Nouveau sujet Répondre Imprimer Syndication RSS 2.0

Baclofene pour une personne dépendant à l'heroin et cocaïne

En ligne jmv Masculin
Avatar de jmv
  • Age : 55 ans
  • Messages : 520
  • Inscrit : 28 Décembre 2014
  Lien vers ce message 09 Novembre 2017, 21:03

Reprise du dernier message

Au final,

C'est intéressant que ce fil permet d'aborder et de débattre du sujet: l'après indifférence.

Je serais même curieux que les personnes devenues abstinence par les méthodes "clasdiques" le vivent, ça voudrait dire qu'ils sont dans un double combat ?

Bien que ces personnes ont sûrement déjà une prise en charge psy.


62,5 8h
50 12h00
75 16h00
37,5 19h
12,5 au coucher
Indifférence depuis le 3 aout 2017 - aucun EI -
 
Avatar de Princesse_Leia
  • Age : 44 ans
  • Messages : 223
  • Inscrit : 28 Décembre 2016
  Lien vers ce message 09 Novembre 2017, 21:42
Un grand merci Karo

Je dois être honnête, il y a de l'information sur le baclo qui le dit . PJ le dit aussi.

J'ai fait une grosse erreur et c'est douloureux.

Je m'accroche Karo, mais là j'me suis pris une grosse baffe dans la tronche.
Je la partage aussi en espérant que le + possible de membres en soient conscients.


Hello JMV,

Merci mille fois pour tes contributions.
Je ne commente pas toujours mais je te lis tout le temps.
C'est vraiment très instructif.

En même temps c'est curieux, car en te lisant on sent un mec costaud bien calé dans ses idées.
Mais nous sommes tous fragiles finalement face à cette épreuve et même dans la guérison pour ceux qui y arrivent.

Accroche toi, tu mérites le meilleur.
Vivement que tu sois sorti.

Bises.
Alexandre.


Début du traitement : novembre 2016.
Montée très progressive et stagnation à 180mg. Consommation réduite de 50% depuis 180mg.
Aujourd'hui à 250mg. Premier sentiment d'indifférence réelle le 25/11/2017.
Objectif atteint pour 0ua la semaine. Objectif à prendre : 15 jours à 0ua.
Encore merci à Sylvie, Yves et tous les membres du Forum Baclofène. Vous êtes tous des Héros.
L'UNION FAIT LA FORCE ! http://www.baclofene.org/adhesion-a-lassociation/adhesion
 
En ligne jmv Masculin
Avatar de jmv
  • Age : 55 ans
  • Messages : 520
  • Inscrit : 28 Décembre 2014
  Lien vers ce message 09 Novembre 2017, 21:51
Être en centre t'oblige à te recentrer sur toi même.

Et puis je crois que c'est aussi une thérapie pour moi d'extérioriser mes ressentis.

Je n'ai jamais connu un tel forum, tel un partage, comme si je parlais à une personne de confiance.

C'est aussi pour ça que je reste "bavard"


62,5 8h
50 12h00
75 16h00
37,5 19h
12,5 au coucher
Indifférence depuis le 3 aout 2017 - aucun EI -
 
Avatar de Snowie
  • Age : 49 ans
  • Messages : 377
  • Inscrit : 01 Janvier 2017
  Lien vers ce message 09 Novembre 2017, 22:23
Tu as parfaitement raison , Jean Marie , et je pense que, par exemple, l’hyperactivité qui peut résulter de la prise de baclofène n’ést en fait qu’un échappatoire (inconscient) à l’anxiété +++ qui nous assaille lorsque la béquille disparaît . Je ne sais pas me détendre autrement qu’en mangeant, on essaye de bosser là dessus avec le toubib mais je n’ai pas trouvé encore la solution.J’Ecoute de la musique au casque , c est tout ce que j’arrive à faire pour le moment, niveau lâcher prise. Je suis aussi secouée que toi par la disparition de ma « zone de confort mais qui me tue » ( le soulagement de l’anxiété par le TCA) mais à la différence de toi , je pense, j’ai 10 ans de suivi cumulé, psychothérapies , tcc, même un début de psychanalyse et de gestalt thérapie. C’etait un gouffre financier et en plus, quand ça ne fonctionne pas , tu continues à t’acheter de quoi faire tes crises. La prise en charge psy, c’est la seule solution qu’on nous propose, à nous TCA. Alors forcément on a pu construire quelques digues bien utiles, à défaut de « guérison ».
Je ne suis pas entrain de dire que tu as besoin de 10 ans de traitement , comme dit Alexandre, on sent un mec costaud à te lire. Je crois que le fait de s’ecrouler au moment où on pense être soigné est finalement une réaction saine de ton cerveau qui te dit : hé ho, ça va trop vite, là, minute. Et il se trouve que le cerveau humain dispose de ressources importantes pour faire face aux traumatismes . Tu vas te remettre .
Bises
Violaine


TCA : début Baclo : 24/07/2017 - > 25mg à 13h / 25mg à 15h / 35mg à 17h - soit 85mg/ jour.
, presque plus de crises !
Faites vivre l’association , adhérez !
 
En ligne jmv Masculin
Avatar de jmv
  • Age : 55 ans
  • Messages : 520
  • Inscrit : 28 Décembre 2014
  Lien vers ce message 09 Novembre 2017, 22:42
Hello Violaine.

Quand tu dis que les psychothérapies TCC sont ma seule voie proposée, et qu'est-ce qui est proposé pour l'alcool,?
Des médocs "réducteurs" de craving qui marchent pas. Des groupes de paroles nephalistes ?
Le seule fois que je suis allé au AA, j'ai pris mes jambes à mon coup. Plus jamais

Donc, au final, pas grand chose non plus.

La différence avec l'indifférence est que dans le cadre des thérapies psy, on ne parle plus d'alcool, de boulimie, d'hyperphagies

Ma demande psy est de soigner mes affects, mes problêmes comportementaux, la racine, et plus d'addiction.


62,5 8h
50 12h00
75 16h00
37,5 19h
12,5 au coucher
Indifférence depuis le 3 aout 2017 - aucun EI -
 
En ligne jmv Masculin
Avatar de jmv
  • Age : 55 ans
  • Messages : 520
  • Inscrit : 28 Décembre 2014
  Lien vers ce message 09 Novembre 2017, 22:50
Citation
En même temps c'est curieux, car en te lisant on sent un mec costaud bien calé dans ses idées


Je l'ai cru aussi.

Mais c'est inimaginable à quelle vitesse, sur base d'un événement ou une prise de conscience qui paraît insurmontable peut te faire percoler.

Je me rends compte aussi que dans ma période d'alcoolisme, les comportements n'étaient pas seulement altérés pendant l'alcoolisation, mais aussi pendant les périodes dites de "sobriété. Même à ces moments là, on n'est pas tout à fait lucide sur tout.


62,5 8h
50 12h00
75 16h00
37,5 19h
12,5 au coucher
Indifférence depuis le 3 aout 2017 - aucun EI -
 
Avatar de Snowie
  • Age : 49 ans
  • Messages : 377
  • Inscrit : 01 Janvier 2017
  Lien vers ce message 09 Novembre 2017, 22:56
Oui, rien ne vous est proposé , c’est tout à fait l’idée que je me faisais de la prise en charge de la maladie alcoolique.



Ma demande psy est de soigner mes affects, mes problêmes comportementaux, la racine, et plus d'addiction.


Certes mais tu seras quand même obligé de parler addiction et alcool car ça a fait parti de toi, étant donné la place que ça a pris dans ta vie . Pour moi, c’est indissociable. Un bon psy ne peut pas louper cette facette de te personne . Je veux dire que le cloisonnement est à éviter. ( Sauf si j’ai mal compris ta phrase )


TCA : début Baclo : 24/07/2017 - > 25mg à 13h / 25mg à 15h / 35mg à 17h - soit 85mg/ jour.
, presque plus de crises !
Faites vivre l’association , adhérez !
 
En ligne jmv Masculin
Avatar de jmv
  • Age : 55 ans
  • Messages : 520
  • Inscrit : 28 Décembre 2014
  Lien vers ce message 09 Novembre 2017, 23:18
Oui tu as raison.
Je voulais juste dire qu'il ne doit plus soigner l'addiction un peu mode addicologues,
Je lui parlerai évidemment de ma période alcool, ne serait-ce que pour lui exprimer ce j'exprime ici plus haut.


62,5 8h
50 12h00
75 16h00
37,5 19h
12,5 au coucher
Indifférence depuis le 3 aout 2017 - aucun EI -
 
En ligne jmv Masculin
Avatar de jmv
  • Age : 55 ans
  • Messages : 520
  • Inscrit : 28 Décembre 2014
  Lien vers ce message 10 Novembre 2017, 13:17
Voilà je sors aujourd'hui. Avec l'approbation de la psy.

Mais le plus dur reste à venir.
Réintégrer une famille qui s'est organisée.
Éviter de vouloir s'y imposer ( ce que j'ai déjà fait comme erreur )
Être patient. Mais aussi
Le réintégration professionnelle, comment va se faire l'accueil sachant que de par mon absence des dossiers auront du retard.

Tout reste flou surtout la dessus.

Va falloir gérer le stress en étant encore fragile.
Mon ad a été augmenté il y a 2 jours.
Pour bénéficier de ses effets, faut compter 10 jours.

Je raconterai comment se passe le retour at home et at work


62,5 8h
50 12h00
75 16h00
37,5 19h
12,5 au coucher
Indifférence depuis le 3 aout 2017 - aucun EI -
 
Hors ligne BB Féminin
Avatar de BB
  • Messages : 6214
  • Inscrit : 31 Janvier 2013
  Lien vers ce message 10 Novembre 2017, 13:19

Ah une bonne nouvelle,
et le reste à re-construire.
L'AD va t'y aider.


- TOUT EST POSSIBLE -
Guérie à 340mg le 12/09/2013---19/07/14: 0 baclo...13/10/14 arrêt du tabac par hypnose.
Surpoids après guérison. Rechute début octobre / guérison à 120mg le 28 octobre.
 
En ligne jmv Masculin
Avatar de jmv
  • Age : 55 ans
  • Messages : 520
  • Inscrit : 28 Décembre 2014
  Lien vers ce message 10 Novembre 2017, 13:26
Je l'espère sinon je peux voir un psychiatre pour monter encore.

A voir dans les jours qui suivent.


62,5 8h
50 12h00
75 16h00
37,5 19h
12,5 au coucher
Indifférence depuis le 3 aout 2017 - aucun EI -
 
Avatar de Manue
  • Age : 47 ans
  • Messages : 25194
  • Inscrit : 01 Aout 2013
  Lien vers ce message 10 Novembre 2017, 17:31
Contente que tu sois rentré
Sur ton AD j'ai un doute, ce n'est pas le plus utilisé, à l'heure actuelle on ne jure plus que par le seroplex :fsb2_yes: ça va faire 5 ans bientôt que j'y suis, stabilisée totalement à 15 mg, malgré les aléas de la vie, burnout au boulot, trébuches alcool, je me sens bien!

Pour ton retour au boulot, chaque chose en son temps, essaie de vivre au jour le jour, d'abord ton retour à la maison, la bonne dose de baclo, puis le suivi psy, le bon AD, tu es en arrêt?

Bon retour à toi, pas grave s'ils ne te reprennent pas, ce n'était pas le bon endroit, si tu as besoin de te reposer un jour, il y a de meilleurs endroits (les post-cures par exemple)


Je ne perds jamais, soit je gagne, soit j'apprends - Nelson Mandela
 
Avatar de Lointain
  • Age : 42 ans
  • Messages : 1376
  • Inscrit : 09 Janvier 2017
  Lien vers ce message 10 Novembre 2017, 17:36
Salut Jean-Marie,

J'étais absent un petit moment, et je lu vos échanges, qui, comme le dit avec justesse Alexandre, notamment, nous parles à tous.

Je suis bien content pour toi que tu sortes enfin, même si j'ai bien conscience que ton retour chez toi va être compliqué.

On est plus ou moins costaud, ou bien on l'est différemment.

Je ne sais pas si ce que je vais écrire "parlera", nous parlera.

Mais que l'on souffre d'alcoolo-dépendance, ou de T.C.A, ou d'une autre addiction, je crois qu'après un certain temps qui suit l'arrêt de l'intoxication, notre temps présent est perturbé, entravé, à différents degrés, par la prise de conscience de notre passé, ses conséquences, nous rend, qu'on l'admette ou non, assez fragile, voire, pour certain(es)s, très fragiles.

Comment conserver cette fragilité sans la nier, comment s'y prendre pour la conserver à la façon d'une force nouvelle, ou d'une force jusqu'ici mal ou peu trop utilisée ?

Il y a les A.D, et les thérapies, mais il y a aussi, et surtout, peut-être, les pistes, les activités, les anciens rêves, les projets, que nous partageons ici.

Jean-Marie, moi aussi, quand j'ai eu 37/38 ans, et que j'ai été sous Baclo pour la première fois (en ce moment c'est la seconde fois), parce que la Bouteille était de retour dans ma vie, après avoir été soigné, j'ai négligé de poursuivre jusqu'au bout une thérapie que mon M.G d'alors (P.D.L.S c'est un M.G "connu" sur le forum) m'avait conseillé d'entreprendre.

J'avais été hospitalisé dans une clinique, à ma demande, après le Baclo, pour faire un break, et pour faire une sorte de bilan au niveau de ma santé d'alors.

Mais j'ai du réduire la durée de mon séjour, pour différentes raisons que je pourrais raconter, mais ça va faire long.

A l'époque, donc, j'aurai néanmoins dû poursuivre une thérapie, mais je ne l'ai pas fait. Je me suis cru sortis d'affaire.
A tort.

Bises.

Yann.


Au nord de nul part.
<br / Début Baclo le 12/1/16. Depuis le 12/10/17 dosage à 200 mg/jour + 10 mg le soir avant le coucher.
. 4 prises de 50 mg espacées de 2 heures. Indifférent à nouveau depuis le 03/11/2017. Adhésion faite.
 
En ligne jmv Masculin
Avatar de jmv
  • Age : 55 ans
  • Messages : 520
  • Inscrit : 28 Décembre 2014
  Lien vers ce message 10 Novembre 2017, 19:19
Contente que tu sois rentré
Sur ton AD j'ai un doute, ce n'est pas le plus utilisé, à l'heure actuelle on ne jure plus que par le seroplex :fsb2_yes:


Le larosxil est un vieux anti-dépresseur qui fait partie de ce qu'on appelle les tricycles. Il a une action AD, une action anxiolytique et une action relaxant musculaire
Le débat sur kes anti-dépresseurs ets complexe, car les réponses de notre corps peuvent être diverses et variées. J'ai eu plusieurs psychiatres dans ma vie.
Ils étaient tous d'accord pour dire que si je répond bien à la molécule, pas la peine de changer.
Il y a beaucoup de type d'AD. Tel que les tricycles, les recaptures de la sérotonine ( prozac par ex. Décrié à la base comme étant ZE AD, sauf que perso mon corps n'y répond pas bien ).
A savoir aussi que pour évaluer si un AD te convient, il faut 1 ois à 6 semaines pour l'évaluer.
Donc tant que je répond bien au laroxil, mieux est de ne pas en changer, c'est en tout cas l'avis de ma psy.

Pour ton retour au boulot, chaque chose en son temps, essaie de vivre au jour le jour, d'abord ton retour à la maison, la bonne dose de baclo, puis le suivi psy, le bon AD, tu es en arrêt?


Chaque chose en son temps, je m'étais d'ailleurs déconnecté de mes mails. Il se passe que j'ai une position "clé' dans l'entreprise, et certains rapports financiers ne peuvent partir aux pouvoirs publics sans moi. Et que, par cet arrêt, je suis en retard de délai. Faut compter sur la compréhension de fonctionnaires parfois assez psycho-rigides".
Je suis donc en arrêt jusqu'au 15 novembre. Je revois la psychologue de l’hôpital le 15 novembre pour évaluer ma capacié à reprendre de taf. Mais je ne peut pas traîner car après un mois d'absence maladie, nous sommes payés par un revenu de remplacement de la mutuelle, mais dont le montant est limité. Et ça, c'est juste pas possible pour nous.
d'abord ton retour à la maison, la bonne dose de baclo,

Oui, le retour à la maison, déjà pas simple. Ils ont fait leurs vie sans moi, je dois éviter de tout bousculer car dans cette vie, il y a des choses que je n'approuve pas. Je dois la jouer subtile car si j'exprime tout de suite mes désapprobations, on va retomber dans les travers.
Il va falloir que je retrouve mes marques, m'y réinsérer et puis reprendre ma place. L'exercice est délicat dans un environnement genre "quand le chat n'est pas là les souris dansent'
pour le baclo, suis toujours à 237,5mg. J'ai voulu monter à 250mg pour renforcer, mais j'ai en tout cas eu le ressenti d'un EI qui consiste à exacerber mon état dépressionnaire. Suis donc revenu à 237,5mg. pour le moment pas de rechute nais.. A suivre

Bon retour à toi, pas grave s'ils ne te reprennent pas, ce n'était pas le bon endroit, si tu as besoin de te reposer un jour, il y a de meilleurs endroits (les post-cures par exemple)


Il me reprendront, ils n'ont pas le choix et je ne crois pas qu'il y ait une volonté de ne pas me reprendre. En plus, mon préavis leur couterait trop cher.
Par ailleurs, je suis le développeur du logiciel d'activité du www.cof.be pour la gestion des stagiaires. Si bug ou adaptation à faire, je suis seul à pouvoir le faire
Idem pour le moduel de gestion analytque des dépenses. Ce n'est pas une volonté personnelle d'avoir cette exclusive, car cette excusibité pe pèse lourd. Mais actuellement, je n'ai pas vraiment de compétences dans mon services pour être ma doublure.


62,5 8h
50 12h00
75 16h00
37,5 19h
12,5 au coucher
Indifférence depuis le 3 aout 2017 - aucun EI -
 
En ligne jmv Masculin
Avatar de jmv
  • Age : 55 ans
  • Messages : 520
  • Inscrit : 28 Décembre 2014
  Lien vers ce message 10 Novembre 2017, 19:31
Salut Jean-Marie,

Il y a les A.D, et les thérapies, mais il y a aussi, et surtout, peut-être, les pistes, les activités, les anciens rêves, les projets, que nous partageons ici.

Jean-Marie, moi aussi, quand j'ai eu 37/38 ans, et que j'ai été sous Baclo pour la première fois (en ce moment c'est la seconde fois), parce que la Bouteille était de retour dans ma vie, après avoir été soigné, j'ai négligé de poursuivre jusqu'au bout une thérapie que mon M.G d'alors (P.D.L.S c'est un M.G "connu" sur le forum) m'avait conseillé d'entreprendre.

J'avais été hospitalisé dans une clinique, à ma demande, après le Baclo, pour faire un break, et pour faire une sorte de bilan au niveau de ma santé d'alors.

Mais j'ai du réduire la durée de mon séjour, pour différentes raisons que je pourrais raconter, mais ça va faire long.

A l'époque, donc, j'aurai néanmoins dû poursuivre une thérapie, mais je ne l'ai pas fait. Je me suis cru sortis d'affaire.
A tort.


Comme tu dis Yann "à tord". On est au départ dans une certaine euphorie le jour de notre indifférence. On a l"impression qu'on a vaincu un dinosaure et qu'on est près à soulever des montagnes.

Pour ma part, cela a pris 3 mois pour devoir faire face. Ce qui a donné ce qui s'est passé.
Maintenant rentré à la maison, actuellement j'ai l'impression d'être un intrus qui va perturber tous les plans de vie surtout de ma femme et ma fille. Qu'ai à dire même si je n'approuve pas. Qunad vais-je pouvoir me réaffirmer, reprendre ma place? Je dois être patient. Même pour la gestion des dépenses d'ailleurs, et ça, ça me fait vraiment flipper....

Donc, je suis à la maison, mais pas à l'aise pour le moment.

Comme d'hab, je vous ferai part de mes ressentis.

De mon expérience, masi si d'aucun dise qu'une thérapie psy n'est pas forcément nécessaire pour tout le monde, mieux vaut consulter.
Et, s'il n'y a pas d'affect, pas de pathologie, au moins on le saura. Par contre si n'est pas le cas, la prise en charge se fera en temps et en heure

Et peut-être une suggestion Sylvie. Il est vrai que je n'ai jamais lu l'entièreté de la documentation sur le baclofène ( la brochure )
La suggestion serait de bien mettre en valeur l'après indifférence, les bienfaits mais aussi les pièges. Bref, parler aussi de l'après.
Message édité 1 fois, dernière édition par jmv, 10 Novembre 2017, 19:43  

62,5 8h
50 12h00
75 16h00
37,5 19h
12,5 au coucher
Indifférence depuis le 3 aout 2017 - aucun EI -
 
Avatar de Karo
  • Age : 39 ans
  • Messages : 1766
  • Inscrit : 08 Décembre 2016
  Lien vers ce message 10 Novembre 2017, 20:06
Es-tu sûr que si on t'avait parlé des difficultés post-indifférence avant le traitement tu te serais senti concerné?


Début du TTT: le 12/12/16
Indifférence le 04 juillet 2017 à 210 mg.
Aujourd'hui environ 100 mg, à la recherche de la bonne dose pour ne plus être trop handicapée par les EI.

"Si haut qu'il peut grimper un chemin qui monte n'est rien d'autre qu'un chemin qui descend en sens inverse, et réciproquement."
Pierre Dac ; Les pensées (1972)
 
En ligne jmv Masculin
Avatar de jmv
  • Age : 55 ans
  • Messages : 520
  • Inscrit : 28 Décembre 2014
  Lien vers ce message 10 Novembre 2017, 21:07
Tu me titille là 😉

Pour te répondre.

J'avais à peine commencé le baclo Quid j'ai regardé le reportage de l'asso sur les effets secondaires avec toute attention
Puis ça m'est passé complètement au dessus de la jambe. Me suis:" ouais, pas pour moi ça j'ai jamais d'effet secondaire avec aucun médicament "

Et de fait, je n'ai quasi rien eu comme EI.

Donc tu as raison.... en ce qui me concerne.
Mais on a des membres et lecteurs qui y seront peut-être plus attentifs.
Qui aborderont le traitement en y incorporant cette dimension là aussi.

Donc ta question est judicieuse dans mon cas ; mec entier avec ses certitudes"
Mais pour d'autres ??

Car si j'écris tous mes ressentis et mes vécus, c'est d'une part une thérapie pour moi, lire toujours avec grand plaisir vos réactions et réponses
Mais aussi pour que mon expérience puisse être profitable à un maximum de personnes qui sont actifs sur le forum, qui sont passifs mais parcourent le forum.


62,5 8h
50 12h00
75 16h00
37,5 19h
12,5 au coucher
Indifférence depuis le 3 aout 2017 - aucun EI -
 
Avatar de Kitou
  • Messages : 157
  • Inscrit : 18 Septembre 2017
  Lien vers ce message 10 Novembre 2017, 22:22
Salut Jean Marie,

Bon c'est une bonne chose, tu es de retour dans un endroit plus serein tout de même.

Ok, c'est pas vraiment au top mais c'est quand même bien mieux.

Après avoir lu ton ressenti du retour " at home" je tiens à te remercier de nous l'avoir partager.
Grâce à toi, j'ai encore un peu plus compris.

J'ai compris votre vécu du " reprendre sa vie en mains"
Et j'ai compris également pourquoi une personne (désolée je ne me souviens plus qui exactement) sur le forum m'avait dit : attention, après il voudra reprendre sa place, il faudra lui donner sa place au sein du foyer.

C'est un passage compliqué forcément, vous avez l'impression de vous imposer dans une organisation à laquelle vous n'avez jamais vraiment participé. Vous souhaitez, participer, soumettre vous idées qui jusqu'alors vous n'avez jamais exprimé ou qui n'ont pas été entendu du fait de votre maladie.

Ce doit être une expérience vraiment dure à vivre et à surmonter !
Je suis de tout coeur avec toi Jean Marie, oui tu paraît être fort et battant,
donc avec courage et persévérance tu vas finir par réussir.

Pourrais tu en parler avec ta femme et ta fille en leurs disant bien que tu sais que pour elles cela n'est pas facile non plus? C'est tellement important la communication !

Si tu souhaites t'exprimer envers elles, prend des gants, avance en toute douceur et simplicité.
Exprimes également tes souffrances si elles sont prêtes à les entendre.

Mais ne force pas, penses a bien faire attention à ce qu'elles soient à l'écoute.

En tous les cas, ici tu pourras te confier et te soulager, tu le sais déjà hein!

Bises et bonne soirée

Kitou


MERCI MERCI MERCI

à toutes les personnes présentent sur se forum !

Merci pour tous ses conseils et ses réconforts que vous apportez a chacun et chacune

Pour vous aidez, N'hésitez plus Adhérez !!!
 
En ligne jmv Masculin
Avatar de jmv
  • Age : 55 ans
  • Messages : 520
  • Inscrit : 28 Décembre 2014
  Lien vers ce message 10 Novembre 2017, 22:37
Kitou,
Un grand merci pour ton message.

Et tu as en effet tout compris.
Rentrer à la maison et être comme un intrus.
Et comme tu le dis, je dois être patient, attendre que ma femme soit réceptive.
J'ai l'impression qu'elle impose tout,il y a un rapport de force. Elle régule, invite des personnes qui nivellent par le bas.
,


62,5 8h
50 12h00
75 16h00
37,5 19h
12,5 au coucher
Indifférence depuis le 3 aout 2017 - aucun EI -
 
Avatar de Karo
  • Age : 39 ans
  • Messages : 1766
  • Inscrit : 08 Décembre 2016
  Lien vers ce message 10 Novembre 2017, 22:52
En début d'année, alors que j'étais encore en phase de titration, la question du suivi psy avait été soulevée avec d'autres personnes. Il en ressortait (entre autre chose) que ceux qui étaient tirés d'affaire ou vraiment en passe de l'être, avaient tendance à recommander un tel suivi (ou d'autres méthodes dans la même visée).
Mon discours était plutôt: "Je règle le problème de l'alcool, le reste suivra (ou attendra un peu)".
Je suis persuadée que si l'on m'avait prédit tout ce qui m'attendait, soit je n'aurais pas essayé de me soigner, soit j'aurais ignoré tout cela purement et simplement. Je n'étais pas prête à affronter cette réalité, et je n'avais pas tous les éléments pour reconstituer le puzzle.

Je remarque que ceux pour qui le traitement est le plus long sont ceux qui ont le plus de difficultés avec les problématiques "annexes" (C'est une généralité à moduler bien sûr).
Les problématiques annexes = problèmes psy!
Deux niveaux à distinguer clairement: le premier (le plus simple à traiter) concerne le problème lui-même, qui une fois identifié, défini, décrit et compris peut éventuellement être traité efficacement (à condition d'avoir les outils adéquates à disposition, ce qui n'est pas toujours simple à trouver).
Le second niveau est bien plus difficile à gérer, puisqu'il s'agit de prendre conscience, de reconnaître, d'admettre l'existence du problème, pour l'amener au premier niveau.

Je trouve ta remarque très pertinente (prévenir que certaines difficultés vont surgir à l'arrêt de l'alcool). Je pense cependant que des fils comme celui-ci font très bien le job! Et merci pour le partage.


Début du TTT: le 12/12/16
Indifférence le 04 juillet 2017 à 210 mg.
Aujourd'hui environ 100 mg, à la recherche de la bonne dose pour ne plus être trop handicapée par les EI.

"Si haut qu'il peut grimper un chemin qui monte n'est rien d'autre qu'un chemin qui descend en sens inverse, et réciproquement."
Pierre Dac ; Les pensées (1972)
 
Avatar de Karo
  • Age : 39 ans
  • Messages : 1766
  • Inscrit : 08 Décembre 2016
  Lien vers ce message 10 Novembre 2017, 23:04
Et tout ce que tu décris de ta situation est une aide pour beaucoup.
Perso je trouve que tu affrontes tout cela d'une façon remarquable.
Je te souhaite de retrouver une place au sein de ton foyer qui te convienne et de la meilleure manière qui soit.
C'est très dur ce que tu vis.
Mais tu fais ce qu'il faut pour que ça s'arrange, et progressivement tu y parviendras.

Continue à prendre soin de toi


Début du TTT: le 12/12/16
Indifférence le 04 juillet 2017 à 210 mg.
Aujourd'hui environ 100 mg, à la recherche de la bonne dose pour ne plus être trop handicapée par les EI.

"Si haut qu'il peut grimper un chemin qui monte n'est rien d'autre qu'un chemin qui descend en sens inverse, et réciproquement."
Pierre Dac ; Les pensées (1972)
 
En ligne jmv Masculin
Avatar de jmv
  • Age : 55 ans
  • Messages : 520
  • Inscrit : 28 Décembre 2014
  Lien vers ce message 11 Novembre 2017, 19:47
Et j'ai compris également pourquoi une personne (désolée je ne me souviens plus qui exactement) sur le forum m'avait dit : attention, après il voudra reprendre sa place, il faudra lui donner sa place au sein du foyer.

C'est exactement ça, et oui faut lui laisser, car on est du mauvais côté dans le cadre du rapport de force.
Faut reprendre ta place dans un foyer qui s'est organisé sans toi

Ce que je fais aujourd'hui, c'est m'inscrire dans les activités prévues même si elles ne me correspondent pas. ( aujiurd'hui c'était le recherche d'une "boule de cristal" lié à un jeu de radio contact qui offre 1000€ à celui qui la retrouve grâce à quelques indices)
Bref, marcher dans Verviers, une ville moche et morte à 8 degré dans la bruine, ciel sombre et humidité transpercente. (Une vrai meteo a la belge ) Tout ce que je déteste.
C'est une espèce de reinsertion familiale. Et ça semble fonctionner petit à petit.

Maintenant, j'amènerai des choses un peu "confortables", mais cheap finances obligent.

A suivre


62,5 8h
50 12h00
75 16h00
37,5 19h
12,5 au coucher
Indifférence depuis le 3 aout 2017 - aucun EI -
 
Avatar de Florence...
  • Age : 55 ans
  • Messages : 6468
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 11 Novembre 2017, 19:54
Oui, c'est une expérience que j'ai relatée à Kitou.
Je ne l'ai pas vécue moi-même mais je l'ai observée chez un couple de connaissances que j'avais essayé d'aider IRL.


Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry
Que fais-tu là ? Je bois. Pourquoi bois-tu ? Pour oublier. Pour oublier quoi ? Pour oublier que j’ai honte. Honte de quoi ? Honte de boire !
Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans condition et la retire sans sommation.

 
En ligne jmv Masculin
Avatar de jmv
  • Age : 55 ans
  • Messages : 520
  • Inscrit : 28 Décembre 2014
  Lien vers ce message 11 Novembre 2017, 20:05
Et ça a donné quoi au final.?
Réussite ? Échec? Ou probablement quelque chose entre les 2 ?


62,5 8h
50 12h00
75 16h00
37,5 19h
12,5 au coucher
Indifférence depuis le 3 aout 2017 - aucun EI -
 
Avatar de Florence...
  • Age : 55 ans
  • Messages : 6468
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 11 Novembre 2017, 20:19
Ben... :fsb2_sorry: pas terrible mais il y a aussi pas mal d'autres facteurs qui sont entrés en jeu.
Lui était également suivi pour dépression très sévère relatif au suicide d'un proche (père ou frère, je ne sais plus).
Il avait un suivi psy également.
Il avait aussi de gros problèmes de santé en dehors de l'alcool.
Une nuit, il a pété un plomb et s'est retrouvé à l'HP (mais pas là où il connaissait le psy) où ils l'ont jugé surmédicalisé (surmédicamenté ?) et ils lui ont tout simplement modifié brutalement tout son traitement : changement d'AD entre autres et... suppression pure et simple du baclo.
Ils lui ont dit que le baclo n'était pas compatible avec ses autres traitements.
Depuis il est soit-disant revenu à l'abstinence, au moins en apparence mais je n'ai plus de nouvelles que par le biais de sa fille qui est une amie de la mienne et ça n'a pas l'air d'être vraiment ça.
Mais bon, je pense que c'est vraiment un cas à part.


Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry
Que fais-tu là ? Je bois. Pourquoi bois-tu ? Pour oublier. Pour oublier quoi ? Pour oublier que j’ai honte. Honte de quoi ? Honte de boire !
Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans condition et la retire sans sommation.

 
Avatar de Kitou
  • Messages : 157
  • Inscrit : 18 Septembre 2017
  Lien vers ce message 11 Novembre 2017, 20:36
Bonsoir,

Ben oui effectivement Florence, je me souviens mieux de cette histoire...

Jean-Marie, c'est un bel effort que tu n'as fait là !

Oui, c'est quelques choses que tu j'apprécie pas mais tu fait l'effort pour partager une activité.

Et ça , ça ne passe pas inaperçu, c'est sure!

Bravo, tu est très impliqué dans ta vie familiale, tu veux trouver un terrain d'entente et tu avances petit à petit.

En faisant comme ça tu leurs montre en douceur que tu as envie d'avancer à leurs côtés.

Courage, tu es vraiment sure une très bonne voie.

Bises et bonne soirée


MERCI MERCI MERCI

à toutes les personnes présentent sur se forum !

Merci pour tous ses conseils et ses réconforts que vous apportez a chacun et chacune

Pour vous aidez, N'hésitez plus Adhérez !!!
 
Avatar de Lointain
  • Age : 42 ans
  • Messages : 1376
  • Inscrit : 09 Janvier 2017
  Lien vers ce message 11 Novembre 2017, 20:41
Salut Jean-Marie,

C'est pas trop la forme pour moi en ce moment, alors je n'interviens pas sur le forum, mais je te lis et j'espère que tout doucement tu vas pouvoir à être à nouveau à ta place dans ta famille.

A plus.

Amitiés.

Yann.


Au nord de nul part.
<br / Début Baclo le 12/1/16. Depuis le 12/10/17 dosage à 200 mg/jour + 10 mg le soir avant le coucher.
. 4 prises de 50 mg espacées de 2 heures. Indifférent à nouveau depuis le 03/11/2017. Adhésion faite.
 
En ligne jmv Masculin
Avatar de jmv
  • Age : 55 ans
  • Messages : 520
  • Inscrit : 28 Décembre 2014
  Lien vers ce message 11 Novembre 2017, 20:46
Ah oui, là c'est compliqué aussi.
J'ignore d'où vient ce prétexte ou fait de la non compatibilité du baclo avec les autres psychotropes.

Je dois dire que je n'ai jamais rencontré cette situation.
A l'hosto, il m'ont renforcé mon AD, me donnaient si besoin un lorazepam, 3 fois un loramet car j'avais un collègue de chambre très compliqué ( ronflement, il gigotait ma nuit, allumait les lumières ect..)

En fait, de mon initiative je demandais toujours s'il allait avoir une interaction avec le baclo et la réponse est "non, pas de problème ) . A aucun moment là psy ne voulait toucher au baclo. Je lui ai dit mon protocole avec quantité et heures de prises et elle a fait la feuille de prescripton en respect avec ça.
En te posant l'une ou l'autre question elle vérifiait juste que je maîtrise ma médication.
Pas une question, pas une remarque sur le protocole. J'ai rencontré le médecin de garde à mon admission puis la psy le lendemain, aucune opposition. Je suis toujours de plus en plus surpris à quel point les médecins connaissent le principe du baclo.
Mais je n'ai jamais rencontré de médecins opposés au traitement.


62,5 8h
50 12h00
75 16h00
37,5 19h
12,5 au coucher
Indifférence depuis le 3 aout 2017 - aucun EI -
 
Avatar de Florence...
  • Age : 55 ans
  • Messages : 6468
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 11 Novembre 2017, 20:56
Il se trouve Jean-Marie, que l'infirmier qui venait me piquer les fesses quotidiennement à cause de ma polynévrite a travaillé là où cette personne a été internée.
Il a quitté cet établissement pour s'installer en libéral car il ne supportait plus la politique qui y était menée en addictologie.
Dans cet établissement, ils ne veulent entendre parler que d'abstinence.
Comme la personne en question ne faisait que commencer le traitement, elle s'est laissée convaincre sans broncher.

Édit : et il n'était pas seulement question d'une interaction avec les psychotropes, mais avec les autres médocs qu'il prenait également.
Message édité 1 fois, dernière édition par Florence..., 11 Novembre 2017, 20:57  

Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry
Que fais-tu là ? Je bois. Pourquoi bois-tu ? Pour oublier. Pour oublier quoi ? Pour oublier que j’ai honte. Honte de quoi ? Honte de boire !
Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans condition et la retire sans sommation.

 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 31178
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 11 Novembre 2017, 21:13

Mais je n'ai jamais rencontré de médecins opposés au traitement.

Je pense qu'en Belgique, les médecins sont plus ouverts
Il y a beaucoup moins de polémique


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
En ligne jmv Masculin
Avatar de jmv
  • Age : 55 ans
  • Messages : 520
  • Inscrit : 28 Décembre 2014
  Lien vers ce message 11 Novembre 2017, 21:36
Ça doit être ça
De tous les toubibs, quelque soient leur spécialité ne m'ont jamais fait la moindre remarque.
J'ai toujours la question :
"Vous prenez du baclofène pourquoi ?"
Je réponds "assuietude à l'alcool"

J'en ai juste eu 1 qui m'a demandé :"Et ça marche ?" Et puis c'est bon.

Donc oui, il y a moins de polémique en Belgique.
Mais si je n'ai jamais rencontré un médecin qui m'a fait quelque remarque que ce soit, ça veut dire que je n'en ai jamais rencontré qui ont des doutes sur le traitement? Ou qui aient un doute mais ne l'exprime pas ?

Si les médecins belges ne polémiquent pas, ça veut dire que ils savent que ça marche ou ça peut marcher au pire ils peuvent douter,

Mais pas d'opposition ferme. Pas de discours disant que le baclo est dangereux.
Tout au plus des warning "attention qu'il y a des effets secondaires"

Donc un médecin est un médecin . Avec comme premier objectif soigner et de "ne pas nuire" "PRIMUM NIL NOCERE" comme dit si bien OA dans l'interview inclus dans ce forum.

Belge ou Français ou ailleurs

Donc je ne comprends pas comment faire passer ses principes ; ses propres positions avant l'intérêt du patient


62,5 8h
50 12h00
75 16h00
37,5 19h
12,5 au coucher
Indifférence depuis le 3 aout 2017 - aucun EI -
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 31178
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 11 Novembre 2017, 21:48
Parce que l'être humain, médecin ou pas n'est pas toujours motivé par des principes de générosité
Il y a aussi l'ego et le fric qui entrent en jeu


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
En ligne jmv Masculin
Avatar de jmv
  • Age : 55 ans
  • Messages : 520
  • Inscrit : 28 Décembre 2014
  Lien vers ce message 12 Novembre 2017, 14:30
Tiens Sylvie, pour corroborer les réactions modérées,

Lorsque je suis rentré à l'hosto, je suis reçu par le médecin de garde pour mettre en place la feuille de traitement.

Elle me demande ma médication actuelle et en arrivant sur le baclo, ( je m'en suis rendu compte par après ) elle attendait le nombre de comprimés pour chaque prise et moi me suis exprimé en nombre de mg.
Elle me demande d'abord: "ce sont des comprimés de 10 ou 25 ?" moi: "comprimés de 25"
Donc je dis " la matin à 8h: 62,5 "
Elle lève la tête et ma dit tranquillement et pas très affolée: " Bin.... C'est quand même beaucoup ça"

Nous a fallu quelques (fractions) de secondes pour se mettre sur la longueur d'ondes.

La démarche de demander le traitement au patient consiste aussi à vérifier si ce patient est capable de maîtriser son traitement.
Ca commençais fort :fsb2_godgrace: :fsb2_godgrace:


62,5 8h
50 12h00
75 16h00
37,5 19h
12,5 au coucher
Indifférence depuis le 3 aout 2017 - aucun EI -
 
En ligne jmv Masculin
Avatar de jmv
  • Age : 55 ans
  • Messages : 520
  • Inscrit : 28 Décembre 2014
  Lien vers ce message 12 Novembre 2017, 14:46
S'il fallait faire un résumé court sur tout ce que j'ai vécu et que je vis par rapport à la non rechute malgré mon état je dirais:

L'abstinent doit tous les jours dire merde à l'alcool malgré les stress difficiles à vivre
Pour l'indifférent, c'est l'alcool qui te dit merde.

Quand je suis resté seul à la maison jeudi durant 1/2heure, j'étais dans le contexte idéal pour l'aloolo-dépendant que j'étais jadis. Personne dans le maison, un bib de vin ouvert. C'est pratique les bib car si on boit quelques verres, personne ne voit le niveau de von baisser.

Je voulais absolument savoir où j'en étais avec ça. (voir qi quelque chose allait se rallumer comme dit PJ ) en me fixant la règle: si quelque chose se passe, je retourne à l'hosto tout de suite

J'ai ouvert le frigo, vu le cubide vin. C'est comme s'il m'avait parlé et dit: "va te faire foutre, je ne peux plus rien pour toi, règle tes problèmes"

Je ne peux prédire l'avenir, je ne peux affirmer que je n'aurai jamais de rechute, mais voilà en tout cas pour le moment ce qui se passe

Quel alcoolo-dépendant aurait pu imaginer qu'un jour les choses se passent de cette manière ?
Message édité 1 fois, dernière édition par jmv, 12 Novembre 2017, 15:03  

62,5 8h
50 12h00
75 16h00
37,5 19h
12,5 au coucher
Indifférence depuis le 3 aout 2017 - aucun EI -
 
Avatar de Lointain
  • Age : 42 ans
  • Messages : 1376
  • Inscrit : 09 Janvier 2017
  Lien vers ce message 12 Novembre 2017, 17:13
Salut Jean-Marie,

"va te faire foutre, je ne peux plus rien pour toi, règle tes problèmes"

C'est exactement bien dit. J'adore l'image.

Sans parier rien du tout, pas fou, je pourrai rechuter, mais c'est ce que m'a renvoyé La Bouteille récemment.
Ce qu'il y a dedans ne fonctionne plus.

Je préfère ça, tant que mes E.I ne sont pas infernaux, que l'abstinence.

Et bien que je croyais au Baclofène, ç'est quand même une sacré expérience que de reboucher une bouteille, de ne pas finir un verre, ou quelque chose de ce genre.

Yann.


Au nord de nul part.
<br / Début Baclo le 12/1/16. Depuis le 12/10/17 dosage à 200 mg/jour + 10 mg le soir avant le coucher.
. 4 prises de 50 mg espacées de 2 heures. Indifférent à nouveau depuis le 03/11/2017. Adhésion faite.
 
Avatar de Princesse_Leia
  • Age : 44 ans
  • Messages : 223
  • Inscrit : 28 Décembre 2016
  Lien vers ce message 12 Novembre 2017, 17:21
Sans déconner Yann et JMV, vous me faites rêver quand je vous lis...
Parce que vous avez connu l'Indifférence avec un grand " I ", nette et précise. :fsb2_yes:

Pour moi, c'est plus compliqué, j'y suis presque mais j'ai le cerveau qui lutte encore.
Le pire, c'est que je n'en suis pas loin, aux portes de l'indifférence à 230 mg.
Mais je dois me battre pour obtenir plus avec tous les aléas de ce parcours.

Bises.
Alexandre.


Début du traitement : novembre 2016.
Montée très progressive et stagnation à 180mg. Consommation réduite de 50% depuis 180mg.
Aujourd'hui à 250mg. Premier sentiment d'indifférence réelle le 25/11/2017.
Objectif atteint pour 0ua la semaine. Objectif à prendre : 15 jours à 0ua.
Encore merci à Sylvie, Yves et tous les membres du Forum Baclofène. Vous êtes tous des Héros.
L'UNION FAIT LA FORCE ! http://www.baclofene.org/adhesion-a-lassociation/adhesion
 
Avatar de Lointain
  • Age : 42 ans
  • Messages : 1376
  • Inscrit : 09 Janvier 2017
  Lien vers ce message 12 Novembre 2017, 17:32
Coucou aussi ici Alexandre,

J'ai bien lu que tu y étais presque.

Pour ce que je peux te dire de l'indifférence, c'est qu'elle arrive sans prévenir.
Mais, c'est vrai aussi, avec cette fichue A.N.S.M que ça devient compliqué pour trop d'entre nous d'avoir leur médicament.

La première fois où j'ai été indifférent, à la fin juin, dès les premières gorgées de ma bière, j'ai ressenti que quelque chose était différent, jusqu'au goût.
Ca va te tomber dessus - enfin dans le gosier - d'ici peu.

Bises Alexandre Le Grand (Ah ben ouais...fallait bien la faire au moins une fois :fsb2_wink: )


Au nord de nul part.
<br / Début Baclo le 12/1/16. Depuis le 12/10/17 dosage à 200 mg/jour + 10 mg le soir avant le coucher.
. 4 prises de 50 mg espacées de 2 heures. Indifférent à nouveau depuis le 03/11/2017. Adhésion faite.
 
En ligne jmv Masculin
Avatar de jmv
  • Age : 55 ans
  • Messages : 520
  • Inscrit : 28 Décembre 2014
  Lien vers ce message 12 Novembre 2017, 19:15
Sans déconner Yann et JMV, vous me faites rêver quand je vous lis...
Parce que vous avez connu l'Indifférence avec un grand " I ", nette et précise. :fsb2_yes:

Alexandre,

Dans le fond, oui, c'est un rêve à terme. Puisque tu ne retournes pas dans le rêve qui tourne au cauchemar ( la rechute )
Mais, habituellement, Monsieur et Madame tout le monde ( je sais je généralise un peu ) qui n'a pas de problème avec l'alcool , après avoir passé un mauvais moment, face à un problème non encore résolu, en fin de journée se diront: " allez, un petit verre de vin, allez une bonne bière ou que sais-je" Ca leur permet de prendre quelques instants de recul, de se détendre sans pour ça se bourrer ou exagérer.

Mais quand tu es dans le cas, comme c'est pour moi, et que la bouteille te renvoie vers tes stress, c'est dur, on n'a plus ce petit moment de "détente, de recul" qui, c'est vrai peut virer au cauchemar comme cela nous est arrivé.
Je le vis perso. Je n'arrête pas pas de me faire des films. Ex: mon fils revient avec ma voiture et m'informe que les feux de croisement ne fonctionnenent plus. Bien souvent ce , c'est qu'un petit fusible à changer. Quand tu n'arrêtes pas de te faire des films, t'es là en train de te dire: "ouais mais c'est peut-être qu'il y a un court-circuit, qu'il va falloir chercher plus loin, ect..ect.. et j'ai pas le fric pour réparer su c'est plus sérieux..................." aucun répit... parce que je ne suis pas bien dans ma tête pour le moment
Mais tu restes sous pression, sans relâche,

T'en es presque réduit à prendre un benzo pour t'apaiser.

Donc j'en reviens à tous les développements et réflexion plus haut dans le fil.
Quand on devient indifférent, on a intérêt à être bien dans sa tête, ce qui n'est pas du tout mon cas pour le moment.

Et ce qui démontre l'efficacité redoutable du baclo. Et là, aucune étude ne pourra scientifiquement le demontrer.
C'est pourtant un argument "THE ARGUMENT' car, qu'arrive-t-il aux personnes soignées par les méthodes classiques de l'abstinence active dans ces cas là ? Ils doivent doublement lutter. Première lutte "je suis alcoolique, je ne dois pas boire" et la lutte du stress. Donc grande probabilité de rechute.

Je ne dis pas par là que nous sommes immunisés contre les rechutes, mais ce que je vis est un anti-rechute.

Alors oui, sur le fond on te fait rêver, et c'est un rêve de ne pas replonger, mais faut tout se prendre dans la tronche, d'où l'importance d'être bien dans ta tête.

Reste une interrogation pour moi: je suis à la dose seuil. Le baclo est un bon anxiolitique chez moi, même s'il a été dépassé ces derniers jours. Quid quand on est en phase descente ? On perd l'efficacité enxiolitique.

Quand je dis qu'il a été dépassé, sauf que 1 ou 0,5 mg de lorazrepam me permet de passer le journée, pas besoin de monter. Donc côté anxieux, la petite dose de benzo vient juste renforcer le baclo ?


62,5 8h
50 12h00
75 16h00
37,5 19h
12,5 au coucher
Indifférence depuis le 3 aout 2017 - aucun EI -
 
En ligne jmv Masculin
Avatar de jmv
  • Age : 55 ans
  • Messages : 520
  • Inscrit : 28 Décembre 2014
  Lien vers ce message 12 Novembre 2017, 19:18
Par contre, pouvoir être soigné au baclo sans être parasité pour les élucubrations de l'ANSM est aussi un confort que j'ai la chance de vivre.
Comme je l'explique plus haut, jamais eu de remarque d'aucun médecin sur ma conso de baclo.


62,5 8h
50 12h00
75 16h00
37,5 19h
12,5 au coucher
Indifférence depuis le 3 aout 2017 - aucun EI -
 
Avatar de Karo
  • Age : 39 ans
  • Messages : 1766
  • Inscrit : 08 Décembre 2016
  Lien vers ce message 12 Novembre 2017, 19:54
Le plus platement du monde JM, j'ai envie de te dire que tu te poses trop de questions.
J'en fait autant, alors crois bien que ce n'est pas un jugement.
Mais tu pourrais profiter un peu de ton indifférence sans te projeter dans un futur fait d'angoisses à l'idée d'angoisser.
C'est vraiment chouette d'être indifférent!
Les problèmes que tu rencontres présentement existaient déjà, sauf que tu ne les voyais pas (ou pas aussi clairement). Le non recours à l'alcool t'offre toute la latitude pour les affronter.
Je n'ai pas de solution pour stopper ces pensées négatives que je sois capable de mettre en pratique efficacement.
Il me semble que tu as suffisamment à gérer dans l'immédiat sans prévoir uen descente potentiellement problématique (et si cela se passait bien?)
Tu t'auto-sabotes.
Et tu te dévalorises, comme si tu n'avais pas le droit d'être bien.
Être indifférent, c'est une victoire.
Ne perdons pas de vue que nous avons fait la démarche de nous soigner, que nous avons fait l'effort de prendre tous ces comprimés jour après jour, et qu'avant cela nous avons pris conscience que nous avions un problème (Français ou Belge, la problématique est la même).
À mon avis, tu as le droit d'être un peu fier de toi!


Début du TTT: le 12/12/16
Indifférence le 04 juillet 2017 à 210 mg.
Aujourd'hui environ 100 mg, à la recherche de la bonne dose pour ne plus être trop handicapée par les EI.

"Si haut qu'il peut grimper un chemin qui monte n'est rien d'autre qu'un chemin qui descend en sens inverse, et réciproquement."
Pierre Dac ; Les pensées (1972)
 
Avatar de Princesse_Leia
  • Age : 44 ans
  • Messages : 223
  • Inscrit : 28 Décembre 2016
  Lien vers ce message 12 Novembre 2017, 20:29
Hello Karo,

Ok, tu as raison de voir le côté positif et c'est aussi toujours mon mode de fonctionnement. En plus, je te lis souvent avec plaisir et j'adhère à ton mode de pensée.
Mais sur cette histoire, il faut comprendre JM qui, quand même, a du se taper un gros coup de flippe avec des envies suicidaires qui sont sorties de nul part.
JM est costaud avec les idées bien en place, et a toujours évoqué son indifférence comme une victoire, qu'il voulait ensuite faire partager avec des supers conseils.

Cette réflexion sur "l'après" est fondamentale, et je me la pose aussi avant même d'être indifférent.
Je me dis cela, car en lisant encore le post de Yann plus haut qui indique que l'indifférence est venue d'un coup avec un goût de bière différent, là encore je me pose des questions me concernant.
Cela fait plusieurs semaines que moi aussi à 230mg, lorsque je consomme le goût de la bière et du vin est moins bon. Pourtant les WE, je me force encore un peu à boire pour retrouver cette ivresse.
Alors que mes semaines à 0ua se passent bien. C'est comme si je refusais l'indifférence. J'avais lu là dessus sur les guides de l'association qui indiquaient qu'une thérapie TCC pouvait aider.
Problème : je fais ces thérapies depuis plusieurs mois déjà, elles m'ont d'ailleurs aider à passer le pas du 0ua un soir, puis les semaines entières (sauf les WE).
C'est comme si je refusais de faire le deuil de l'alcool. Alors que pourtant l'indifférence pourrait me permettre de boire modérément.
D'ailleurs, lorsque j'ai raconté cela à Sylvie et Samuel à Biarritz, Samuel m'a dit "attend, si le goût de ton vin est moins bon, tu es presque indifférent !".
Voilà, j'ai vraiment le cul entre deux chaises. C'est pour cela que je dois impérativement me limiter le plus possible pour que le Baclo gagne le combat à 230mg ou un peu plus...

Bref, je m'égare, je me mets à parler de moi sur le fil de JM.
Ce n'est pas très beau et un peu égoïste de parler de soi sur le fil d'une autre personne.
Désolé, j'ai juste jeté mes idées comme cela en fonction des posts précédents.
C'est juste qu'à travers toutes vos contributions, je cherche des réponses, et j'adore plus que tout échanger avec vous tous.

Bises
Alexandre.
Message édité 1 fois, dernière édition par Princesse_Leia, 12 Novembre 2017, 20:46  

Début du traitement : novembre 2016.
Montée très progressive et stagnation à 180mg. Consommation réduite de 50% depuis 180mg.
Aujourd'hui à 250mg. Premier sentiment d'indifférence réelle le 25/11/2017.
Objectif atteint pour 0ua la semaine. Objectif à prendre : 15 jours à 0ua.
Encore merci à Sylvie, Yves et tous les membres du Forum Baclofène. Vous êtes tous des Héros.
L'UNION FAIT LA FORCE ! http://www.baclofene.org/adhesion-a-lassociation/adhesion
 
Avatar de Karo
  • Age : 39 ans
  • Messages : 1766
  • Inscrit : 08 Décembre 2016
  Lien vers ce message 12 Novembre 2017, 21:01
Je me suis exprimée de façon très maladroite. Je n'avais nullement l'intention de minimiser ce que vit JM. Ce questionnement sur l'après est plus que légitime, et c'est bien de se le poser.
Me concernant, j'ai pu y répondre puisque je suis en rechute (c'est riche d'enseignements).
Je ressens les pensées en boucles de JM, et cette inquiétude paralysante (celle qui nous bouffe la vie, nous empêche parfois de voir les choses).

Tu es presque indifférent Alexandre.


Début du TTT: le 12/12/16
Indifférence le 04 juillet 2017 à 210 mg.
Aujourd'hui environ 100 mg, à la recherche de la bonne dose pour ne plus être trop handicapée par les EI.

"Si haut qu'il peut grimper un chemin qui monte n'est rien d'autre qu'un chemin qui descend en sens inverse, et réciproquement."
Pierre Dac ; Les pensées (1972)
 
En ligne jmv Masculin
Avatar de jmv
  • Age : 55 ans
  • Messages : 520
  • Inscrit : 28 Décembre 2014
  Lien vers ce message 12 Novembre 2017, 21:30
Alexandre,
Surtout ne te gêne pas de parler de toi sur mon fil, il n'y a strictement rien d'égoïste là dedans.

Au contraire, j'adore quand il y a de la vie sur mon fil. Donc surtout ne change rien.

En plus, c'est tout à fait cohérent avec le sujet développé ici.

Samuel à raison. Si le goût de ta bière et de
ton vin est moins bon, tu es tout près. Ça m'est arrivé là quinzaine avant le jour J de l'indifférence. Cela veut dire que tu retrouves le goût de la qualité. Avant la dernière quinzaine précédent l'indifférence, je buvais des bières pils cheap à 0,38€ la canette, super degueu. Pareil avec le vin, des bib de 3 litres à 8€.
Durant cette quinzaine, plus possible pour moi de boire de la bière et le vin était mauvais. Il l'est toujours d'ailleurs.

Et continue à peaufiner tes prises sur la journée, monter un petit peu si nécessaire.
Je me souviens quand j'ai travaillé mon ciblage, je n'avais plus monté en quantité, mais travaillé mes ciblages. Je ciblais le matin et fin d'aprem. J'avais encore un souci durant le début d'aprem le week end, comme si une fenêtre s'ouvrait en 14h et 17h.
Mais j'ai continué à cibler matin et fin d'aprem et l'indifférence est arrivée comme ça. Donc plus de problème pour l'aprem.

Mais les indices que tu donnes montrent que tu es tout près. Et quand l'indifférence va se déclarer, tu ne poseras plus la question de te dire que peut-être tu refuses l'indifférence.
Car un court instant je l'ai cru aussi.

Et tu as bien compris ma situation

Karo,
Disons que de ton premier post, tu me mets un petit coup de pied au cul, et tu as raison de le faire. Si personne ne le fait, on s'enfonce. Donc aucun souci avec ton post.

Et je te souhaite de sortir rapidement de ta rechute.
Message édité 1 fois, dernière édition par jmv, 12 Novembre 2017, 21:40  

62,5 8h
50 12h00
75 16h00
37,5 19h
12,5 au coucher
Indifférence depuis le 3 aout 2017 - aucun EI -
 
En ligne jmv Masculin
Avatar de jmv
  • Age : 55 ans
  • Messages : 520
  • Inscrit : 28 Décembre 2014
  Lien vers ce message 12 Novembre 2017, 21:49
Citation
Pourtant les WE, je me force encore un peu à boire pour retrouver cette ivresse.


Si ça se passe comme moi, tu ne pourras bientôt plus. A la fin de ma titration c'était juste pas possible, après 2 verres de vin, lorsque je levais la tête, je la sentais tourner la tête. Mais on sait que chacun de nous est différent dans le parcours de l'indifférence

Citation
C'est juste qu'à travers toutes vos contributions, je cherche des réponses, et j'adore plus que tout échanger avec vous tous.


Donc vas-y continue surtout
Message édité 1 fois, dernière édition par jmv, 12 Novembre 2017, 21:53  

62,5 8h
50 12h00
75 16h00
37,5 19h
12,5 au coucher
Indifférence depuis le 3 aout 2017 - aucun EI -
 
En ligne jmv Masculin
Avatar de jmv
  • Age : 55 ans
  • Messages : 520
  • Inscrit : 28 Décembre 2014
  Lien vers ce message 13 Novembre 2017, 19:29
Aussi un truc, un clin d'oeil au forum.

J'en ai parlé à la psy de l'hosto, qui à ma surprise connait. Le principe des conseils poso ne lui est pas inconnu.
Comme elle l'a exprimé "une personne n'est pas l'autre"

Elle m'a demandé si communiquer sur le forum m'était bénéfique.

Je lui ai répondu " oui, alors qu'il y a quelque chose de paradoxal. Je m'y sens comme j'étais dans un lieu intime, sans jugement, d'un autre côté ce forum est très bien référencé et donc la plupart de son contenu est "public"

Elle m'encourage à continuer à communiquer


62,5 8h
50 12h00
75 16h00
37,5 19h
12,5 au coucher
Indifférence depuis le 3 aout 2017 - aucun EI -
 
Avatar de Florence...
  • Age : 55 ans
  • Messages : 6468
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 13 Novembre 2017, 20:14
Mon psy aussi m'a conseillé +++ de continuer mes activités forumesques.


Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry
Que fais-tu là ? Je bois. Pourquoi bois-tu ? Pour oublier. Pour oublier quoi ? Pour oublier que j’ai honte. Honte de quoi ? Honte de boire !
Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans condition et la retire sans sommation.

 
Avatar de talis
  • Messages : 163
  • Inscrit : 18 Juillet 2017
  Lien vers ce message 14 Novembre 2017, 17:34
Mais tu restes sous pression, sans relâche,
T'en es presque réduit à prendre un benzo pour t'apaiser.

c'est ce que je fais en ce moment, tellement les angoisses sont fortes et arrivent en à peine 5min


Quand on devient indifférent, on a intérêt à être bien dans sa tête, ce qui n'est pas du tout mon cas pour le moment.
mais faut tout se prendre dans la tronche, d'où l'importance d'être bien dans ta tête.
suis entièrement d'accord...comme lorsque tu parviens à te mettre en abstinence forcée, imposée ou autre..la réalité fait peur aussi
parce qu'on sort d'une période fragile, c'est bien aussi la maladie des émotions ce qu'on vit
donc, il faut être conscient, comme tu le dis si bien, être hyper vigilant
A peine, deux jours d'abstinence après des semaines....c'est vrai que les angoisses s'estompent mais pour autant, faut tenir


Reste une interrogation pour moi: je suis à la dose seuil. Le baclo est un bon anxiolitique chez moi, même s'il a été dépassé ces derniers jours. Quid quand on est en phase descente ? On perd l'efficacité enxiolitique.
peut être, mais peut être aussi qu'à force tu en auras moins besoin, comme les AD, à un moment, on parvient à arréter
Message édité 1 fois, dernière édition par talis, 14 Novembre 2017, 17:40  

début 26/04/17 - actuellement à 200 mg- en augmentation/diminution/ ajustement
60mg à 7h00 / 50mg à 10H / 40mg à 14h00 / 50mg à 17h00
faut que j'y arrive...
 
En ligne jmv Masculin
Avatar de jmv
  • Age : 55 ans
  • Messages : 520
  • Inscrit : 28 Décembre 2014
  Lien vers ce message 14 Novembre 2017, 19:46
En ce qui concerne mon AD, là je suis en augmentation, j'étais à 25mg de laroxil, maintenant à 75mg. Pas impossible que je doives monter encore. Mais je préfère ça qui pourra au final m'écarter des benzo puisque cet AD est anxiolitique aussi.
Lors de la dépression en 2000, j'étais monté à 150mg. Sans problème, sans effet secondaire


62,5 8h
50 12h00
75 16h00
37,5 19h
12,5 au coucher
Indifférence depuis le 3 aout 2017 - aucun EI -
 
Avatar de talis
  • Messages : 163
  • Inscrit : 18 Juillet 2017
  Lien vers ce message 14 Novembre 2017, 19:57
Tu as au moins toujours du bol avec les effets secondaires, toi dis donc :fsb2_wink:


début 26/04/17 - actuellement à 200 mg- en augmentation/diminution/ ajustement
60mg à 7h00 / 50mg à 10H / 40mg à 14h00 / 50mg à 17h00
faut que j'y arrive...
 
En ligne jmv Masculin
Avatar de jmv
  • Age : 55 ans
  • Messages : 520
  • Inscrit : 28 Décembre 2014
  Lien vers ce message 14 Novembre 2017, 20:43
J'en n'ai jamais avec aucun médoc.
Pourtant je lisais les notices. Au point qu'un jour mon doc m'a engueulé " arrête de lire ces trucs, je sais ce que je fais. "

C'est pour ça pour que pour le baclo je ne me suis jamais inquiété, mais informé oui


62,5 8h
50 12h00
75 16h00
37,5 19h
12,5 au coucher
Indifférence depuis le 3 aout 2017 - aucun EI -
 
Avatar de Princesse_Leia
  • Age : 44 ans
  • Messages : 223
  • Inscrit : 28 Décembre 2016
  Lien vers ce message 14 Novembre 2017, 21:20
Alexandre,
Surtout ne te gêne pas de parler de toi sur mon fil, il n'y a strictement rien d'égoïste là dedans.

Au contraire, j'adore quand il y a de la vie sur mon fil. Donc surtout ne change rien.

En plus, c'est tout à fait cohérent avec le sujet développé ici.

Samuel à raison. Si le goût de ta bière et de
ton vin est moins bon, tu es tout près. Ça m'est arrivé là quinzaine avant le jour J de l'indifférence. Cela veut dire que tu retrouves le goût de la qualité. Avant la dernière quinzaine précédent l'indifférence, je buvais des bières pils cheap à 0,38€ la canette, super degueu. Pareil avec le vin, des bib de 3 litres à 8€.
Durant cette quinzaine, plus possible pour moi de boire de la bière et le vin était mauvais. Il l'est toujours d'ailleurs.

Et continue à peaufiner tes prises sur la journée, monter un petit peu si nécessaire.
Je me souviens quand j'ai travaillé mon ciblage, je n'avais plus monté en quantité, mais travaillé mes ciblages. Je ciblais le matin et fin d'aprem. J'avais encore un souci durant le début d'aprem le week end, comme si une fenêtre s'ouvrait en 14h et 17h.
Mais j'ai continué à cibler matin et fin d'aprem et l'indifférence est arrivée comme ça. Donc plus de problème pour l'aprem.

Mais les indices que tu donnes montrent que tu es tout près. Et quand l'indifférence va se déclarer, tu ne poseras plus la question de te dire que peut-être tu refuses l'indifférence.
Car un court instant je l'ai cru aussi.


Hello JM,

Désolé pour le retard de ma réponse, un max de boulot depuis hier matin.
Je suis passé sur le forum pour lire un peu le soir avant le coucher.

Encore merci pour ton avis et ton aide.
Et mille fois merci pour tes encouragements.

Mais comme le résume plusieurs fois Sylvie sur mon fil, il va falloir que je monte un peu, et je suis encore bloqué par ces dernières prescriptions de merde à cause de l'ANSM (les dernières étaient à 190mg et je puisais sur mon stock).
Depuis j'ai fait le point depuis avec mon addicto et le centre suite à ma lettre ou je les suppliais de me laisser monter, et ils me repassent à 230mg comme auparavant, et avant d'accepter éventuellement de remonter plus haut. Enfin on verra.

Sinon, j'espère que tout va bien pour toi.

Bises.
Alexandre.


Début du traitement : novembre 2016.
Montée très progressive et stagnation à 180mg. Consommation réduite de 50% depuis 180mg.
Aujourd'hui à 250mg. Premier sentiment d'indifférence réelle le 25/11/2017.
Objectif atteint pour 0ua la semaine. Objectif à prendre : 15 jours à 0ua.
Encore merci à Sylvie, Yves et tous les membres du Forum Baclofène. Vous êtes tous des Héros.
L'UNION FAIT LA FORCE ! http://www.baclofene.org/adhesion-a-lassociation/adhesion
 
En ligne jmv Masculin
Avatar de jmv
  • Age : 55 ans
  • Messages : 520
  • Inscrit : 28 Décembre 2014
  Lien vers ce message 14 Novembre 2017, 23:46
Ah oui bin je viens juste de lire sur ton fil que ça a l'air ok pour monter avec ton addicto

Donc yesss pour toi. T'arrives quasi au bout de ta phase de titration.
Et oui ce foutu truc ANSM vous pourri la vie.
Et pourquoi est-ce si difficile de prescrire hors amm?
C'est vrai que chez nous, il n'y a pas de rtu. Les médecins prescrivent "off label" de part leur liberté thérapeutique et tous les médocs sont remboursés. Donc aucune polémique. A partir du moment ou ça marche, les médecins sont ok.

Perso, je suis nerveux, maladroit dans mes gestes et j'ai des problèmes de mémoire court terme. Ma fille va me raconter son entrevue pour une embauche. Le lendemain, j'oublie et lui redemande. Elle me répond un truc du genre "marre de raconter 2 fois la même chose, ça montré comme tu t'interesse "

J'ai besoin d'un benzo pour m'apaiser le temps en tout cas qun la montée en dose de in AD agisse , voir monter encore min AD.
Et mes p'tains d'angoisses matinales qui reviennent. C'est horrible. Je me reveille, la minute qui suit ça me prend et les idées noires tournent. En général je prends mes baclo du matin et ça s'apaise. Le baclo a un effet anxiolitique sur moi, mais là sur le coup, il est dépassé.

Je vais voir demain la psychologue pour voir si je suis apte à retourner au taf jeudi.
Message édité 2 fois, dernière édition par jmv, 14 Novembre 2017, 23:59  

62,5 8h
50 12h00
75 16h00
37,5 19h
12,5 au coucher
Indifférence depuis le 3 aout 2017 - aucun EI -
 
Avatar de Princesse_Leia
  • Age : 44 ans
  • Messages : 223
  • Inscrit : 28 Décembre 2016
  Lien vers ce message 15 Novembre 2017, 22:19

Je vais voir demain la psychologue pour voir si je suis apte à retourner au taf jeudi.


Hello,

Alors des news de ce RDV ? Tu vas reprendre le taf finalement ?

Bises
Alexandre.


Début du traitement : novembre 2016.
Montée très progressive et stagnation à 180mg. Consommation réduite de 50% depuis 180mg.
Aujourd'hui à 250mg. Premier sentiment d'indifférence réelle le 25/11/2017.
Objectif atteint pour 0ua la semaine. Objectif à prendre : 15 jours à 0ua.
Encore merci à Sylvie, Yves et tous les membres du Forum Baclofène. Vous êtes tous des Héros.
L'UNION FAIT LA FORCE ! http://www.baclofene.org/adhesion-a-lassociation/adhesion
 
Avatar de Snowie
  • Age : 49 ans
  • Messages : 377
  • Inscrit : 01 Janvier 2017
  Lien vers ce message 15 Novembre 2017, 22:46
Bonsoir Jean-Marie,
Comme Alexandre, je voudrais de tes nouvelles . Si tu te prépares à aller travailler demain, je souhaite que ça se passe au mieux.
Bises
Violaine


TCA : début Baclo : 24/07/2017 - > 25mg à 13h / 25mg à 15h / 35mg à 17h - soit 85mg/ jour.
, presque plus de crises !
Faites vivre l’association , adhérez !
 
En ligne jmv Masculin
Avatar de jmv
  • Age : 55 ans
  • Messages : 520
  • Inscrit : 28 Décembre 2014
  Lien vers ce message 15 Novembre 2017, 23:23
Ah bin merci pour votre bon suivi.
J'ai vu donc la psychologue aujourd'hui.
Elle ne me sentait pas du tout prêt à travailler demain. Elle était même pour prolonger assez bien.
Sa crainte est que le pression pro + pression home risque de me faire répercuter
Le problème est que je suis trop inactif à la maison.
D'un autre côté mon boss assez bipolaire ( il se définit lui même comme tel ) peut amener un super accueil à mon retour ou un retour tendu.
Lui et moi avons une relation assez particulière. Nous travaillons ensemble depuis 2004, de manière proche vu ma position de financier. Il y a des liens que je ne qualifierais pas de pure amitié, mais quand même quelque chose qui va vers ça.
Par exemple il ne m'a jamais laissé tomber lors de ma periode d'alcoolisme alors que j'amenais l'alcool au taf.
Il est au courant de mon parcours baclo, s'y est vraiment intéressé parce qu'il sait que les soins par l'abstinence sont difficiles.
Au point que lorsqu'on en a parlé à la radio
Il m'en informait et est plus confiant avec le concept de l'indifférence qu'il a découvert à travers mon expérience.

Mais il a des travers, en tant que socio-psychologue , il est capable de taper où ça fait mal et déstabilise beaucoup. Il y a des périodes où nos relations sont amicales et d'autres périodes de "prise en grippe"

Alors je l'ai joué comme ceci:
J'ai accepté une prolo jusque vendredi.
Je lui ai envoyé un mail avec mon certif et lui ai dit: "je reviens lundi" pour voir si j'allais avoir une réponse et laquelle.

Il m'a repondu: "Super".

Ça m'a enlevé une pression sur ma réintégration professionnelle.

Je vous raconterai donc comment ça se sera passé.

L'article qu'il avait entendu aux news du matin à la rtbf est celui-ci. (en bas de la page, on peut écouter l'audio
https://www.rtbf.be/info/socie...ique?id=9680137
Suite à la décision de l'ansm pour les 80mg, l'article informe que la Belgique ne suis pas cette décision
Et encore merci de me demander.


62,5 8h
50 12h00
75 16h00
37,5 19h
12,5 au coucher
Indifférence depuis le 3 aout 2017 - aucun EI -
 
Avatar de Kitou
  • Messages : 157
  • Inscrit : 18 Septembre 2017
  Lien vers ce message 16 Novembre 2017, 7:10
Bonjour Jean-Marie,

Bon tu as l'air d'avoir la forme.

Ta psy pense que c'est trop tôt mais toi? Penses tu vraiment avoir besoin de reprendre ton poste?

Tu tournes en rond à la maison, je comprends, c'est vraiment compliqué de trouver une occupation alors que nous avons tellement l'habitude de travailler mais quand il le faut.

En tous les cas, tu comptes reprendre lundi, ton boss est content, tu m'étonnes, il a besoin de toi.

Sois très attentif à toi, à tes sensations. Fait très attention aux probables répercutions. C'est se qui va être le plus compliqué. Il faudra vraiment que tu t'écoutes si tu ne veux pas retomber dans l'excès.

Pour ta fille, hésites pas à lui demande pardon de la faire répéter en lui disant bien que c'est pas le fait de ne pas l'écouter mais bien à cause de ton traitement et de tes problèmes de santé. La communication est importante même si elle est dure à dire et a entendre.

Courage et profites de tes derniers jours à la maison pour te ressourcer

Bises

Kitou


MERCI MERCI MERCI

à toutes les personnes présentent sur se forum !

Merci pour tous ses conseils et ses réconforts que vous apportez a chacun et chacune

Pour vous aidez, N'hésitez plus Adhérez !!!
 
En ligne jmv Masculin
Avatar de jmv
  • Age : 55 ans
  • Messages : 520
  • Inscrit : 28 Décembre 2014
  Lien vers ce message 16 Novembre 2017, 9:56
Kitou,

Merci pour tes encouragements.

Tu as parfaitement décrit ma situation
Ma psy a eu exactement le même discours.

Et oui j'ai besoin de reprendre mon poste, pas le choix.
Je dois choisir entre la peste et le cholera.

Et je suis nerveux. Elle a augmenté le laroxil a 100mg/jour.
J'espère que l'effet anxiolitique de l'AD sera suffisant.
Message édité 1 fois, dernière édition par jmv, 16 Novembre 2017, 9:58  

62,5 8h
50 12h00
75 16h00
37,5 19h
12,5 au coucher
Indifférence depuis le 3 aout 2017 - aucun EI -
 
Avatar de Princesse_Leia
  • Age : 44 ans
  • Messages : 223
  • Inscrit : 28 Décembre 2016
  Lien vers ce message 16 Novembre 2017, 18:37

L'article qu'il avait entendu aux news du matin à la rtbf est celui-ci. (en bas de la page, on peut écouter l'audio
https://www.rtbf.be/info/socie...ique?id=9680137
Suite à la décision de l'ansm pour les 80mg, l'article informe que la Belgique ne suis pas cette décision


Je viens d'écouter et de lire sur le lien.
Sans déconner, a chaque fois que je me renseigne sur un sujet en Belgique, je me dis que tout est plus cool chez vous.
Si je ne vivais pas au Pays Basque en famille, je déménagerai seul chez vous.
Sur tous les sujets sociaux, médicaux, etc vous êtes 1000 fois plus ouverts que nous les Français.


Début du traitement : novembre 2016.
Montée très progressive et stagnation à 180mg. Consommation réduite de 50% depuis 180mg.
Aujourd'hui à 250mg. Premier sentiment d'indifférence réelle le 25/11/2017.
Objectif atteint pour 0ua la semaine. Objectif à prendre : 15 jours à 0ua.
Encore merci à Sylvie, Yves et tous les membres du Forum Baclofène. Vous êtes tous des Héros.
L'UNION FAIT LA FORCE ! http://www.baclofene.org/adhesion-a-lassociation/adhesion
 
En ligne jmv Masculin
Avatar de jmv
  • Age : 55 ans
  • Messages : 520
  • Inscrit : 28 Décembre 2014
  Lien vers ce message 16 Novembre 2017, 19:13
Euhhh oui sur ce qui nous intéresse.
Réfléchis à 2 fois quand même.
Meteo de merde très humide
Un des pays les plus taxés en Europe.
Une ministre de la santé qui va encore supprimer 7000 lits d'hôpitaux.
Quand tu vas à l'hosto pour une opération, on écourte au maximum le séjour. Resultat tu sors de l'hosto toujours à moitié éclopé.
On diminue le remboursement de pleins de médocs comme les antibiotiques parce Madame la Ministre pense qu'on en consomme comme des smarties.

T'as intérêt à avoir un job car les allocations de chômage sont faibles, même si illimités dans le temps.

Faudra un peu t'initier aux intérêts des conflits politiques communautaires.

On a un Charles Michel comme Premier qui est un genre Macron, sauf que le nôtre s'est vendu à la Flandre pour avoir son parti le MR ( Comme UMP en France) au pouvoir .
Notre pays est si grand (sic) su'on besoin de 6 gouvernements pour le faire fonctionner. Ça coûte très cher de payer autant de cabinets ministériels

Par contre, pour les traitements médicaux off label ou hors amm, c'est plus cool
On n'a pas vraiment d'anti-baclo, si un traitement marche même si off label, on fait.

N'empêche que le traitement des addictions avec le baclo, on ne l'a pas inventé. S'il n'y avait pas eu ces combats de la part des médecins et asso de patients en France, ce n'est pas la Belgique qui l'aurait trouvé.

Nous avons été et sommes bien tranquillement assis sur notre trône à s'intéresser, compter les points et quand, grâce à vous, on a constaté que la solution était intéressante, on a commencer à l'utiliser, faire nos propres constats que, en effet ça marche, mis en place des formations de médecins. Et en effet, de tous les médecins que j'ai rencontré, aucun ne m'à jamais fait la moindre remarque ni sur l'objectif du traitement, ni sur la quantité.

Au niveau des pharmacies, ils ont un code de déontologie qui leur impose de contacter le médecin quand il y un doute sur les prescriptions et seulement après prennent les décisions par le principe de l'indépendance.


Sinon toujours intéressé ?
Message édité 2 fois, dernière édition par jmv, 16 Novembre 2017, 19:45  

62,5 8h
50 12h00
75 16h00
37,5 19h
12,5 au coucher
Indifférence depuis le 3 aout 2017 - aucun EI -
 
En ligne jmv Masculin
Avatar de jmv
  • Age : 55 ans
  • Messages : 520
  • Inscrit : 28 Décembre 2014
  Lien vers ce message 16 Novembre 2017, 19:21
Par contre les baclo de 25mg, c'est cool, pas besoin d'avaler 25cps/jour ( si 250mg/jour ), avec 10 ça suffit. Une boîte dure 5 jours, pas 1 jour. Et souvent les doc t'en prescrivent pour 2 mois et si pas de problème, un petit coup de fil suffit pour renouveler.


62,5 8h
50 12h00
75 16h00
37,5 19h
12,5 au coucher
Indifférence depuis le 3 aout 2017 - aucun EI -
 
En ligne jmv Masculin
Avatar de jmv
  • Age : 55 ans
  • Messages : 520
  • Inscrit : 28 Décembre 2014
  Lien vers ce message 16 Novembre 2017, 19:40
Ah oui, côté positif. Les voitures ne paient as l'autoroute. Par contre taxe de circulation plus cher.


62,5 8h
50 12h00
75 16h00
37,5 19h
12,5 au coucher
Indifférence depuis le 3 aout 2017 - aucun EI -
 
Répondre Remonter en haut de la page




forum baclofene