revenue pour citer deux choses qui m'ont marquée dernièrement :

1) Une simple phrase prononcée par mon hypnothérapeute pendant une séance : "Tout est là".
2) Dans un film (je ne sais plus lequel), un vieux sage marche sans but, pendant longtemps. Un jeune le suit, qui aimerait bien devenir son disciple. Mais le vieux l'ignore, il n'en veut pas (ou il ne s'est même pas aperçu de sa présence). Le jeune s'obstine et le suit pendant des années. Au bout de 7 ans, le jeune parvient à attirer son attention en s'accrochant à son bras. Le vieux lui crie : "Vas-t-en !". Le jeune : "Mais je n'ai rien !". Ce à quoi l'autre lui répond : "Alors débarrasse-toi en".
Pendant des jours, je me suis interrogée : se débarrasser de rien ?
J'ai fini par trouver deux réponses : 1.Tu n'as rien ? Alors prends tout !
2. Se débarrasser de l'idée qu'on n'a rien, alors qu'en vérité on a tout (en soi). Se débarrasser de l'idée qu'on n'est rien aussi...

Attention, je ne dis pas que c'est facile tout le temps. La semaine dernière encore, je rêvais d'aller me pendre la nuit en forêt de Maison-Laffite. Mais c'est vite passé, j'étais juste épuisée. Simplement accepter la tristesse, la solitude, se dire qu'il est normal d'aller mal parfois. Mais malgré tout, surtout, surtout, ne pas donner trop d'importance à ces moments "sans". Patienter et attendre qu'ils passent comme les nuages porteurs de pluie. Si la pluie n'existait pas, le vert n'existerait pas.


matin :20 mg, 15h:60 mg, 18h:20 mg, 20h:10 mg, soit 110 mg par jour.

Si je rencontrais Van Gogh, je me jetterais dans ses bras pour lui faire un gros poutou.
Je me demande si je ne vais pas faire pareil avec RdB la prochaine fois que je le verrai.... (je plaisante bien sûr).
 
Avatar de Florence...
  • Age : 55 ans
  • Messages : 6506
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 30 Juillet 2017, 22:05
Oui oui Jehannie, je sais qu'on n'est pas les seules.
Il y a au moins Solasol, Calista, Ghisnissa (je crois) et tant d'autres...


Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry
Que fais-tu là ? Je bois. Pourquoi bois-tu ? Pour oublier. Pour oublier quoi ? Pour oublier que j’ai honte. Honte de quoi ? Honte de boire !
Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans condition et la retire sans sommation.

 
Avatar de tchoupi
  • Messages : 1970
  • Inscrit : 20 Avril 2014
  Lien vers ce message 30 Juillet 2017, 23:03
Hello Jehanne ! Heureuse de lire que tu vas bien :)



Simplement accepter la tristesse, la solitude, se dire qu'il est normal d'aller mal parfois. Mais malgré tout, surtout, surtout, ne pas donner trop d'importance à ces moments "sans". Patienter et attendre qu'ils passent comme les nuages porteurs de pluie. Si la pluie n'existait pas, le vert n'existerait pas.


C'est tout à fait ça...
Message édité 1 fois, dernière édition par tchoupi, 30 Juillet 2017, 23:06  

"Il s’agit de viser la complétude, ce qui est à l’exact opposé de la compulsion" ;)
 
Avatar de Jehannie
  • Age : 48 ans
  • Messages : 2069
  • Inscrit : 10 Septembre 2015
  Lien vers ce message 07 Aout 2017, 9:06
Cet après-midi je revois RdB pour la dernière fois. C'est une si grande émotion que j'avais envie de l'écrire ici.
Je lui remettrai sa surprise pour le remercier de m'avoir sortie de la mouise.

Ce matin, j'avais prévu de réaliser un pastel pour l'anniversaire de mon loulou (vendredi) mais je suis bloquée, incapable de concrétiser quoique ce soit, même d'envoyer un sms à un acheteur potentiel de tableaux dont on m'a donnée le numéro en fin de semaine dernière.

Allez haut les coeurs ! C'est une belle histoire qui s'achève ! Enfin... Vue les témoignages lus au cours de ma thérapie, faudra être vigilante à Noël...


matin :20 mg, 15h:60 mg, 18h:20 mg, 20h:10 mg, soit 110 mg par jour.

Si je rencontrais Van Gogh, je me jetterais dans ses bras pour lui faire un gros poutou.
Je me demande si je ne vais pas faire pareil avec RdB la prochaine fois que je le verrai.... (je plaisante bien sûr).
 
Avatar de tchoupi
  • Messages : 1970
  • Inscrit : 20 Avril 2014
  Lien vers ce message 08 Aout 2017, 12:34
peur d'envoyer un texto? peur que ça n'aboutisse pas ? peur d'etre mal jugé sur ton travail? allez Jehannie, passes a l'action, essayes de ne pas te poser de question meme si c'est difficile. C'est une super opportunité, il ne faut pas la louper

Pour noel, ça depend comment tu le vis habituellement. Pour certain c'est une periode de stress (preparatifs, famille a se coltiner et les histoires qui vont avec, ou bien d'autres choses encore) qui mene a l'envie de boire ou manger plus que de raison, pour d'autres, c'est une période feerique. (j'adore noel, d'ailleurs j'ai eue une de mes rares indifference au baclo pile poil a cette période)


"Il s’agit de viser la complétude, ce qui est à l’exact opposé de la compulsion" ;)
 
Avatar de Jehannie
  • Age : 48 ans
  • Messages : 2069
  • Inscrit : 10 Septembre 2015
  Lien vers ce message 08 Aout 2017, 16:47
Salut Tchoupi ! Non, il ne s'agissait pas de peur, c'était juste un trop plein d'émotions, de bonnes émotions que je souhaitais vivre pleinement. Donc, ne rien faire à côté.

J'ai d'ailleurs contacté la personne ce matin. Comme on est en août, j'attends patiemment.

Je commence enfin à intégrer "émotionnellement" ce que je vaux - et non plus simplement "intellectuellement". C'est très fort, c'est puissant et bon sang que ça fait du bien ! J'ai commencé à lire Le Secret de Rhonda Byrne, tu connais ? Le bouquin résume mes dernières séances d'hypnose, c'est dingue ; il coïncide avec les derniers exercices que ma thérapeute m'a donnée à faire avant qu'on se revoit dans un mois.

Maintenant, quand je pense à mon passé, je sens comme de la poussière et du moisi. J'y pense de moins en moins pour faire place au présent et à l'avenir. C'est grâce à cette prise de distance que j'ai réussi à lire "Comment je vais tuer Papa" car même si ça se lit facilement, ça rappelle tellement de choses...

J'ai encore quelques surprises par rapport aux changements dus au baclo : la semaine dernière, je peignais et vers 17h j'ai ressenti une dalle monstrueuse. Et là, un souvenir ressurgit : autrefois, c'était l'heure du craving à peu près et une tremblote (plutôt un tremblement) me saisissait au corps. J'étais alors incapable de tenir un pinceau ; même un stylo, écrire était impossible. Un peu, je suppose, comme un alcoolique en manque d'alcool, ou un camé. Ca aussi c'était puissant ! mais dans le sens négatif du terme... Or, la semaine dernière, j'attendais quelqu'un, pas le temps de manger et puis j'avais ma toile à faire : c'était ça la priorité, pas d'aller bouffer.

Quant à Noël, oui, tu as certainement raison Tchoupi: tout dépend comment on l'envisage. Moi aussi j'adore cette période, je crois que c'est ma fête préférée. Toutes ces lumières, ces décorations, les musiques dans les rues. Avec mon loulou, on se prépare dès la fin novembre et on la fête tous les deux, en amoureux, tranquilou.

Cet été, je souhaitais faire des recherche de galeries à Paris, mais vu le bazar avec les transports (à cause des travaux), on a décidé de reporter à l'automne. Je serai mieux armée mentalement, avec une confiance accrue, ça se goupille bien finalement. Car en juillet, on est entrés dans l'une d'elle et je n'ai pas osé demander comment y exposer, c'est mon ami qui l'a fait ! J'ai parlé de cette attitude avec mon hypno et... elle m'a fait une très longue séance d'hypnose. Incroyable ce qu'elle est consciencieuse cette femme. Ca ira de mieux en mieux, je le sais désormais.

J'attends septembre aussi pour faire imprimer la version dessinée du Mont Baclo. J'ai lu des tas de romans graphiques, trouvé des pépites, c'est génial comme moyen d'expression car il permet bcp de libertés. Je me suis bcp amusée à réalisé ce bouquin, j'en referai certainement un autre (les "grosses" ? avec un texte ?).

Pour l'instant, j'avoue : je suis lé-ssi-vé ! lol. Tant de choses de réalisées depuis juillet dernier, c'est incroyable.. Aucun fruit de récolté encore, mais je ne doute plus que ça viendra. Le travail paie toujours.


matin :20 mg, 15h:60 mg, 18h:20 mg, 20h:10 mg, soit 110 mg par jour.

Si je rencontrais Van Gogh, je me jetterais dans ses bras pour lui faire un gros poutou.
Je me demande si je ne vais pas faire pareil avec RdB la prochaine fois que je le verrai.... (je plaisante bien sûr).
 
Avatar de sabine2043
  • Messages : 1428
  • Inscrit : 16 Décembre 2016
  Lien vers ce message 08 Aout 2017, 18:18
Jehannie,
Je te trouve vraiment très dynamique ! ça fait du bien de te lire ainsi...
belle vie à toi pleine de projets


Début baclo, mi janvier 2017. Indifférente à l'alcool à 110 mg (début mars 2017) . Relation apaisée à la nourriture à 120mg (avril 2017). J'entame les 6 mois de stabilisation à même dose (120mg en imprégnation : 20mg toutes les 2 heures).
J'ai commencé la descente le 31 juillet : 5mg tous les 15 jours... Désormais à 80mg
 
Avatar de Jehannie
  • Age : 48 ans
  • Messages : 2069
  • Inscrit : 10 Septembre 2015
  Lien vers ce message 09 Aout 2017, 8:45
Merci Sabine. J'espère que toi aussi tu connaîtras ça. Après 30 ans de sommeil, il est temps de vivre.


matin :20 mg, 15h:60 mg, 18h:20 mg, 20h:10 mg, soit 110 mg par jour.

Si je rencontrais Van Gogh, je me jetterais dans ses bras pour lui faire un gros poutou.
Je me demande si je ne vais pas faire pareil avec RdB la prochaine fois que je le verrai.... (je plaisante bien sûr).
 
Avatar de aurel
  • Age : 45 ans
  • Messages : 918
  • Inscrit : 28 Septembre 2015
  Lien vers ce message 09 Aout 2017, 18:05
Moi aussi je trouve que tu dégages plein de dynamisme et d'énergie ... je suis contente pour toi


Début du TT : jeudi 24 septembre 2015 : 10h: 5mg; 14h: 5mg ; 18h: 5mg
Descente depuis le 3 août: 10h: 30mg; 12h: 80mg; 14h: 70mg; 16h: 70mg; 18h30: 50mg


En ce moment: 17h 70mg 19h: 20mg total: 90mg
 
Avatar de Jehannie
  • Age : 48 ans
  • Messages : 2069
  • Inscrit : 10 Septembre 2015
  Lien vers ce message 10 Aout 2017, 9:12
Merci Aurel.


matin :20 mg, 15h:60 mg, 18h:20 mg, 20h:10 mg, soit 110 mg par jour.

Si je rencontrais Van Gogh, je me jetterais dans ses bras pour lui faire un gros poutou.
Je me demande si je ne vais pas faire pareil avec RdB la prochaine fois que je le verrai.... (je plaisante bien sûr).
 
Avatar de cuillère
  • Messages : 253
  • Inscrit : 04 Février 2016
  Lien vers ce message 16 Aout 2017, 12:30
Bonjour Jehannie,

je passe rarement mais je voulais laisser un petit mot puisque ce que je lis dernièrement sur ton fil est globalement très positif, et cela met du baume au coeur.

J'espère que tu vas arriver à te reposer un peu maintenant :fsb2_wink:


30 mg à 8h45 40mg à 15h30 40mg à 17h30 65mg à 20h30
soit 175mg/jour
Début du traitement le 17 février 2016 - arrêt total des crises de boulimie vomitive à 130mg (le 28 mars 2016 soit un mois et dix jours après le début du traitement).
J'ai continué à monter pour faire céder l'alcool jusqu'à 210mg/jour. Descente très progressive entamée en juillet 2017. Plus aucune pulsion alcoolique dès début septembre 2017.
 
Avatar de Jehannie
  • Age : 48 ans
  • Messages : 2069
  • Inscrit : 10 Septembre 2015
  Lien vers ce message 17 Aout 2017, 15:35
Coucou Cuillère ! Contente d'avoir de tes nouvelles.

Je pars dimanche dans le sud de la France pour 15 jours. Mes 1ères vacances depuis 2011, ouf...


matin :20 mg, 15h:60 mg, 18h:20 mg, 20h:10 mg, soit 110 mg par jour.

Si je rencontrais Van Gogh, je me jetterais dans ses bras pour lui faire un gros poutou.
Je me demande si je ne vais pas faire pareil avec RdB la prochaine fois que je le verrai.... (je plaisante bien sûr).
 
Avatar de cuillère
  • Messages : 253
  • Inscrit : 04 Février 2016
  Lien vers ce message 17 Aout 2017, 19:32
AAh voilà encore une excellente nouvelle!

tu vas pouvoir te ressourcer :)


30 mg à 8h45 40mg à 15h30 40mg à 17h30 65mg à 20h30
soit 175mg/jour
Début du traitement le 17 février 2016 - arrêt total des crises de boulimie vomitive à 130mg (le 28 mars 2016 soit un mois et dix jours après le début du traitement).
J'ai continué à monter pour faire céder l'alcool jusqu'à 210mg/jour. Descente très progressive entamée en juillet 2017. Plus aucune pulsion alcoolique dès début septembre 2017.
 
Répondre Remonter en haut de la page




forum baclofene