Nouveau sujet Répondre Imprimer Syndication RSS 2.0

Démarrage baclofène et EI

Avatar de soff
  • Messages : 31
  • Inscrit : 10 Juillet 2017
  Lien vers ce message 10 Juillet 2017, 10:32
Bonjour,

j'ai commencé le baclofène le 7 juin, en ciblant le craving (je fais des crises de boulimie le soir). je suis actuellement à 90 mg, répartis comme suit : 50 mg à 18 h, 30 mg à 19h et 10 mg à 20h. Malheureusement j'ai de tels EI que je suis repassée hier à 80 mg.
j'ai deux questions : sur les EI, j'ai la tête compressée, la nuque complètement contractée et douloureuse et ai eu cette sensation (maintes fois décrites dans ces forums) de ne pas réussir à inspirer. ces EI m'angoissent beaucoup et je me sens très très seule avec eux. Est ce qu'ils vous semblent vraiment bénins et réversibles ? Que me conseillez vous pour les soulager ?

la deuxième question est sur la répartition : pourriez vous m'aider à trouver une répartition peut être moins ciblée mais aussi moins genante pour les EI ? j'ai un craving uniquement le soir, après 20h. les pensées alimentaires peuvent en revanche démarrer dès le début d'après midi.

je vous remercie de votre aide, le psychiatre qui me suit est en vacances et comme je vous le disais, je me sens très seule avec ce traitement.

sophie
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 31178
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 10 Juillet 2017, 11:31
Bonjour

Oui les EI que tu décris sont bénins et réversibles mais particulièrement pénibles ...
Pour les soulager, il faut commencer par changer ta répartition
1h entre chaque prise, c'est trop rapproché, d'autant que tu dis commencer à penser à la nourriture l'après midi

Tente ceci 20 mg à 14 h, 30 mg à 16h et 30 mg à 18h et regarde ce que ça donne sur tes compulsions (amélioration, détérioration ou idem)
Tu peux aussi n'augmenter que par 1/2 cp, c'est la stratégie qu'a choisi Sabine pour contrer des EI particulièrement pénibles, dont les pbs respiratoires


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de soff
  • Messages : 31
  • Inscrit : 10 Juillet 2017
  Lien vers ce message 10 Juillet 2017, 11:37
Bonjour et merci Sylvie ! Est ce que je peux changer ma répartition "brutalement" ou mieux vaut il le faire progressivement ?
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 31178
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 10 Juillet 2017, 11:40
Dans ce sens, tu peux y aller direct puisqu'on qu'on espace les prises
Dans l'autre sens, ce serait à faire progressivement


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de soff
  • Messages : 31
  • Inscrit : 10 Juillet 2017
  Lien vers ce message 10 Juillet 2017, 11:47
ok, merci vraiment Sylvie de m'avoir répondu. je lis beaucoup en sous marin, j'hésitais à poster mais c'est une sacrée aventure le traitement baclo, et c'est génial qu'un tel forum existe afin que cette longue traversée du désert soit moins solitaire.
 
Avatar de sabine2043
  • Messages : 1425
  • Inscrit : 16 Décembre 2016
  Lien vers ce message 10 Juillet 2017, 16:06
Bienvenue à toi Soff. Les EI c'est terrible, je suis arrivée à en juguler certains en augmenter de 5mg toutes les semaines au lieu des 10mg tous les 3 jours préconisés... Bon courage à toi


Début baclo, mi janvier 2017. Indifférente à l'alcool à 110 mg (début mars 2017) . Relation apaisée à la nourriture à 120mg (avril 2017). J'entame les 6 mois de stabilisation à même dose (120mg en imprégnation : 20mg toutes les 2 heures).
J'ai commencé la descente le 31 juillet : 5mg tous les 15 jours... Désormais à 80mg
 
Avatar de soff
  • Messages : 31
  • Inscrit : 10 Juillet 2017
  Lien vers ce message 11 Juillet 2017, 10:39
bonjour,
@sabine : je suis allée lire ton fil et je m'inspirerai de ton parcours. Car tu es extrêmement inspirante :)
@sylvie : en espaçant les prises, les EI sont bcp moins invalidants. ENORME soulagement ! (pas encore d'effet sur les crises de boulimies, en revanche, j'avais parfois des cravings d'alcool qui ont disparu clairement dès 40 mg)
bref, à suivre, merci à toutes les deux, cela faisait qq jours que je me sentais ultra seule à porter mon fardeau baclofène...
 
Avatar de sabine2043
  • Messages : 1425
  • Inscrit : 16 Décembre 2016
  Lien vers ce message 11 Juillet 2017, 10:47
Soff, je réponds sur ton fil à l'une de tes remarques que tu viens gentillement de faire sur le mien :
Citation
A te lire, j'ai imaginé à quel point tu avais du te sentir seule et enfermée dans tes EI pendant quelques semaines.


En fait, il y a une énorme différence entre le fil des TCA et celui des alcooliques : les fils des alcoolo-baclo sont très actifs, on est tout le temps en train de s'encourager, de partager ses EI et ses états d'âme, donc non je ne me suis pas sentie seule mais au contraire très soutenue par les baclo-potes .. Et c'est pour ça que je suis restée dans le forum des alcooliques car celui des TCA, c'est morne pleine !!! Les TCA communiquent très peu sur ce forum (je suppose qu'ils communiquent davantage sur le forum de Sissi sur FaceBook, enfin je l'espère pour eux car sur les fils des TCA c'est le grand désert... donc on doit se sentir bien seul quand on démarre le baclo chez les TCA !

Je t'encourage donc vivement à te faire connaître aussi chez les alcoolo-dépendants en postant sur leurs fils, ainsi ils feront connaissance avec toi et viendront sur ton fil (car les alcooliques ne sont pas sectaires :fsb2_smile: et soutiennent également les boulimiques et hyperphages !!!!)

Je te conseille également de lire le fil créé par Sylvie Témoignages, un peu plus bas dans le forum TCA : elle a regroupé les posts envoyés par toutes celles qui ont réussi leur parcours baclofène pour lutter contre leurs compulsions alimentaires, d'abord c'est très encourageant et, en plus, cela te permet de remonter les fils de ces personnes pour savoir comment elles ont vécu leur parcours


Début baclo, mi janvier 2017. Indifférente à l'alcool à 110 mg (début mars 2017) . Relation apaisée à la nourriture à 120mg (avril 2017). J'entame les 6 mois de stabilisation à même dose (120mg en imprégnation : 20mg toutes les 2 heures).
J'ai commencé la descente le 31 juillet : 5mg tous les 15 jours... Désormais à 80mg
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 31178
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 11 Juillet 2017, 11:48
Super si les EI sont moins invalidants comme cela !
Tu as bien fait d'en parler ...


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de PascAlbéric
  • Age : 59 ans
  • Messages : 9119
  • Inscrit : 19 Novembre 2011
  Lien vers ce message 11 Juillet 2017, 17:10
Bonjour Soft, et bienvenue !

Hé bien oui, avec une heure entre les prises, tu étais bien chargée au final !

Je me suis amusé à encoder tes heures dans l'outil Pharmacocinétique (Outil d'aide à la répartition du baclofène)
(Clique sur les images pour agrandir) Ton ancienne répartition : https://img15.hostingpics.net/thumbs/mini_341352Ecran20170711175250.jpg Et la nouvelle https://img15.hostingpics.net/thumbs/mini_708568Ecran20170711175355.jpg

Comme tu peux voir, y a pas photo !

Bonne continuation,
Pascal

Message édité 1 fois, dernière édition par PascAlbéric, 11 Juillet 2017, 17:10  

17-04-29 salon.baclofene.info Comment prendre le baclo ?
http://www.baclofene.com/index.php?p=download&nocount&id=9847
 
Avatar de soff
  • Messages : 31
  • Inscrit : 10 Juillet 2017
  Lien vers ce message 11 Juillet 2017, 21:02
Merci Pascal, et merci aussi pour les tableaux excel ! j'ai moi aussi modélisé mes prises grâce à eux et effectivement, il n'y a pas photo !
je vais tatonner pour essayer de trouver la répartition idéale. Finalement, j'ai l'impression qu'en commençant le baclo tôt et régulièrement, en impérgnation, je peux garder un pic d'action en fin de journée. J'ai juste un peu peur d'être trop crevée.
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 31178
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 11 Juillet 2017, 23:58
Attention, si tu prends le baclo trop tôt, tu risques d'avoir des EI (somnolence, fatigue) pour peu d'efficacité
Il faut trouver le bon compromis


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de PascAlbéric
  • Age : 59 ans
  • Messages : 9119
  • Inscrit : 19 Novembre 2011
  Lien vers ce message 12 Juillet 2017, 2:53
Soft,

Curieusement, je ne t'ai pas laissé ce petit laïus :

Le fonctionnement du baclofène est assez simple, mais sa mise en œuvre est parfois compliquée et en tout cas toujours personnelle (l'idéal étant de s'approprier le traitement). Et nul ne peut prédire que l'on sera indifférent à telle dose.

Comment prendre le baclofène ?

https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_778740EvolutionPosologie.jpg (Clique pour agrandir)

La phase d’augmentation (progression)

On doit commencer doucement, dix milligrammes. Il semble qu'il faut au moins trois jours pour que le cerveau assimile le dosage et de pouvoir alors augmenter de 10 mg. Cela peut être moins mais on déconseille plus. (Augmenter fort et trop rapidement peut entrainer des effets indésirables)

Le ciblage

Le baclofène mettant entre 0h30 et 1h30 pour atteindre le maximum dans le sang, c'est ce qu'on appelle le pic sérique, on prend une moyenne d'une heure.
Ensuite, il faut que ce pic coïncide avec les premières pensées à l'alcool, car il va finir par les chasser. C’est le ciblage. Il ne sert à rien de prendre du baclofène plus tard.
Tu pourras lire qu’il faut cibler le craving, c’est-à-dire le moment où la compulsion devient la plus forte et est irrésistible. Mais des pensées ont eu lieu bien avant.
Par exemple, si on a des pensées à 15h30 du style « bien vite 17h30 que je commence à boire », c'est bien 15h30 qu'il faut cibler et pas 17h30.
Donc les 10 premiers milligrammes une heure avant : 14h30.
Trois jours (ou plus) après on augmente de dix et ainsi de suite ...

Toutefois, il arrive un moment où la dose en une prise devienne trop forte. On en fait alors une deuxième deux heures avant, ici 12h30. Si nécessaire une troisième encore, à 10h30.
On préconise deux heures pour ne pas être shooté. Tu peux moduler cet espacement pour réduire les effets indésirables en augmentant la durée (ou au contraire les rapprocher pour un maximum dans le sang à l'heure visée, mais attention aux effets indésirables).

L'idéal est d'aller crescendo, par exemple dans des proportions 10, 20 et 30
L'image ci-dessous montre la progression sérique. Note que la demi-vie(*) est d'environ 4 heures.

https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_827761Ecran20170710121218.jpg (Clique dessus pour l'agrandir)

Tu peux télécharger ce fichier vierge en .xls à l'adresse http://www.baclofene.com/index.php?p=download&id=1888 et en .ods à l'adresse http://www.baclofene.com/index.php?p=download&id=8544
Attention, il ne faut pas d'autres fichiers Excel ouverts.
Tu peux ainsi expérimenter tes répartitions et essayer, on le répètera jamais assez, d'idéalement t'approprier le traitement.

L'imprégnation

Enfin, il se peut que le ciblage entraine malgré tout des effets indésirables. Il faut alors passer à l'imprégnation, c'est à dire se contenter d'imprégner le cerveau en ventilant le dosage tout au long de la journée.

Il y a encore d'autres possibilités comme prendre quelques grosses prises ou de plus nombreuses et plus petites. Il n'y a pas de posologie type. Il faut essayer, s'approprier le traitement.

La règle des « 3P »
  • Ponctualité (Régularité) ; en montée, avant l'indifférence, le cerveau n'aime pas l'irrégularité et c'est souvent une cause d'effets indésirables et d'échec.
    Pour t'aider un pilulier et des alarmes sur le smartphone par exemple.
  • Patience ; le temps moyen pour parvenir à l'indifférence est de deux mois. Mais ce n'est qu'une moyenne et j'espère que cela sera le cas pour toi.
    La posologie moyenne est de 175mg, mais cela oscille entre quelques dizaines et trois cents voire plus.
  • Persévérance ; il en faut souvent car les effets ne sont pas toujours sensibles durant la montée. Si certains voient leur consommation diminuer, d'autres pas et doivent attendre l'indifférence qui arrive d'un coup, sans crier gare, laissant place quelques (petits) jours à l'incrédulité :).


Utilise la feuille de route pour suivre ta progression, la consommation et l’apparition/disparition d’effets indésirables. Cela pourra t'être utile.
( http://www.baclofene.com/index.php?p=download&id=7904 )

(*) La demi-vie est le temps mis par une substance (molécule, médicament ou autre) pour perdre la moitié de son activité pharmacologique ou physiologique. En pharmacologie, la demi-vie désigne par extension le temps nécessaire pour que la concentration d’une substance contenue dans un système biologique soit diminuée de la moitié de sa valeur initiale (par exemple la concentration d’un médicament dans le plasma sanguin). Ce paramètre varie légèrement d’un individu à l’autre, selon le processus d’élimination et le fonctionnement relatif chez l’individu. En pratique, on considère qu’un médicament n’a plus d’effet pharmacologique après cinq à sept demi-vies.


17-04-29 salon.baclofene.info Comment prendre le baclo ?
http://www.baclofene.com/index.php?p=download&nocount&id=9847
 
Avatar de soff
  • Messages : 31
  • Inscrit : 10 Juillet 2017
  Lien vers ce message 12 Juillet 2017, 8:18
Bonjour,
@pascal : j'avais déjà lu tes consignes sur d'autres fils et je m'en étais déjà inspiré :) merci !
@ sylvie : l'efficacité maximale est atteinte qaund le pic (sur le graphe) est le plus haut ? si oui, j'ai l'impression de pouvoir atteindre ce pic vers 19h en commençant vesr 12h, en prenant du baclo toutes les 2h. je risque d'être un peu crevée l'après midi du coup... mais j'ai trop d'ES pour prendre de grosses doses d'un coup...
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 31178
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 12 Juillet 2017, 11:50
Oui, c'est ça pour le pic ...
Commencer à 12h, pourquoi pas. De toute façon, le mieux est que tu testes


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de PascAlbéric
  • Age : 59 ans
  • Messages : 9119
  • Inscrit : 19 Novembre 2011
  Lien vers ce message 15 Juillet 2017, 10:46
Comment cela va maintenant Soft ?


17-04-29 salon.baclofene.info Comment prendre le baclo ?
http://www.baclofene.com/index.php?p=download&nocount&id=9847
 
Avatar de soff
  • Messages : 31
  • Inscrit : 10 Juillet 2017
  Lien vers ce message 18 Juillet 2017, 6:24
bonjour pascal,
je suis remontée à 90 mg depuis 3 jours et cela se passe bien niveau ES (mais aucun impact sur la boulimie pour l'instant, je dirais même qu'il y a un regain des crises). Pour l'alcool, c'est indiscutable, quel changement !
je vais continuer ma lente montée...
 
Avatar de sabine2043
  • Messages : 1425
  • Inscrit : 16 Décembre 2016
  Lien vers ce message 18 Juillet 2017, 9:58
Soff j'ai eu droit à ce "regain de crises" boulimiques... C'est comme si notre corps refusait de guérir, de lâcher cette addiction, mais tu verras, ça passera, donne-toi juste le temps (la patience c'est ce qui nous manque à tous !) Comme toi, pour l'alcool j'ai eu moins de mal que pour la boulimie... Au début j'ai même grossi, ce qui m'a paniqué bien sûr, et je ne suis pas la seule à qui c'est arrivé... donc zénitude... la boulimie se fera la malle comme l'alcool. Bonne route à toi


Début baclo, mi janvier 2017. Indifférente à l'alcool à 110 mg (début mars 2017) . Relation apaisée à la nourriture à 120mg (avril 2017). J'entame les 6 mois de stabilisation à même dose (120mg en imprégnation : 20mg toutes les 2 heures).
J'ai commencé la descente le 31 juillet : 5mg tous les 15 jours... Désormais à 80mg
 
Avatar de soff
  • Messages : 31
  • Inscrit : 10 Juillet 2017
  Lien vers ce message 18 Juillet 2017, 10:14
merci sabine, tu es très présente sur le forum et tu as une grande énergie bienveillante pour nous aider, c'est très agréable.
la patience, je n'en manque pas. cela fait 25 ans que je suis boulimique et j'avais fini par me résigner à l'être jusqu'à la fin de mes jours.
En revanche, j'ai une mauvaise tolérance à l'angoisse, et notamment si mon corps se met à me faire vivre n'importe quoi, ce qui est le cas avec les EI parfois !

comment as tu senti ton seuil toi ? était ce net ?
 
Avatar de sabine2043
  • Messages : 1425
  • Inscrit : 16 Décembre 2016
  Lien vers ce message 18 Juillet 2017, 15:58
Mon grand souci est l'angoisse générée par le baclofène (je dirais que le baclo est un révélateur d'une angoisse naturellement latente qui m'a poussée à boire et à manger...) donc quand tu n'as plus l'alcool ni la bouffe comme anxiolitques ben il ne reste que l'angoisse à l'état pur...
Pour l'alcool, alors que je pensais vouloir continuer à boire, quand j'ai vu les difficultés des uns et des autres à atteindre l'indifférence en continuant à boire, j'ai décidé, sans aucun gros effort, de redevenir abstinente, et mon envie de boire est passée au bout de 3 mois... Pour la nourriture, la lutte finale a été plus difficile car, comme toi, j'ai donc commencé par criser davantage, puis peu à peu les crises se sont espacées et, surtout, ont diminué d'intensité : ce qui avant était une orgie est d'abord devenue une hyperphagie, puis des crises bénines très vites calmées avec 2 ou 3 cochonneries... Puis même les cochonneries ont disparu au bout de 5 mois... Désormais j'ai surtout du mal à me faire confiance (comme me dit Sylvie !) et je n'arrive pas, dans ma tête à passer à une nourriture normale : je mange toujours des produits 0% !!!! ce qui me fait maigrir (je ne vais bien sûr pas m'en plaindre mais cela prouve que je ne trouve pas encore mon équilibre avec la nourriture...). Donc tu vois cela a été progressif, mais cette évolution laisse bien KO et démunie ce qui est un comble :fsb2_smile:

Tu verras, cette évolution va se faire de la même façon chez toi, j'en suis sûre :fsb2_smile: l'objectif c'est vraiment de manger sainement : j'essaie de me baser sur les menus que l'on se fait à Weight Watcher quand on a atteint son seuil : entrée, plat et déssert, avec plein de légumes et en réintroduisant les féculents que j'avais gommés de mon alimentation.
Au plaisir de lire ta route vers la réussite !


Début baclo, mi janvier 2017. Indifférente à l'alcool à 110 mg (début mars 2017) . Relation apaisée à la nourriture à 120mg (avril 2017). J'entame les 6 mois de stabilisation à même dose (120mg en imprégnation : 20mg toutes les 2 heures).
J'ai commencé la descente le 31 juillet : 5mg tous les 15 jours... Désormais à 80mg
 
Avatar de PascAlbéric
  • Age : 59 ans
  • Messages : 9119
  • Inscrit : 19 Novembre 2011
  Lien vers ce message 19 Juillet 2017, 15:44
Content que tu voies l'effet baclo sur ta consommation d'alcool : cela dope ta motivation pour ton autre addiction. En effet, il peut arriver qu'il y ait une recrudescence des crises, comme certains alcooliques voient leur consommation augmenter.

La ligne d'arrivée est en vue, courage !


17-04-29 salon.baclofene.info Comment prendre le baclo ?
http://www.baclofene.com/index.php?p=download&nocount&id=9847
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 31178
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 09 Octobre 2017, 17:44
Bonjour

Que deviens tu ?


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de soff
  • Messages : 31
  • Inscrit : 10 Juillet 2017
  Lien vers ce message 12 Octobre 2017, 11:12
Bonjour Sylvie,
je continue ma montée tout doucement à cause des EI parfois très invalidants... j'en suis à 160 répartis en
14h : 30
16 h: 60
18h: 70
j'ai du mal à cibler l'heure de mon craving, je pensais 20 h car je fais des crises le soir mais en réalité, j'y pense avant, c'est juste une question de disponibilité.

je continue également à suivre les différents fils du forum en sous marin, il y a de belles réussites, c'est encourageant, mais je n'ai rien de très intéressant à raconter. cela fait plus de 4 mois que j'ai commencé le baclo et rien n'a changé au niveau de la boulimie :(

je suis néanmoins ouvertes à des suggestions concernant mes répartitions. J'augmente de 5 mg tous les 5 jours. quand j'ai trop d'ei, je baisse de 10, d'où la lenteur de ma montée.
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 31178
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 12 Octobre 2017, 16:28
Tu devrais venir plus souvent ...
Au moins pour ta répartition, et puis il y a toujours quelque chose à raconter

Compte tenu de ce que tu racontes, je pense que le mieux serait de changer les prises

Perso, je tenterais 12h : 40 14h : 40, 16 h: 40 et 18h: 40

A priori tu devrais avoir moins d'EI comme ça

Tu dis pas d'effet, mais aucun effet ?
Pas de diminution du craving ?
Pas de diminution des crises en intensité ou en nombre ?

Il faudrait que tu arrives à déterminer l'heure de ton craving


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de soff
  • Messages : 31
  • Inscrit : 10 Juillet 2017
  Lien vers ce message 13 Octobre 2017, 18:14
merci Sylvie.
je viens souvent mais je n'ai pas grand chose à raconter de plus, je ne suis pas très positive alors c'est dur d'intervenir sur les autres fils... je me contente de lire... si le baclo fonctionne sur moi, j'aurai certainement envie d'intervenir davantage.

je vais essayer ton idée de répartition.

le problème est que je ne sais pas déterminer l'heure du craving, vraiment je ne sais pas. je fais des crises le soir mais à partir de quand la crise est elle décidée et inélucatble ? est ce dès le matin ? dès le début d'après midi ? vraiment, je ne sais pas.

concernant les effets du baclo, pour l'instant, la molécule m'a sevrée du xanax, c'est clair. et je ne peux plus boire d'alcool (je n'étais pourtant pas alcoolique je crois mais je pouvais avoir tendance à trop picoler parfois, ça, c'est fini !). en revanche, aucun effet pour la boulimie, je trouve même que mes crises sont beaucoup plus violentes ces jours ci. A suivre. j'ai bien intégré la règle des 3 P, parmi lesquels la patience :)
 
Avatar de PascAlbéric
  • Age : 59 ans
  • Messages : 9119
  • Inscrit : 19 Novembre 2011
  Lien vers ce message 14 Octobre 2017, 10:30
Mais tu as déjà un effet sur l'alcool ! Voilà quelque chose de concret et très positif.

Tu peux aussi venir raconter tes crises, si tu en as, cela t'enlèvera tes sentiments de culpabilité.

Sans parler de la crise elle-même, y a t'il un moment dans la journée où tu y penses ?
Les alcoolo-dépendants peuvent par exemple avoir à 15h30 une pensée du type bien vite 17h que je puisse boire. C'était un peu mon cas. Et si je ne pouvais pas boire à cette heure-là, ça commençait à devenir très mauvais avec du côté de 18h...

Oui, bien la patience. Pas toujours évidente.


17-04-29 salon.baclofene.info Comment prendre le baclo ?
http://www.baclofene.com/index.php?p=download&nocount&id=9847
 
Avatar de soff
  • Messages : 31
  • Inscrit : 10 Juillet 2017
  Lien vers ce message 14 Octobre 2017, 13:10
oui pascal, c'est bien ça, j'y pense souvent très tôt dans la journée, je crois que parfois, j'y pense même dès le réveil. En fait, il y a des périodes où je ne vis que pour les moments où je vais enfin pouvoir bouffer. Le reste de ma vie n'est qu'une longue attente. C'est pour ça que je ne sais pas cibler l'heure de mon craving. Du coup, toi tu as ciblé quelle heure dans ton cas ? peut être faudrait il que je prenne le baclo en imprégnation mais j'ai peur de m'endormir tout le temps. C'est un casse tête !

je préfère ne pas raconter mes crises, j'essaie de les oublier à vrai dire. c'est difficile en ce moment.

le fait que le baclo ait eu de l'effet sur l'alcool et le xanax me donne de l'espoir, je me dis que la molécule agit sur moi. je me résous à la patience. Il faut avoir bcp de volonté pour suivre ce traitement

et je continue de lire les différents fils, même si je ne poste pas régulièrement, le forum m'aide beaucoup !
 
Avatar de Meane
  • Messages : 93
  • Inscrit : 29 Aout 2017
  Lien vers ce message 14 Octobre 2017, 19:06
Bonsoir Soff,

Je me reconnais dans tes messages car j'ai moi aussi beaucoup de mal à déterminer l'heure mon craving tellement j'ai l'impression de penser tout le temps à la bouffe ! Je me suis trompée à plusieurs reprises et mes prises n'étaient donc pas bien placées, je l'ai donc ressentit sur mes crises et mon état général.
Je n'ai pas de conseil à te donner car je suis moi même en difficulté pour mon heure de craving mais ce qui est certain c'est qu'il faut bien déterminer ton heure de craving, le moment auquel tu commences à penser à ta crise. Je pense que "penser à la bouffe" est différent, ça fait partie de notre maladie mais ce n'est pas cette pensée qui te mène à la crise.

Tu vas y arriver car, comme tu dis, la molécule fonctionne chez toi !

Accroche toi ! :)

Je suis de tout coeur avec toi.


40mg à 8h, 50mg à 10h30, 40mg à 12h30, 40mg à 14h30, 50mg à 16h30 et 50mg à 18h30 soit 27cps/jour. Dose seuil pas atteinte
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 31178
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 14 Octobre 2017, 23:32
Bon essaie les heures que je t'ai donné et si tu ne vois pas d'amélioration tente e faire 40 en te levant puis 12h : 40 14h : 40, 16 h: 40
Tu finiras par trouver la bonne combinaison !
C'est en tout cas chouette de t'être débarrassée du Xanax

Ton médecin, c'est ton MG ou un médecin dont on t'a donné le nom ?


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de soff
  • Messages : 31
  • Inscrit : 10 Juillet 2017
  Lien vers ce message 15 Octobre 2017, 20:31
Merci Meane pour ton message. En fait, je pense à la bouffe uniquement en termes de crises. dans les périodes où je crise moins, j'y pense moins aussi. Comment fais tu toi pour déterminer l'heure de ton craving ?

merci Sylvie pour tes conseils. je vais essayer de répartir différemment mes prises. J'ai peur d'être vraiment HS si je commence dès midi mais c'est à tenter !
oui, pour le xanax, quand j'y pense, c'est assez dingue car j'étais addict depuis 20 ans au xanax et du jour où j'ai pris mon premier comprimé de baclo, je n'ai plus avalé un seul xanax.

je suis suivie par RDB. Il n'est pas forcément très optimiste. il dit qu'il y a 40 à 50 % de chances que le baclo fonctionne sur la boulimie. la dernière fois, il m'a dit qu'on s'arrêterait à 200 mg vus les EI. mais c'est vrai que si je passe en mode imprégnation, peut être que les EI seront moins forts. C'est vraiment un traitement de haute précision d'apprendre à manier la molécule ! quand on n'est pas trop habitué à écouter son corps, c'est très difficile.
 
Avatar de Snowie
  • Age : 49 ans
  • Messages : 377
  • Inscrit : 01 Janvier 2017
  Lien vers ce message 16 Octobre 2017, 18:41
Bonjour Soff, comme tu dis avec le baclofène, on ne peut pas savoir à l’avance ce qui conviendra ou pas mais ce qui est certain, c’est qu’il faut faire l’effort d’ecouter son corps , même si on le déteste . Je manierais les statistiques avec précaution et je ne m’y fierais pas trop . Fais ton petit bonhomme de chemin.
Pour déterminer les heures de craving, sur la fin de la maladie, je mangeais tout le temps , complètement découragée . Donc j’ai essayé de faire une journée sans crise , et j’ai observé à quelle heure , l’envie de manger était trop forte, c est à dire pour moi, vers 18 h . J’ai ainsi réparti mes comprimés à partir de cette heure .


TCA : début Baclo : 24/07/2017 - > 25mg à 13h / 25mg à 15h / 35mg à 17h - soit 85mg/ jour.
, presque plus de crises !
Faites vivre l’association , adhérez !
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 31178
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 16 Octobre 2017, 21:13


je suis suivie par RDB. Il n'est pas forcément très optimiste. il dit qu'il y a 40 à 50 % de chances que le baclo fonctionne sur la boulimie.


RDB ne veut pas vendre du rêve, parce qu'il sait combien cette maladie est dure
Je l'ai vu vendredi
Il m'a confirmé que pour lui, le baclo était moins efficace pour les TCA que pour l'alcool
Mais ses % étaient plus optimistes : 50-60% :fsb2_godgrace:

De toute façon, il suffit d'être dans le groupe de ceux qui réussissent

Et m^me si ce n'est pas une garantie absolue, je pense que venir régulièrement sur le forum potentialise les chances de réussir
Je crois aussi qu'on n'a pas fait assez attention aux heures de prise pour les TCA
Parce qu'il est sans doute bien plus difficile de déterminer l'heure du craving que quand on souffre d'alcool-dépendance


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Meane
  • Messages : 93
  • Inscrit : 29 Aout 2017
  Lien vers ce message 16 Octobre 2017, 21:16
Bonsoir Soff, comme tu as pu le constater, je n'ai moi non plus pas la solution pour trouver l'heure de mon craving puisque je ne parviens pas à le cibler. Dans ce cas, l'imprégnation semble être le meilleur moyen de parvenir à faire disparaître tes crises. Suis les conseils de Sylvie et écoute tes sensations !
Je suis moi aussi suivie par RDB et je dois dire qu'il ne s'est pas montré très optimiste non plus le concernant. Mais il t'accompagne et nous aussi alors continue à y croire !!

Super Snowie comme "technique" je n'y avais même pas pensé :(
Et est vrai que lorsque j'ai commencé le baclo j'étais au pire des crises : tous les jours, toute la journée ...

Soff, lorsque tu dis que quand tu as moins de crise tu y penses moins. À quel moment cette période de "moins de crise" survient elle ? Matin ? Après midi ? Soir ?


40mg à 8h, 50mg à 10h30, 40mg à 12h30, 40mg à 14h30, 50mg à 16h30 et 50mg à 18h30 soit 27cps/jour. Dose seuil pas atteinte
 
Avatar de soff
  • Messages : 31
  • Inscrit : 10 Juillet 2017
  Lien vers ce message 17 Octobre 2017, 10:04
Bonjour à toutes !

@snowie : ton histoire fait rêver :) le problème c'est que je n'arrive pas à ne pas faire de crise. et le moment où je ne peux pas lutter, c'est le soir. Mais c'est aussi une question de disponibilité : car souvent, dès le midi, je m'achète de la nourriture en vue de la crise du soir. il y a qqch de très ritualisé dans mes crises et je ne sais pas par quel bout prendre le problème. c'est incroyable comme tu as vite trouvé ton seuil et ton heure de craving !

@sylvie : pour avoir vu des psychiatres, qui m'assommaient de neuroleptiques, qui me traitaient de folle ou de capricieuse, qui m'engueulaient et m'ordonnaient de me contrôler, sûrs d'eux, ça fait du bien d'être suivie par qqun de bienveillant comme RdB, dont j'apprécie énormément l'honnêteté. depuis le début, je garde en tête le taux de réussite pour ne pas me jeter sous un train si ça ne marche pas. c'est important pour moi. Si je fais partie du bon groupe, ce serait génial, sinon, il faut que je sois capable de survivre.
ce qui est curieux c'est que depuis que j'ai dépassé 150 mg, je fais des crises énormes, impérieuses, qui s'étalent dans la nuit, je me relève pour manger et paradoxalement, je suis bien plus écoeurée qu'avant. j'ai parfois l'impression de lutter pour continuer de bouffer, comme si il y avait une guerre puissante en moi. j'essaie de me dire que ce sont les ultimes soubresauts de la boulimie avant son extermination. j'ai lu que ça arrivait parfois.

@meane : je fais des crises le soir, toujours. il y a des périodes (je ne sais pas pourquoi) où je n'ai pas besoin d'en faire tous les soirs. en ce moment, si je ne fais pas de crise le soir, je ne dors pas, mais pas du tout. et je pense tout le temps à ma prochaine crise. je pense mon emploi du temps en fonction de mes crises. par exemple, le we, je ne peux pas accepter un diner le vendredi soir ET le samedi, car il y a une des deux soirées où il me faut une crise. c'est prémédité. sinon je suis trop angoissée, trop mal, irritable, je n'arrive plus à entrer en relation avec les gens et je ne dors plus. donc peut être que dans un cas comme le mien, l'imprégnation serait la meilleure solution. disant tout cela, je me sens assez monstrueuse, est ce que tu comprends ? quel sens prend la boulimie pour toi dans ta vie ?
quand je dis que je prémédite mes crises, je ne prévois jamais de perdre le contrôle, je me dis tjrs "ce soir, je vais un peu me lâcher", j'ai toujours l'espoir naïf et vain que j'arriverai à m'arrêter cette fois.

d'ailleurs, snowie aussi ça m'intéresserait aussi de savoir comment tu vivais ta boulimie, si tu préméditais tes crises...
 
Avatar de PascAlbéric
  • Age : 59 ans
  • Messages : 9119
  • Inscrit : 19 Novembre 2011
  Lien vers ce message 17 Octobre 2017, 12:34
(...) que ce sont les ultimes soubresauts de la boulimie avant son extermination. j'ai lu que ça arrivait parfois.

Oui, cela arrive parfois, la bête qui sent son agonie et lutte désespérément ...

Courage !


17-04-29 salon.baclofene.info Comment prendre le baclo ?
http://www.baclofene.com/index.php?p=download&nocount&id=9847
 
Avatar de Meane
  • Messages : 93
  • Inscrit : 29 Aout 2017
  Lien vers ce message 17 Octobre 2017, 14:44
Bonjour Soff,

Je te comprends, cela n'a rien de monstrueux.

Au début, la boulimie était "une erreur", des crises un jour par mois. Puis elle est devenue de plus en plus présente, un jour par ci un jour par là. Et ensuite une fois par semaine et plusieurs fois, et tous les jours, sauf le weekend car mon compagnon est là.

Je travaille à mi-temps, les deux jours où je suis chez moi je sais que ce sont mes jours "crise toute la journée", je déteste ces deux jours mais en même temps, en cherchant des poste à temps plein je me souviens avoir pensé plusieurs fait "mais quand ferai-je mes crises si je travaille tous les jours?"

Lorsqu'une amie me propose une sortie un jour de crise, je suis réticente car je sais que je pourrai difficilement m'y rendre, j'aurai bien trop mal au ventre !
Quand mon chéri me propose d'aller au restaurant ou d'aller diner chez des amis, je demande à ce que ce soit les jours où je travaille, en espérant que je puisse, ces jours-là, plus facilement me contrôler... Ce fut le cas au début mais au pire du pire de la boulimie, rien ne m'empêchait de criser.

Je sais ce que tu veux dire et je te comprends, n'aies pas peur d'en parler.


40mg à 8h, 50mg à 10h30, 40mg à 12h30, 40mg à 14h30, 50mg à 16h30 et 50mg à 18h30 soit 27cps/jour. Dose seuil pas atteinte
 
Avatar de soff
  • Messages : 31
  • Inscrit : 10 Juillet 2017
  Lien vers ce message 17 Octobre 2017, 16:05
Mais... mais... c'est incroyable, ce que tu décris ressemble tellement à ce que je vis ! moi aussi j'ai mis ma carrière au placard juste pour pouvoir avoir du temps pour criser, car sinon je ne pourrais pas survivre !
idem pour les sorties où je suis obligée de calculer pour accepter uniquement les jours "acceptables" !
tu as raison, c'est dommage d'avoir honte car finalement nous sommes plusieurs dans ce cas. Mais c'est un comportement tellement bizarre qu'il serait vite jugé et durement, aussi, je n'en parle jamais d'habitude...
comment ton compagnon vit il cela ?
j'ai une compagne mais nous ne vivons pas ensemble pour cette raison. j'ai vécu avec qq'un pendant 8 ans et c'était affreux de lui imposer le spectacle de mes crises.

pour moi, la boulimie est venue après l'anorexie. mais en réalité, je pense que l'anorexie s'est installée par peur de la boulimie parce qu'aussi loin que je me souvienne, j'ai tjrs eu beaucoup de mal à m'arrêter de manger (mais j'avais des parents très raisonnables et fermes alors je n'étais pas obèse)
 
Avatar de Meane
  • Messages : 93
  • Inscrit : 29 Aout 2017
  Lien vers ce message 17 Octobre 2017, 16:52
Tu vois, tu n'es pas seule et on te comprend, on ne te jugera pas.

Mon compagnon fait ce qu'il peut pour me comprendre et même s il ne comprend pas vraiment il est présent, il me console lorsque je m'effondre après une énième crise.. Et il me rassure. Il croit à chaque nouvelle tentative, quand j'entreprends une nouvelle thérapie, à ma guérison.
Alors j ai toujours l'impression de le décevoir et je lui dis parfois qu'il devrait me quitter, j ai peur que ma boulimie le bouffe lui aussi, sa patience, son énergie, son affection.
On repousse des personnes qui nous aime et qui veulent nous aider...

L'anorexie mentale est aussi une addiction, la boulimie est parfois le "résultat" de multiples frustrations alimentaires. Tes parents t'ont peut être contrainte à te restreindre et ça a créé une restriction cognitive. Et puis du coup tu n'as peut être jamais fait attention à ta sensation de faim/satiété/envie.
Moi ce sont les contraintes alimentaires liées à mon diabète, depuis l'âge de 8ans j en ai eu de nombreuses.


40mg à 8h, 50mg à 10h30, 40mg à 12h30, 40mg à 14h30, 50mg à 16h30 et 50mg à 18h30 soit 27cps/jour. Dose seuil pas atteinte
 
Avatar de Snowie
  • Age : 49 ans
  • Messages : 377
  • Inscrit : 01 Janvier 2017
  Lien vers ce message 17 Octobre 2017, 18:01
Soff, il m’arrivait de préméditer ou non . Ça dépendait du moment . Quand arrivait le vendredi , je cédais plus facilement encore à une crise en’me disant « je m’en fous si je suis crevée , je pourrai dormir jusqu à midi demain matin ». J’ai énormément mais énormément manqué de jours de boulot quand j’avais fait une crise la veille.
Et puis il y avait les crises qui me prenaient n’importe quand , souvent déclenchées par la vision d’un gâteau en boulangerie, d’une photo de chocolat. J’essayais aussi de me limiter en n’acceptant qu’une friandise proposée par des collègues , du coup je crisais d’autant plus le soir.
Franchement, je te comprends parfaitement. Courage, ça va le faire.


TCA : début Baclo : 24/07/2017 - > 25mg à 13h / 25mg à 15h / 35mg à 17h - soit 85mg/ jour.
, presque plus de crises !
Faites vivre l’association , adhérez !
 
Avatar de soff
  • Messages : 31
  • Inscrit : 10 Juillet 2017
  Lien vers ce message 19 Octobre 2017, 12:23
merci de vos réponses, je vois que nos comportements se ressemblent drôlement quand même. C'est fou que le cerveau puisse générer des troubles si similaires je trouve.

j'ai commencé la répartition de Sylvie depuis 3 jours. à savoir
12h : 40
14h : 40
16h : 40
18h : 40
20 h : 20 (je suis à 180)
j'ai ajouté la prise de 20 heures car en ce moment j'ai tendance à me relever la nuit et je me dis que ça couvrira mieux la nuit comme cela.
j'ai été très très fatiguée mais curieusement, avec ce dosage, je suis beaucoup plus "égale" et calme. j'ai la sensation que cette imprégnation me conviendra mieux, surtout que je pense mon craving permanent. peut être ajouterai je une prise à 10 h ensuite.

côté EI, la fatigue est difficile à supporter, les insomnies également et les crises de suée nocturne sont impressionnantes. pyjama et draps à tordre. je crois que c'est un EI courant, ce n'est pas le plus désagréable mais il est impressionnant
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 31178
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 19 Octobre 2017, 17:00
Si ton craving est permanent, je crois qu'il faudrait faire une prise de 50mg au réveil ...
Et puis peut être espacer les prises de 3h pour couvrir la journée ou faire de petites prises toutes les 2h
Mais pour moi, l'important est d'avoir une dose conséquente dès ton réveil

A quelle heure te lèves tu ?
Message édité 1 fois, dernière édition par Sylvie, 19 Octobre 2017, 17:01  

Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de soff
  • Messages : 31
  • Inscrit : 10 Juillet 2017
  Lien vers ce message 21 Octobre 2017, 5:53
je me lève vers 6 h en semaine, un peu plus tard le we.
hier j'ai fait la répartition suivante :
10h 20
12h 30
14 h 40
16h 40
18h 50
j'ai fait une crise moins forte et j'étais bcp plus calme. je me suis réveillée la nuit mais étrangement je n'ai pas eu besoin de manger, j'étais très calme. donc je pense que l'imprégnation me convient mieux. en termes d'EI également (à part la fatigue), c'est bien mieux !

je pensais monter progressivement les doses dans la journée car c'est le soir que je mange. mais si je comprends bien sylvie, tu me suggères de faire l'inverse. une grosse dose le matin, puis des petites doses toute la journée ?
je vais commencer doucement(20mg) pour le matin au réveil, pour ne pas être à plat.
 
Avatar de Meane
  • Messages : 93
  • Inscrit : 29 Aout 2017
  Lien vers ce message 21 Octobre 2017, 8:34
Super Soff il y a beaucoup de positif !!

Au départ du baclo, je mettais beaucoup beaucoup de comprimés le matin (j'ai fait ça pendant longtemps... Jusqu'à 11cps au réveil!) car mes crises pouvaient commencer dès le matin. Mais je me suis aperçue que les crises du matin pouvaient être une répercussion de celles que je n'avais pas pu faire le soir ou de celles que je n'avais pas terminé la veille.
J'ai donc changer de "stratégie" (toujours avec les bons conseils de Sylvie pour les répartitions).
J'ai mis plus de comprimés le soir et dans la journée et moins le matin, je l'ai fait progressivement. Je suis arrivée à 5cps le matin, aucune différence qu'avec 11 ! Pas plus de crise, pas des crises plus violentes. J'ai donc essayé de prendre 4cps le lendemain et là crise !
Donc je suis remontée à 5cps le matin et j'ai reparti les autres dans la journée. Je dois dire que c'est beaucoup plus efficace.
Ce que je fais moi c'est que je note tout : pensées pour la crise à telle heure, passage à la crise à telle heure, durée de la crise, ampleur de la crise, arrêt de la crise (mal au ventre, dégoût, plus besoin, dérangée par qqun...). Et j'essaye de corriger ma répartition en fonction de tout ça au bout de 3-4 jours avec la même répartition.

Tu es sur la bonne voie ;)


40mg à 8h, 50mg à 10h30, 40mg à 12h30, 40mg à 14h30, 50mg à 16h30 et 50mg à 18h30 soit 27cps/jour. Dose seuil pas atteinte
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 31178
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 21 Octobre 2017, 14:03
En fait si cette répartition te convient, tu peux la garder en déplaçant progressivement des cps des dernières prises sur les premières

Ou alors tu cases tes prises à 8h, 10h30, 13h,15h30 et 18h

Comme cela : 8h 20, 10h30 30, 13h 40, 15h30 40, 18h 50

Puis 8h 30, 10h30 30, 13h 40, 15h30 40, 18h 40 etc, jusqu'à trouver la meilleure répartition


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Meane
  • Messages : 93
  • Inscrit : 29 Aout 2017
  Lien vers ce message 01 Novembre 2017, 8:28
Bonjour Soff,
Comment vas-tu ?


40mg à 8h, 50mg à 10h30, 40mg à 12h30, 40mg à 14h30, 50mg à 16h30 et 50mg à 18h30 soit 27cps/jour. Dose seuil pas atteinte
 
Avatar de soff
  • Messages : 31
  • Inscrit : 10 Juillet 2017
  Lien vers ce message 01 Novembre 2017, 11:26
Bonjour Meane,
je ne poste pas trop car je doute beaucoup... en augmentant les doses de baclo le matin, certains soirs, j'atteins l'indifférence à l'heure habituelle où je crise mais ça ne dure pas, et la crise surgit dans la nuit, très forte. je sens que le baclo a un effet, mais un effet instable, indomptable. parfois, j'ai l'impression qu'il faudrait que j'en prenne en perfusion ou en patch à diffusion continue, 500 mg/jour, pour que ça terrasse ma boulimie.
a côté de ça, j'arrive à un seuil où je ne vais plus pouvoir augmenter (je suis à 200mg), parce que je suis à la limite de ne plus pouvoir travailler et de ne plus pouvoir m'occuper de ma fille vu qu'à 19h, je m'endors (pour ensuite me réveiller à 21h et ne plus dormir DU TOUT de la nuit). RdB m'avait sit qu'on arrêterait à 200mg. j'ai un sentiment d'échec à vrai dire.

j'ai vu sur ton fil que toi aussi tu es en plein doute. tu continues de monter ?
 
Avatar de Meane
  • Messages : 93
  • Inscrit : 29 Aout 2017
  Lien vers ce message 01 Novembre 2017, 11:43
Soff, je comprends tes doutes, j'ai les mêmes.
Je lis des trucs hyper positifs dans ce que tu écris.
Tu as une bonne couverture avec le baclo toute la journée, tu repousses ta crise du soir à dans la nuit.
Et la journée, tu penses moins à la bouffe ?

Je ne suis pas du tout du tout bien placée pour donner des conseils dosage/répartition. Mais peut être qu'il te manque une prise plus tard, pour éviter la crise de la nuit (et peut être pour bien dormir). Comme tu as beaucoup beaucoup d'EI, d'après ce que j'ai lu ici tu ne devrais pas augmenter et tu devrais peut être déplacer un comprimé d'une autre prise.

La perfusion :) j'y ai pensé ! Le patch je n'avais pas pensé mais quelle excellente idée 😉

Ne te décourage pas car je trouve que ça avance bien pour toi !!

Moi je n'ai pas d'EI, c'est ma chance. À part de la somnolence et un endormissement très tôt le soir. Je me suis désespérée car je voyais mes crises repartir de plus belle, ça m'a fait très peur.


40mg à 8h, 50mg à 10h30, 40mg à 12h30, 40mg à 14h30, 50mg à 16h30 et 50mg à 18h30 soit 27cps/jour. Dose seuil pas atteinte
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 31178
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 01 Novembre 2017, 12:58
Comment fais tu tes prises à l'heure actuelle ?
Tu fais des crises tous les jours ?


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de soff
  • Messages : 31
  • Inscrit : 10 Juillet 2017
  Lien vers ce message 01 Novembre 2017, 13:57
merci meane pour tes encouragements. je pense moins à la bouffe en journée, c'est vrai. j'ai visé le matin car souvent, le midi je sors m'acheter à manger pour la crise du soir. donc je me suis dit que mon craving commençait tôt le matin. ça me semble plus efficace ainsi. mais les crises du soir ou de la nuit sont très violentes, très impérieuses, je me sens presque folle tellement j'ai besoin de bouffer, comme si ce besoin s'était tapi dans l'ombre assommé par le baclo, mais en profitait pour se repointer dès que le baclo est moins fort. c'est pour ça que je parlais de patch. pour avoir une dose permanente, sans relâche. on propose bien de patch de nicotine aux fumeurs...
sauf que comme je te disais aussi, je suis trop trop fatiguée. et ça commence à être un vrai problème. Je viens d'avoir une promotion au boulot, c'est une opportunité vraiment géniale et je ne peux pas me mettre en arrêt, d'autantq ue j'ai déjà été arrêtée 3 mois l'année dernière, à un moment où les crises étaient trop présentes.
je vais aller faire un tour sur ton fil aussi meane.

sylvie,je tatonne un peu mais en gros voici ce que je fais
8h : 50
10h30 : 40
13h : 30 (sauf aujourd'hui où j'ai pris 40)
15h30 : 40
18h : 20,5(aujourdhui ce sera 20)
20 h : 1

avec cette répartition, je fais des crises presque tous les soirs, mais plus tard. comme je disais, je ressens parfois cette étrange indifférence au moment habituel des crises, vers 20h, mais ça revient plus tard. il y a eu 2 soirs sans crise aussi, mais ça m'arrivait déjà avant. en gros je fais 4 à 5 grosses crises par semaine, le soir.
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 31178
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 01 Novembre 2017, 16:24
Tu pourrais peut être faire ça
50 à 8h, 30 à 10h30, 30 à 13h, 20 à 15h30, 30 à 18h et 30 à 21h
Ca devrait te permettre d'être moins fatiguée la journée et d'être mieux couverte le soir
A condition toutefois que ceal n'aggrave pas tes insomnies

Capture-1


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Meane
  • Messages : 93
  • Inscrit : 29 Aout 2017
  Lien vers ce message 11 Novembre 2017, 8:36
Bonjour Soff, est ce que cette nouvelle répartition te convient davantage ?
Donne-nous de tes nouvelles :)


40mg à 8h, 50mg à 10h30, 40mg à 12h30, 40mg à 14h30, 50mg à 16h30 et 50mg à 18h30 soit 27cps/jour. Dose seuil pas atteinte
 
Avatar de soff
  • Messages : 31
  • Inscrit : 10 Juillet 2017
  Lien vers ce message 13 Novembre 2017, 12:25
bonjour Meane,
je n'ai pas essayé de prendre le baclo à 21 car le craving est tjrs là vers 19/20h, donc j'ai continué à avancer mes prises de baclo dans la journée. je suis à 210, sans résultat, et beaucoup beaucoup de fatigue. j'ai eu qq jours plus apaisés il y a 10 jours mais ce n'est plsu le cas : je fais des crises énormes, jusqu'à la douleur.
je commence à douter de plsu en plus, j'avoue.
et toi, où en es tu ? sur ton fil, tu ne sembles pas aller très bien. tu continues le baclo ?
 
Avatar de Meane
  • Messages : 93
  • Inscrit : 29 Aout 2017
  Lien vers ce message 13 Novembre 2017, 19:03
Soff,
Je ne saurais te conseiller mais tu as tout mon soutien !
J'ai eu une période chaotique dans ma vie personnelle mais mieux pour les boulimies. Je me suis dit (enfin) j'y suis presque... Mais là retour du craving quotidien et des crises. Je désespère...


40mg à 8h, 50mg à 10h30, 40mg à 12h30, 40mg à 14h30, 50mg à 16h30 et 50mg à 18h30 soit 27cps/jour. Dose seuil pas atteinte
 
Répondre Remonter en haut de la page




forum baclofene