Nouveau sujet RĂ©pondre Imprimer Syndication RSS 2.0

lithium

Avatar de Rosy72
  • Age : 45 ans
  • Messages : 4518
  • Inscrit : 06 Janvier 2015
  Lien vers ce message 09 Octobre 2017, 19:21

Reprise du dernier message

tu sais que la volonté ne suffit pas pour cesser de boire , donc tu n'a d'autre choix que de perseverer avec le baclo ?
Je pense a toi regulierement , je te soutient crois moi , je sais que ton parcourt n'ai pas simple et que tu es fatiguée .
Des bises bonne soirée


Indifférente depuis le 27 novembre 2015 ! je suis a 70mg/j de baclo
L'avenir est sans limite pour ceux qui viennent courageusement Ă  sa rencontre
 
Avatar de edith
  • Messages : 933
  • Inscrit : 30 Janvier 2012
  Lien vers ce message 10 Octobre 2017, 10:05
ce que c'est gentil rosy, merci


...l'humour est la politesse du désespoir...
 
Avatar de edith
  • Messages : 933
  • Inscrit : 30 Janvier 2012
  Lien vers ce message 13 Octobre 2017, 19:55
mais ma question était plutôt " pourquoi avec seulement 2 kirs je suis cassée alors qu'avant je pouvais boire plus sans être cassée? "
mon corps fatigue?
le baclo a qq chose Ă  voir lĂ  dedans?


...l'humour est la politesse du désespoir...
 
Avatar de Florence...
  • Age : 55 ans
  • Messages : 6132
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 13 Octobre 2017, 20:38
En ce qui me concerne, et avant le baclo, plus ça allait, moins je supportais l'alcool.
Et aussi, avant, je sentais l'ivresse venir petit Ă  petit.
Vers la fin, je buvais un pastis, puis un autre, puis... et tout d'un coup, avec seulement quelques centilitres de plus, paf ! je basculais dans l'ivresse et le black out.
Ça ne me prévenait plus.
Ce que je pense (mais ça c'est ma propre théorie et ça ne s'appuie que sur mes ressentis), c'est qu'on a "un capital alcool", de la même manière qu'on a "un capital soleil".
J'ai attrapé mon premier coup de soleil à 16 ans alors que je ne me protégeais jamais avec de la crème et que je vivais très souvent au grand air.
Je bronzais très facilement sans passer par la case rougeur.
Petit à petit, j'ai de moins en moins supporté le soleil jusqu'à me choper une allergie à chacune de mes premières expositions en début d'été.
Et bien je crois que pour l'alcool, c'est pareil.
Jeune, je "tenais très bien l'alcool" comme on dit.
Mes compagnons de beuverie en ont toujours été étonnés.
Je suis devenue alcoolo dépendante en 1993 et je crois que jusqu'en 2000 environ, je supportais des doses d'alcool très importantes sans que ça ne me casse.
Ensuite, avec une même dose d'alcool, j'étais de plus en plus "déchirée".
Bref, je ne pense pas que le baclo y soit pour quelque chose mais que oui, ton corps fatigue et il te dit non.
Il n'en peut plus.


Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry
Que fais-tu là ? Je bois. Pourquoi bois-tu ? Pour oublier. Pour oublier quoi ? Pour oublier que j’ai honte. Honte de quoi ? Honte de boire !
Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans condition et la retire sans sommation.

 
Avatar de edith
  • Messages : 933
  • Inscrit : 30 Janvier 2012
  Lien vers ce message 16 Octobre 2017, 10:26
je me doutais de cette réponse
et je la redoutais...
c'est drôle ( hic!) nous sommes devenues alcoolo dépendantes en même temps


...l'humour est la politesse du désespoir...
 
Avatar de Florence...
  • Age : 55 ans
  • Messages : 6132
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 16 Octobre 2017, 11:05
C'est ce dont je suis quasiment persuadée pour moi Édith, mais je peux me tromper et un cas ne fait pas forcément l'autre.
Quoi qu'il en soit, ça peut être une motivation supplémentaire pour réagir.
En 2013, il m'est arrivé d'en être au point de ne même plus pouvoir aller faire mes courses ou me rendre chez le médecin tellement l'alcool me détraquait les intestins et liquifiait leur contenu.
Il me fallait alors pouvoir aller aux toilettes dans les 5 minutes dès que mes boyaux donnaient des signaux d'alarme.
La plupart du temps, c'était dans un créneau horaire quotidien bien précis (entre 16 et 18h environ) mais ça pouvait parfois se produire aussi n'importe quand.
Je vivais donc dans cette crainte dès que je sortais de chez moi.

De ma sortie du déni (1994) à la prise en charge efficace de mon alcoolisme (baclo en 2014), 20 ans de lutte quotidienne en vain...


Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry
Que fais-tu là ? Je bois. Pourquoi bois-tu ? Pour oublier. Pour oublier quoi ? Pour oublier que j’ai honte. Honte de quoi ? Honte de boire !
Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans condition et la retire sans sommation.

 
Avatar de Rosy72
  • Age : 45 ans
  • Messages : 4518
  • Inscrit : 06 Janvier 2015
  Lien vers ce message 16 Octobre 2017, 19:11
Il m'est arrivé la meme chose tu sais , arrive un moment ou le corps dit stop , alors il reagis plus vite a l'alcool apres deux verres j'etais a la ramasse , alors qu'avant je tenais l'alcool .
Dans un sens , c'est tant mieux , tu en ingurgite moins .


Indifférente depuis le 27 novembre 2015 ! je suis a 70mg/j de baclo
L'avenir est sans limite pour ceux qui viennent courageusement Ă  sa rencontre
 
Avatar de edith
  • Messages : 933
  • Inscrit : 30 Janvier 2012
  Lien vers ce message 20 Octobre 2017, 10:42
oui rosy c'est une vue positive...comme toi
pour des rendez vous importants ou pas, agréables ou pas, chez moi ou ailleurs ce sont le trop ou le besoin d'alcool et l'angoisse qui me font les annuler
la procrastination aussi bien sûr qui va souvent avec l'alcool et la dépression
mon corps me lache par tous les bouts , moi qui avais la chance d'avoir un physique d'acier ( et d'enfer d'après certains...lol)
il n'y a pas que l'alcool dans le coup: l'age, la ménopause, une sacrée saloperie ce truc !!!
les emmerdes, la dépression, mon manque de résilience...d'où mes rides d'amertume...très moche
elle est pas belle la vie?


...l'humour est la politesse du désespoir...
 
Avatar de Rosy72
  • Age : 45 ans
  • Messages : 4518
  • Inscrit : 06 Janvier 2015
  Lien vers ce message 20 Octobre 2017, 13:29
Bonjour Edith :)

Alors , ne te formalise pas avec le physique parce que l'on n'y peu pas grand chose comme tu dis , la ménopause qui s en mêle e plus ...bref moi aussi j ai pris trois tours de taille, moi qui tout comme toi avait l endurance et svelte . On doit faire le deuil du passé je pense .
Meme si pas Ă©vident de ce regarder dans le miroir tous les jours , mais ca va le faire :)

J 'espère sinon que ça va a peu prés ?
donne des news :)


Indifférente depuis le 27 novembre 2015 ! je suis a 70mg/j de baclo
L'avenir est sans limite pour ceux qui viennent courageusement Ă  sa rencontre
 
RĂ©pondre Remonter en haut de la page




forum baclofene
Annuaire Net-Liens