Nouveau sujet Répondre Imprimer Syndication RSS 2.0

J'ai arrêté de boire il y a 22 ans... et je rechute

Avatar de sabine2043
  • Messages : 1428
  • Inscrit : 16 Décembre 2016
  Lien vers ce message 10 Janvier 2017, 10:36
20 février 2017, J'édite mon premier post du 10 janvier 2017 pour expliquer pourqui je n'ai pas parlé de ma boulimie dès le début comme je l'ai fait pour l'alcool. Eh bien c'est parce que je ne savais pas que le Baclo peut servir aussi contre la boulimie !!! C'est bête hein ! J'ai mis 15 jours à voir qu'il y avait une rubrique pour les TCA... De plus, j'ai bien plus "honte" d'être boulimique que d'être alcoolique :fsb2_cold: Je crois que c'est Agnès, dans son livre, qui explique qu'elle préférait laisser penser à sa pharmacienne qu'elle prenait le Baclo contre l'alcool et non pas contre la boulimie... Comme je la comprends :fsb2_mad:
Mais cette fois c'est parti sur les deux fronts !

Voici donc mon premier message

Bonjour,
J'ai 62 ans. Il y a 22 ans et demi, j'ai fait une cure de désintoxication. Pendant 17 ans, quelques cravings surmontables. Il y a 5 ans burn out et, depuis, des envie de boire récurrentes... J'ai résisté pendant 5 ans et, il y a un mois, j'ai laché prise, presque volontairement, tellement j'étais épuisée de lutter en permanence. Et me voilà aux mêmes doses qu'il y a 30 ans !
Ce matin, un médecin m'a prescrit du baclofène. Je commence donc cette médication, mais je ne suis pas sûre que le médecin en question soit très compétent dans le domaine (il est specialiste de l'héroïne...). Je vais donc suivre ses indications et on verra dans quelques temps... J'ai l'intention de beaucoup vous lire pour suivre les évolutions de chacun face au baclofène... sabine
Message édité 1 fois, dernière édition par sabine2043, 20 Février 2017, 11:48  

Début baclo, mi janvier 2017. Indifférente à l'alcool à 110 mg (début mars 2017) . Relation apaisée à la nourriture à 120mg (avril 2017). J'entame les 6 mois de stabilisation à même dose (120mg en imprégnation : 20mg toutes les 2 heures).
J'ai commencé la descente le 31 juillet : 5mg tous les 15 jours... Désormais à 80mg
 
Avatar de Lyrika-Nouvelle tentative
  • Age : 58 ans
  • Messages : 391
  • Inscrit : 05 Janvier 2015
  Lien vers ce message 10 Janvier 2017, 11:04
Bienvenue à toi Sabine.

Ici, beaucoup de conseils ainsi que des documents importants à consulter quand on commence le baclo.
Pourtant, la singularité de ce médicament est que le bon dosage avec la bonne répartition, sont différents pour chacun.
Cela nécessite aussi d'être bien à l'écoute de soi :fsb2_yes:


Première tentative Début 5 janv 2015 Fin Début mars 2015

Actuellement : 50mg/J : 6h: 10mg 11h: 10mg 16h: 10mg 21h: 10mg 22h: 10mg
 
Avatar de sabine2043
  • Messages : 1428
  • Inscrit : 16 Décembre 2016
  Lien vers ce message 10 Janvier 2017, 13:12
Bonjour Lyrika,
Merci de ton mail. Qui es-tu ? Quelle est ton expérience ? Je suis très en demande de conseils et j'ai envie d'écouter d'autres que moi !!!!
je crois que l'on m'a mal orienté : le médecin conseillé ne fait pas partie des prescriteurs Baclofene... et il m'a prescrit 10 g par jour pendant 6 jours puis 15 gr pendant 8 jours... Or je viens de lire le document de l'association et ce qui est préconisé est nettement supérieur. Mais, vivant à Cognac (pourtant le nom de la ville est symptomatique !!!!), je ne sais pas où m'adresser ... A ta connaissance, existe-t-il une liste des prescripteurs selon les départements ?
sabine


Début baclo, mi janvier 2017. Indifférente à l'alcool à 110 mg (début mars 2017) . Relation apaisée à la nourriture à 120mg (avril 2017). J'entame les 6 mois de stabilisation à même dose (120mg en imprégnation : 20mg toutes les 2 heures).
J'ai commencé la descente le 31 juillet : 5mg tous les 15 jours... Désormais à 80mg
 
Avatar de Lyrika-Nouvelle tentative
  • Age : 58 ans
  • Messages : 391
  • Inscrit : 05 Janvier 2015
  Lien vers ce message 10 Janvier 2017, 13:58
Je passais sur le forum et j'ai vu ton post. J'ai donc voulu te souhaiter la bienvenue.
Je ne suis pas alcoolo-dépendante mais bouffe-dépendante :)

Je crois que Karine a les coordonnées de prescripteurs. Adresse toi à elle, il doit bien y en avoir un pas trop loin de chez toi.

Concernant le protocole indiqué par ton médecin, il semble un peu lent mais si il ne prescrit pas souvent, il a
sans doute voulu jouer la carte de la prudence.
De toutes façons, avec ce médicament, la précipitation est à proscrire. Toutefois, en l'absence d'effets indésirables on peut
augmenter de 10mg tous les 3 ou 4 jours.

Bonne route Sabine.


Première tentative Début 5 janv 2015 Fin Début mars 2015

Actuellement : 50mg/J : 6h: 10mg 11h: 10mg 16h: 10mg 21h: 10mg 22h: 10mg
 
Avatar de sabine2043
  • Messages : 1428
  • Inscrit : 16 Décembre 2016
  Lien vers ce message 10 Janvier 2017, 14:05
Merci Lyrika
Tiens... je suis aussi bouffe dépendante... et ancienne fumeuse-dépendante et côté positif : je suis également musique classique-dépendante et livres-addict !!!!
Tu as donc essayé le baclofène par rapport à la boulimie c'est ça ?


Début baclo, mi janvier 2017. Indifférente à l'alcool à 110 mg (début mars 2017) . Relation apaisée à la nourriture à 120mg (avril 2017). J'entame les 6 mois de stabilisation à même dose (120mg en imprégnation : 20mg toutes les 2 heures).
J'ai commencé la descente le 31 juillet : 5mg tous les 15 jours... Désormais à 80mg
 
Avatar de Florence...
  • Age : 55 ans
  • Messages : 6514
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 10 Janvier 2017, 15:24
Oui Sabine, l'alcoolisme n'est souvent qu'une des multiples facette de notre comportement qui nous pousse à des conduites addictives.
En plus de ma dépendance à l'alcool (dont je suis en passe de sortir actuellement), je suis comme toi, dépendante à la lecture, au tabac, à l'écriture, autre jeux d'adresse ou de stratégie et j'en passe.

Je suis continuellement obligée de me fliquer et je suis on ne peut plus d'accord avec toi lorsque tu dis que c'est épuisant.
Devoir s'astreindre à un minmum de contrôle, ça va 5 minutes mais ce n'est pas viable sur du long terme.

Je pense que tu trouveras tout comme moi de quoi résoudre la plupart de tes problèmes grâce au Baclo.
Détends-toi, tu vas enfin pouvoir souffler un peu.
Je peux te le garantir.
Je le lis dans ta brève présentation comme si c'était une évidence.

Flo


Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry
Que fais-tu là ? Je bois. Pourquoi bois-tu ? Pour oublier. Pour oublier quoi ? Pour oublier que j’ai honte. Honte de quoi ? Honte de boire !
Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans condition et la retire sans sommation.

 
Avatar de sabine2043
  • Messages : 1428
  • Inscrit : 16 Décembre 2016
  Lien vers ce message 10 Janvier 2017, 16:21
Merci Flo !
Que ton message fait du bien !!!
Dans mes addictions, j'ai oublié de citer les bonbons Ricola à la menthe....!!!!


Début baclo, mi janvier 2017. Indifférente à l'alcool à 110 mg (début mars 2017) . Relation apaisée à la nourriture à 120mg (avril 2017). J'entame les 6 mois de stabilisation à même dose (120mg en imprégnation : 20mg toutes les 2 heures).
J'ai commencé la descente le 31 juillet : 5mg tous les 15 jours... Désormais à 80mg
 
Avatar de Florence...
  • Age : 55 ans
  • Messages : 6514
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 10 Janvier 2017, 17:06
Moi aussi, les bonbons, les chocolats etc
Tant que je n'en prends pas un, ça va, je n'ai pas trop de mal à me retenir.
Mais dès que je commence, les autres s'enchaînent, comme pour l'alcool quoi.

De même pour la lecture, si je tombe sur un auteur qui me plaît, je lis toute sa bibliographie et du coup, au bout d'un moment je me sens frustrée car l'auteur ne peut vraisemblablement pas écrire aussi vite que je le lis.
Avant aussi, lorsque je lisais un bouquin qui me passionnait, j'étais tellement à fond dedans que je ne faisais plus de ménage et je mangeais sur le pouce tout pendant que je n'avais pas fini ce bouquin.
De ce côté-là, tout de suite, c'est le calme plat puisque malheureusement le Baclo ne me permet aucune concentration et les soucis divers accaparent mon attention.
Donc je ne lis plus du tout.
Mais heureusement, ça ne m'inquiète pas parce que je sais que tout cela sera à nouveau en ordre dès que j'aurai baissé mon dosage de Baclo.
J'en suis certaine puisque je l'ai déjà baissé et aucun de mes EI ou presque n'a survécu à la baisse.
Bref, il me faut juste faire preuve une fois de plus d'un peu de patience.


Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry
Que fais-tu là ? Je bois. Pourquoi bois-tu ? Pour oublier. Pour oublier quoi ? Pour oublier que j’ai honte. Honte de quoi ? Honte de boire !
Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans condition et la retire sans sommation.

 
Avatar de sabine2043
  • Messages : 1428
  • Inscrit : 16 Décembre 2016
  Lien vers ce message 10 Janvier 2017, 19:18
Flo, c'est vraiment intéressant ce que tu racontes... Je pense que j'ai le même rapport au livre que toi ! et tu me fais peur en me disant que tu ne lis plus, mais tu me rassures en disant que ça va revenir. Sans livres je n'aurais jamais pu tenir 22 ans sans boire ! Quand j'ai arrêté de boire, en 1994, on ne parlait pas du Baclofène... mais je n'ai jamais supporté l'état d'esprit des AA et autres, alors j'étais toute seule avec mon verre vide... Sauf que j'ai adopté un petit chien qui m'a beaucoup aidé et qui mettait sa patte sur mon livre pour que je m'occupe de lui...
Si je comprends bien tu es en "fin" de traitement ? Depuis combien de temps prends-tu du Baclofène ? Ton histoire m'intéresse !!!
sabine


Début baclo, mi janvier 2017. Indifférente à l'alcool à 110 mg (début mars 2017) . Relation apaisée à la nourriture à 120mg (avril 2017). J'entame les 6 mois de stabilisation à même dose (120mg en imprégnation : 20mg toutes les 2 heures).
J'ai commencé la descente le 31 juillet : 5mg tous les 15 jours... Désormais à 80mg
 
Avatar de Florence...
  • Age : 55 ans
  • Messages : 6514
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 10 Janvier 2017, 20:02
Mon histoire est tout sauf exemplaire mais elle est riche d'enseignements.
Ça fait 3 ans presque jour pour jour, que je prends du Baclo.
L'affaire serait pliée depuis longtemps si la polynévrite alcoolique ne m'était pas tombée dessus, si une avalanche de tuiles dans absolument tous les domaines, du matériel (finances, pannes de voiture etc) jusqu'au plus profond (problèmes familiaux, sentimentaux...), ne m'avait pas complètement anéantie à partir de juin 2015.
Je ne fais que me relever tout doucement.

Pour les livres, ce que je fais encore, c'est que je place un marque-pages à certains endroits en m'obligeant à ne pas lire à partir de cet endroit, sinon je ne parviens à arrêter ma lecture que lorsque le bouquin est fini.
Et d'ailleurs, à chaque fois que j'aime un livre, je freine ma lecture lorsque la fin approche tellement j'appréhende d'avoir fini.
Alors t'imagines comment ça faisait avec ma bouteille de pastis.
C'était exactement pareil.
Impossible de m'arrêter tant que la bouteille n'était pas vide.
Et je reprenais une clope pour finir mon pastis et un pastis pour finir ma clope et...

Et oui, tu peux être totalement tranquille, comme tous les autres EI du Baclo, le manque de concentration qu'il provoque et qui empêche de lire, revient dès qu'on baisse le dosage.
Ça, c'est absolument certain !


Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry
Que fais-tu là ? Je bois. Pourquoi bois-tu ? Pour oublier. Pour oublier quoi ? Pour oublier que j’ai honte. Honte de quoi ? Honte de boire !
Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans condition et la retire sans sommation.

 
Avatar de Florence...
  • Age : 55 ans
  • Messages : 6514
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 10 Janvier 2017, 20:03
Waouhhb !
Tu es pétillante !!!

Et moi aussi, c'est mon chat qui m'a aidée quand j'étais au fond du trou.
Message édité 1 fois, dernière édition par Florence..., 10 Janvier 2017, 20:05  

Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry
Que fais-tu là ? Je bois. Pourquoi bois-tu ? Pour oublier. Pour oublier quoi ? Pour oublier que j’ai honte. Honte de quoi ? Honte de boire !
Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans condition et la retire sans sommation.

 
Avatar de Karine
  • Age : 46 ans
  • Messages : 18561
  • Inscrit : 14 Mai 2013
  Lien vers ce message 10 Janvier 2017, 21:47
Bonsoir Sabine

A présent que tu as un médecin, tu m'as trouvé, reste ici pour des réponses à toutes tes questions

Tiens nous au courant


Vidéo à ne pas manquer : témoignage d'une guérison -----et ce reportage-----Alcoolisme, des remèdes miracle ?

Le nombre d'adhérents fait la force de l'assoc pour que le baclofène soit reconnu ADHEREZ. Ce n'est pas une question financière, chacun donne selon ses moyens. C'est le NOMBRE qui compte.
 
Avatar de Manue
  • Age : 47 ans
  • Messages : 25331
  • Inscrit : 01 Aout 2013
  Lien vers ce message 10 Janvier 2017, 21:59
Bonsoir Sabine

Tu as donc lu le document de l'association, c'est très bien
Tu as vu que ton doc ne va pas augmenter assez vite, tu peux lui présenter aussi les écrits de Baclofène, notre expérience et voir s'il est prêt à tenter l'aventure
Un médecin formé, c'est sympa aussi

J'ai connu l'abstinence durant 9 ans, mais avec les aa, ça a accroché tout de suite, je pense que j'ai eu un super groupe, et même ceux autour de chez nous étaient super
Durant 2 ans, j'y étais totalement investie

Puis j'ai continué seule, sans aucun souci

J'ai fait ensuite un trouble anxio-phobique, commencé un AD (anti-dép) et anxiolytique, la rechute est arrivée juste après, comme toi, retour à la case dernière cuite

Comme on dit chez les AA, le tonneau ne se vide jamais

Pour la lecture, les seuls soirs où je n'ai pas pu lire, c'est quand je buvais trop

à l'heure actuelle, je m'endors trop vite à mon goût, au bout de quelques pages, parfois quelques lignes, mais je continue à lire depuis le baclo

En tous les cas, si tu ne veux pas que l'alcool reprenne le contrôle de ta vie, sans pour autant n'avoir qu'un verre vide dans ta vie, le baclo est une excellente réponse, et je suis surprise et contente de voir que ton doc te l'a proposé
C'est pour cela que je te suggérais de lui montrer la documentation, d'en parler avec lui

ça ne t'empêche pas de t'occuper de ton cas, en allant chez le doc que te conseille Karine, qui te donne la garantie d'avoir un doc expérimenté, qui ne freinera pas pour t'augmenter

Cela dit, avec la plupart des personnes ici, même en sortant de prescripteurs reconnus, les doses et répartitions, augmentations, sont parfois bizarres et pas toujours adaptées

Et si tu as des EI (effets indésirables), certains médecins ont peur et freinent

Ici on a l'expérience, savoir quand ralentir, voire baisser le baclo si nécessaire, pour aussi continuer au mieux jusqu'à l'indifférence

Manue


De Mark Twain : “On ne se débarrasse pas d’une habitude en la flanquant par la fenêtre ; il faut lui faire descendre l’escalier marche par marche.”
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 31306
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 10 Janvier 2017, 22:58
Pour ton médecin, tu peux aussi l'inciter à suivre une formation du RESAB en lui imprimant ceci
Fichier joint
Télécharger
Fichier téléchargé 33 fois (Formations_Resab.pdf ; 205.2 KO)


Il y en a un peu partout en France, http://resab.fr/formations


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de sabine2043
  • Messages : 1428
  • Inscrit : 16 Décembre 2016
  Lien vers ce message 11 Janvier 2017, 11:13
Merci à toutes pour vos réponses et encouragements.
Il est hors de question pour moi, désormais, de repasser par la case abstinence totale ! J'ai donné pendant 22 ans ça suffit ! L'abstinence c'est pourtant ce que me conseille le médecin que j'ai vu pour le Baclofène... donc je suis très réticente avec lui car je crois qu'il n'a pas compris l'intérêt du Baclofène. Ce que je veux c'est, un soir, en passant devant un bouteille de vin blanc me dire : "Non, ce soir, je n'en ai pas envie" et le lendemain : "ce soir j'ai envie d'un verre mais pas plus". C'est l'idée que je me fais du Baclofène. Est-ce aussi la vôtre ?
Et je voudrais pouvoir écouter mon concerto de Dvorjak préféré (le concerto américain) jusqu'au bout, ce que j'ai du mal à faire depuis un mois que j'ai recommencé à boire abusément !!!!!! Je voudrais aussi dépasser les 3 seules pages du "Problème Spinoza" de Irvin Yalom (livre sublime) avant que le livre me tombe des mains pour cause de soulardise improductive !!!!
Je vais donc contacter le médecin dont Karen m'a donné l'adresse et je vous tiendrai au courant.
PS : j'aime beaucoup lire vos posts car, en plus des informations qu'ils donnent, chacun-e a un style et une approche d'écriture différents !


Début baclo, mi janvier 2017. Indifférente à l'alcool à 110 mg (début mars 2017) . Relation apaisée à la nourriture à 120mg (avril 2017). J'entame les 6 mois de stabilisation à même dose (120mg en imprégnation : 20mg toutes les 2 heures).
J'ai commencé la descente le 31 juillet : 5mg tous les 15 jours... Désormais à 80mg
 
Avatar de Florence...
  • Age : 55 ans
  • Messages : 6514
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 11 Janvier 2017, 11:29
"C'est l'idée que je me fais du Baclofène. Est-ce aussi la vôtre ?"
J'adhère !

"Et je voudrais pouvoir écouter mon concerto de Dvorjak préféré (le concerto américain) jusqu'au bout, ce que j'ai du mal à faire depuis un mois que j'ai recommencé à boire abusément !!!!!! Je voudrais aussi dépasser les 3 seules pages du "Problème Spinoza" de Irvin Yalom (livre sublime) avant que le livre me tombe des mains pour cause de soulardise improductive !!!!"
J'ajoute qu'avant le Baclo, il m'était impossible d'envisager des activités plaisantes sans les accompagner d'un verre de pastis.
J'aurais eu l'impression de gâcher ces moments choisis en ne les couplant pas avec le plaisir de l'apéro.
Cette façon de penser vient tout juste de s'envoler pour de bon.
Elle s'est envolée très progressivement.


Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry
Que fais-tu là ? Je bois. Pourquoi bois-tu ? Pour oublier. Pour oublier quoi ? Pour oublier que j’ai honte. Honte de quoi ? Honte de boire !
Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans condition et la retire sans sommation.

 
Avatar de sabine2043
  • Messages : 1428
  • Inscrit : 16 Décembre 2016
  Lien vers ce message 11 Janvier 2017, 12:55
Flo,
Tu as un sacré parcours dirait-on ! Et maintenant : as-tu baissé significativement ta consommation depuis le Baclofène ?


Début baclo, mi janvier 2017. Indifférente à l'alcool à 110 mg (début mars 2017) . Relation apaisée à la nourriture à 120mg (avril 2017). J'entame les 6 mois de stabilisation à même dose (120mg en imprégnation : 20mg toutes les 2 heures).
J'ai commencé la descente le 31 juillet : 5mg tous les 15 jours... Désormais à 80mg
 
Avatar de Florence...
  • Age : 55 ans
  • Messages : 6514
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 11 Janvier 2017, 13:25
Alors oui, très significativement.
A vrai dire, je suis très nettement en-dessous des normes tolérées par l'OMS.
Mais si je ne suis pas encore tout à fait satisfaite, alors que je ne vise pas non plus l'abstinence, c'est que je voudrais éradiquer ce rituel apéro dont je suis encore esclave, même lorsque je remplace cet apéro par du jus de pamplemousse comme je le fais depuis des mois déjà maintenant.
Et surtout, comme je dois faire encore des efforts pour ne pas boire l'apéro seule en semaine (mon objectif n°1 c'était de ne plus boire seule et sans modération lorsque c'est convivial mais ça, ça se limite naturellement puisque je n'ai plus jamais envie de boire au-delà d'une certaine limite), je ne me sens pas encore tout à fait en sécurité et je me dis que s'il m'arrive encore un gros coup dur, je ne serai pas à l'abri d'un excès.

Pour résumer, ma consommation actuelle est de 2 unités de pastis sec/semaine avec un open bar lors d'occasions conviviales qui ne sont pas pléthore parce que je vis seule et que j'aime ma solitude.


Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry
Que fais-tu là ? Je bois. Pourquoi bois-tu ? Pour oublier. Pour oublier quoi ? Pour oublier que j’ai honte. Honte de quoi ? Honte de boire !
Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans condition et la retire sans sommation.

 
Avatar de sabine2043
  • Messages : 1428
  • Inscrit : 16 Décembre 2016
  Lien vers ce message 11 Janvier 2017, 13:34
Bon, ce sont de bonnes nouvelles tout ça !
Etant une solitaire j'aime boire seule comme j'aime vivre seule !!! et je trouve que le "buvons convivial" est bien retors...
Et est-ce que tu travailles ? Ca m'inquiète un peu ces histoires de somnolence et de déconcentration... Je travaille chez moi, donc ce n'est pas très grave (je ne fais pas de visio-conférences avec mes patrons qui sont à Paris!) mais, quand même, je dois "fournir" mon quota de boulot. Alors qu'en est-il de l'efficacité sous Baclofène (cela dit, rien ne m'empêchera de suivre le traitement, si je trouve un toubib ad hoc, premier pas vers la guérison !!!).


Début baclo, mi janvier 2017. Indifférente à l'alcool à 110 mg (début mars 2017) . Relation apaisée à la nourriture à 120mg (avril 2017). J'entame les 6 mois de stabilisation à même dose (120mg en imprégnation : 20mg toutes les 2 heures).
J'ai commencé la descente le 31 juillet : 5mg tous les 15 jours... Désormais à 80mg
 
Avatar de Florence...
  • Age : 55 ans
  • Messages : 6514
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 11 Janvier 2017, 13:47
Alors non, je ne travaille pas car je suis retraitée.
J'avoue qu'il m'aurait été impossible de suivre ce traitement en parallèle à une activité professionnelle.
C'est pourquoi je pense qu'un de nos futurs combats sera de faire en sorte que dans certains cas (difficultés rencontrées à cause des EI du Baclo mais qui ne sont pas systématiques), ce traitement puisse être accompagné d'un congé maladie.


Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry
Que fais-tu là ? Je bois. Pourquoi bois-tu ? Pour oublier. Pour oublier quoi ? Pour oublier que j’ai honte. Honte de quoi ? Honte de boire !
Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans condition et la retire sans sommation.

 
Avatar de Jéjé
  • Age : 43 ans
  • Messages : 2214
  • Inscrit : 31 Octobre 2016
  Lien vers ce message 11 Janvier 2017, 21:17
Sabine,

Je viens sur ton fil pour répondre à ce que j'ai dit sur un autre fil qui a attiré ton attention.

L'alcool m'a pourri la vie parce que j'était en surconsommation, il est bien évident que si j'avais pu consommer normalement, je n'aurais pas eu besoin de passer par un traitement.

Pour toi, l'abstinence a été une souffrance.

Le baclofène est là pour çà.

Tu pourras consommer modérément si tu le souhaite.

Pour ce qui est des effets secondaires, ne t'en inquiète pas pour l'instant. Tu as déjà commencée tes prises, cela est une bonne chose.

Il faut nous dire, à quelle dose de baclofène tu es aujourd'hui?
Quelle est ta répartition de prise des comprimés dans la journée?
Quelle est l'heure de ta première envie de consommer?
 
Avatar de sabine2043
  • Messages : 1428
  • Inscrit : 16 Décembre 2016
  Lien vers ce message 12 Janvier 2017, 9:04
merci gegedujura !
Pour l'instant je suis à 20mg par jour ! donc vraiment un début !!! mais le médecin que j'ai vu m'a dit qu'il n'irait pas au-delà de 30mg par jour !!!! ce qui, évidemment ne peut convenir à un traitement de l'alcoolisme. Karen m'a donné le nom d'un médecin à côté de Cognac (eh oui, j'habite une ville prédestinée!!!!) et j'ai rendez-vous la semaine prochaine. J'espère vraiment tomber sur le bon car, visiblement non seulement il faut se battre contre la maladie mais en plus contre les institutions... Et je suis si fatiguée de me battre :fsb2_yes:
L'envie de boire, elle me vient dès après le café du matin vers 7h30, et elle va crescendo, jusqu'à la craquation de 11h. J'essaie de m'arrêter entre 14h et 18H mais c'est de plus en plus difficile... C'est dingue quand même, cela fait 3 semaines que j'ai recommencé à boire et je suis déjà près de mes doses d'il y a 20 ans (2 litres de vin blanc /j).
J'avais commencé par le Baclofène à 10h du matin, mais, à vous lire tous, je crois qu'il vaut mieux que je le prenne en me levant, vers 6h30 heures du matin... et l'après-midi, je prends les 10mg restants à 16heures... comme pour l'instant je ne sens aucun effet, je ne sais pas très bien ce qui sera bon pour moi...


Début baclo, mi janvier 2017. Indifférente à l'alcool à 110 mg (début mars 2017) . Relation apaisée à la nourriture à 120mg (avril 2017). J'entame les 6 mois de stabilisation à même dose (120mg en imprégnation : 20mg toutes les 2 heures).
J'ai commencé la descente le 31 juillet : 5mg tous les 15 jours... Désormais à 80mg
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 31306
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 12 Janvier 2017, 10:58
A mon avis, prends tes 20mg en te levant
Ca ne sert pas à grand chose de faire 2 prises


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de sabine2043
  • Messages : 1428
  • Inscrit : 16 Décembre 2016
  Lien vers ce message 12 Janvier 2017, 11:50
merci Sylvie, je vais faire comme tu dis.

Que j'aime ce mot INDIFFERENCE... J'en rêve... Epicure appelait cela l'ataraxie... ce sont de si beaux mots pour de sales maux...


Début baclo, mi janvier 2017. Indifférente à l'alcool à 110 mg (début mars 2017) . Relation apaisée à la nourriture à 120mg (avril 2017). J'entame les 6 mois de stabilisation à même dose (120mg en imprégnation : 20mg toutes les 2 heures).
J'ai commencé la descente le 31 juillet : 5mg tous les 15 jours... Désormais à 80mg
 
Avatar de Laurent... [ʇuǝɹnɐl]
  • Age : 47 ans
  • Messages : 723
  • Inscrit : 30 Novembre 2016
  Lien vers ce message 12 Janvier 2017, 12:10
Bonjour Sabin, tout comme Gégé je viens te répondre suite à ton post sur celui de Tony77

Les EI étaient l'une de mes plus grosses craintes et en définitif je n'en aucun... Comme la plupart des témoignages indiquaient qu'ils préféraient les EI/ES plutôt que l'effet néfaste de l'alcool... Donc, je me suis dis et répéter que ce médicament ne pourra en réalité ne me faire que du bien. "Ce traitement est la pour te soigner, il ne te fera que du bien". L'utilisation de la pensée positive à du fonctionner, car pas une once de EI/ES ! Mais cela est tellement différent d'un cas sur l'autre...

Je travaille comme toi depuis chez moi et j'ai parfois "quelques difficultés de concentration" ou pour "trouver mes mots", mais à force pugnacité, cela fait que je m'en sors plutôt bien. L'un de mes plus gros défaut était la procrastination ! Terrible... Je pouvais passer des heures à ne rien faire... Malgré une tonne de travail... Puis avec le démarrage de mon traitement et mon inscription, mon attention s'est focalisé plutôt à naviguer sur le forum ! Bien qu'il soit une aide essentielle pour le soutien inestimable que l'on y trouve et sa démarche de posologie, il n'aide pas à garder une concentration active sur son job... Tellement de témoignages, tous plus intéressants les uns que les autres ! (Tu as avec les personnes présentes ci-dessus de beau spécimen pour t'y aider !). On se reconnait au détour d'un mot, d'une phrase, d'un témoignage ! Alors on participe ! On témoigne... Et c'est bien normal puisque l'on cherche à se rassurer et conforter sa démarche. Mais cela s'atténue avec le traitement, moins d'alcool plus d'ouverture d'esprit à son travail.

Ma consommation a spectaculairement chuté en très peu de temps, passant de 2 à 3 bouteilles de bordeaux millésimés ou autre champagnes à 2 à 3 verres par jour. Parfois, que je ne finis pas. Par contre, être bien assidu à ces prises sous contrainte de voir resurgir le grand méchant loup ! (craving). Par contre, je ne mets pas de pression quant à ma consommation, j'accepte et remonte en baclo le cas échéant. Je veux à tout pris éviter cette moralisation péjorative et destructive qui fait que l'on culpabilise après une rechute et augmente l’angoisse en conséquence... Le cercle infernal ! Pas facile cependant, il faut l'accepter.

Alors bienvenue à toi ! Et comme on me l'a dit ; bonne baclo route !


Adhérez ! Car vous aussi pouvez participer à ce combat que l’Association BACLOFÈNE mène depuis des années. Plus de 10 670 membres inscrits pour 150 adhérents! Aidez-les, aidez-vous, aidons-nous les uns les autres.
 
Avatar de Laurent... [ʇuǝɹnɐl]
  • Age : 47 ans
  • Messages : 723
  • Inscrit : 30 Novembre 2016
  Lien vers ce message 12 Janvier 2017, 12:46
Sabine ! (et non Sabin, désolé, je vois que tu a modifié)

Tu as parfaitement raison en utilisant ce jeu de mots ! On le retrouve souvent sur le forum et je disais à juste titre considèrer le forum comme un journal en guise de thérapie ! Il me permet d'assimiler mes pensées et de comprendre mes émotions (ainsi que celles des autres). Le fait de les mettre par écrit me permet de créer une distance avec mon propre état (prendre du recul, avoir une meilleur vu d'ensemble). Je suis ainsi moins pris dans ma problématique. C'est l'un des effets positifs de ce forum! son rôle de miroir. En me relisant, il m'arrive d'apprendre des choses, de chercher un lapsus révélateur, il se peut même que l'on soit surpris par ces propres mots !

La diction pour contrer l'addiction. Intéressant non !? Le fait que ces deux mots soient si proche... Des mots pour guérir des maux ! Et si cela fait des émules, tant mieux !

A te lire !


Adhérez ! Car vous aussi pouvez participer à ce combat que l’Association BACLOFÈNE mène depuis des années. Plus de 10 670 membres inscrits pour 150 adhérents! Aidez-les, aidez-vous, aidons-nous les uns les autres.
 
Avatar de Florence...
  • Age : 55 ans
  • Messages : 6514
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 12 Janvier 2017, 12:58
"un journal en guise de thérapie ! Il me permet d'assimiler mes pensées et de comprendre mes émotions (ainsi que celles des autres). Le fait de les mettre par écrit me permet de créer une distance avec mon propre état (prendre du recul, avoir une meilleur vu d'ensemble). Je suis ainsi moins pris dans ma problématique. C'est l'un des effets positifs de ce forum! son rôle de miroir. En me relisant, il m'arrive d'apprendre des choses, de chercher un lapsus révélateur, il se peut même que l'on soit surpris par ces propres mots !"

Tout à fait d'accord avec toi, Lolo.
Et je suis même assez fière de pouvoir revendiquer la paternité de "ma trithérapie" (suivi psy + forum + Baclo)


Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry
Que fais-tu là ? Je bois. Pourquoi bois-tu ? Pour oublier. Pour oublier quoi ? Pour oublier que j’ai honte. Honte de quoi ? Honte de boire !
Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans condition et la retire sans sommation.

 
Avatar de Laurent... [ʇuǝɹnɐl]
  • Age : 47 ans
  • Messages : 723
  • Inscrit : 30 Novembre 2016
  Lien vers ce message 12 Janvier 2017, 13:27
Oui FLO, d'ailleurs je te cite ! Rendons à césar ce qui appartient à césar !

On va d'ailleurs rendre la place (la parole) à Sabine (avec un e) ! pourquoi 2043 (c'est le nombre de sabine passée sur le forum !?)


Adhérez ! Car vous aussi pouvez participer à ce combat que l’Association BACLOFÈNE mène depuis des années. Plus de 10 670 membres inscrits pour 150 adhérents! Aidez-les, aidez-vous, aidons-nous les uns les autres.
 
Avatar de Florence...
  • Age : 55 ans
  • Messages : 6514
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 12 Janvier 2017, 13:34
Ben désolée, j'avais pas vu que tu me citais.
Et j'ai toujours pas vu mais c'est pas grave.

Et oui, rendons l'antenne à Sabine !
On digresse si facilement ici.
Déjà que j'ai souvent tendance à le faire...


Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry
Que fais-tu là ? Je bois. Pourquoi bois-tu ? Pour oublier. Pour oublier quoi ? Pour oublier que j’ai honte. Honte de quoi ? Honte de boire !
Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans condition et la retire sans sommation.

 
Avatar de sabine2043
  • Messages : 1428
  • Inscrit : 16 Décembre 2016
  Lien vers ce message 12 Janvier 2017, 15:14
Lolo, "sabine2043" parce que sabine c'était déjà pris... et que je me dis qu'il y a au moins 2042 Sabine qui se baladent sur les forums...
Mais dis-moi Lolo : quand j'étais petite le "lolo" c'était du lait non ?!!!! Cela dit tout est écrit (euh!) : quand j'étais petite le diminutif qu'on m'avait donné c'était "Bibine"!!!! ... no comment vu que j'ai commencé à boire à 15 ans !!!!


Début baclo, mi janvier 2017. Indifférente à l'alcool à 110 mg (début mars 2017) . Relation apaisée à la nourriture à 120mg (avril 2017). J'entame les 6 mois de stabilisation à même dose (120mg en imprégnation : 20mg toutes les 2 heures).
J'ai commencé la descente le 31 juillet : 5mg tous les 15 jours... Désormais à 80mg
 
Avatar de Laurent... [ʇuǝɹnɐl]
  • Age : 47 ans
  • Messages : 723
  • Inscrit : 30 Novembre 2016
  Lien vers ce message 12 Janvier 2017, 15:39
Bien vu Sabine! Un esprit vif, ce n'est pas pour déplaire ! Que veux-tu, il y a des noms comme ça qui te suive et qui te colle à la peau... Mais aussi, comme tu as pu le constater, j'y ai par la suite ajouté [sous baclo] ! Ainsi le ton était donné !

Pour Flo, vu que l'on nous donne un petit peu temps d'antenne... Voyons, ma muse ! bien sur que si !

Je vais reprendre le texte émanant de la signature de Flocerise "Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry : Que fais-tu là ? Je bois. Pourquoi bois-tu ? Pour oublier. Pour oublier quoi ? Pour oublier que j’ai honte. Honte de quoi ? Honte de boire !" Le cercle infernal quoi ! Le chien qui se mord la queue ! Ce que je viens d'expliciter à bibine ci-dessus.

Outre ta signature, cette citation (Flocerise, 19 Novembre 2016, 21:27) En fait, je suis contente d'avoir bu ce que j'ai bu, et contente de ne pas avoir bu ce que je n'ai pas bu. J'adore !

Tu comprends ma chère Sabine les raisons de cette procrastination ! Avec tout ça on est pas prés de travailler... Enfin, ce n'est que du bonheur !

Bien à toi


Adhérez ! Car vous aussi pouvez participer à ce combat que l’Association BACLOFÈNE mène depuis des années. Plus de 10 670 membres inscrits pour 150 adhérents! Aidez-les, aidez-vous, aidons-nous les uns les autres.
 
Avatar de Florence...
  • Age : 55 ans
  • Messages : 6514
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 12 Janvier 2017, 15:56
Pour la petite histoire, j'avais jusqu'à y a pas longtemps, les yeux marron avec le tour de l'iris... vert bouteille !

J'ai perdu ce vert en lâchant la bouteille mais là, il s'agit juste d'une coïncidence.
Je dois me mettre quotidiennement dans les yeux des gouttes en prévention d'un glaucome.
Ces gouttes ont comme EI de foncer la couleur de l'iris et j'ai désormais les yeux d'un franc marron (et par ailleurs, j'adore les châtaignes souvent appelées à tort des marrons.
Je préférais mes yeux d'antan...
Message édité 1 fois, dernière édition par Florence..., 12 Janvier 2017, 15:59  

Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry
Que fais-tu là ? Je bois. Pourquoi bois-tu ? Pour oublier. Pour oublier quoi ? Pour oublier que j’ai honte. Honte de quoi ? Honte de boire !
Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans condition et la retire sans sommation.

 
Avatar de Laurent... [ʇuǝɹnɐl]
  • Age : 47 ans
  • Messages : 723
  • Inscrit : 30 Novembre 2016
  Lien vers ce message 12 Janvier 2017, 18:08
Flo ! ma muse ! elle est triste ton histoire... Ça casse l'ambiance... Moi je dis que tu as de beau œuf (yeux), ma poule ! en plus vert bouteille ! Vache de coïncidence... décidément ! Bon, nous on te préfère comme maintenant ! Je viens te consoler sur ton fil !

Sabine (avec un e) tu en es ou avec ta prescription !?


Adhérez ! Car vous aussi pouvez participer à ce combat que l’Association BACLOFÈNE mène depuis des années. Plus de 10 670 membres inscrits pour 150 adhérents! Aidez-les, aidez-vous, aidons-nous les uns les autres.
 
Avatar de Florence...
  • Age : 55 ans
  • Messages : 6514
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 12 Janvier 2017, 18:50
Sur ceux de mon avatar (photo prise en avril 2015), la couleur de mes yeux était en pleine mutation : ils étaient... vert d'eau (croupissante) !
Un message prémonitoire ?
LEE les avait alors qualifiés de "puits sans fond", ou un truc comme ça.


Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry
Que fais-tu là ? Je bois. Pourquoi bois-tu ? Pour oublier. Pour oublier quoi ? Pour oublier que j’ai honte. Honte de quoi ? Honte de boire !
Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans condition et la retire sans sommation.

 
Avatar de sabine2043
  • Messages : 1428
  • Inscrit : 16 Décembre 2016
  Lien vers ce message 12 Janvier 2017, 19:33
C'est incroyable Flo cette histoire de couleurs d'yeux... C'est angoissant et beau à la fois. Excuse-moi je littérature là où c'est juste triste... mais c'est beau quand même la façon dont tu le dis.
Il y a près de 25 ans, j'ai arrêté de fumer et là j'ai grossi-bouffi et j'avais trouvé un forum qui s'appelait 123... quelque chose (me souviens plus). Il y avait, sur ce forum de boulimiques, une empathie comme je n'en avais jamais connu. C'était superbe. On lâchait tout. Et on se parlait, on se touchait sans se voir... là je m'étais dit : finalement l'amour virtuel ça existe bien... Depuis je n'avais fréquenté aucun forum avant baclofène, et je retrouve la même empathie que je "sens" très sensuelle. Excusez-moi, je ne voudrais pas vous choquer en disant cela, mais comme je suis une sensuelle-cérébrale, forcément je déclame ! En plus, comme vous (Flo et Lolo), écrivez très bien, je suis comme dans un lac de bien-être en vous lisant!


Début baclo, mi janvier 2017. Indifférente à l'alcool à 110 mg (début mars 2017) . Relation apaisée à la nourriture à 120mg (avril 2017). J'entame les 6 mois de stabilisation à même dose (120mg en imprégnation : 20mg toutes les 2 heures).
J'ai commencé la descente le 31 juillet : 5mg tous les 15 jours... Désormais à 80mg
 
Avatar de Florence...
  • Age : 55 ans
  • Messages : 6514
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 12 Janvier 2017, 19:53
"C'est angoissant et beau à la fois. Excuse-moi je littérature là où c'est juste triste... mais c'est beau quand même"

Ce que tu dis là me parle énormément.
J'aime la musique classique, mais seulement lorsqu'elle est triste.


Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry
Que fais-tu là ? Je bois. Pourquoi bois-tu ? Pour oublier. Pour oublier quoi ? Pour oublier que j’ai honte. Honte de quoi ? Honte de boire !
Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans condition et la retire sans sommation.

 
Avatar de sabine2043
  • Messages : 1428
  • Inscrit : 16 Décembre 2016
  Lien vers ce message 12 Janvier 2017, 20:12
si tu aimes la musique triste donc tu aimes le violoncelle ?! J'adore... le violoncelle c'est la sensualité cérébrale par excellence.
C'est fou ça : je poste depuis 1 heure et j'en ai oublié de boire ! je le crois pas ça :fsb2_kiss:


Début baclo, mi janvier 2017. Indifférente à l'alcool à 110 mg (début mars 2017) . Relation apaisée à la nourriture à 120mg (avril 2017). J'entame les 6 mois de stabilisation à même dose (120mg en imprégnation : 20mg toutes les 2 heures).
J'ai commencé la descente le 31 juillet : 5mg tous les 15 jours... Désormais à 80mg
 
Avatar de Florence...
  • Age : 55 ans
  • Messages : 6514
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 12 Janvier 2017, 20:31
Comme les suites pour violoncelle de Bach ?
J'adore !

Super pour ta folie !!!


Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry
Que fais-tu là ? Je bois. Pourquoi bois-tu ? Pour oublier. Pour oublier quoi ? Pour oublier que j’ai honte. Honte de quoi ? Honte de boire !
Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans condition et la retire sans sommation.

 
Avatar de Laurent... [ʇuǝɹnɐl]
  • Age : 47 ans
  • Messages : 723
  • Inscrit : 30 Novembre 2016
  Lien vers ce message 12 Janvier 2017, 20:33
La fameuse Tri-therapie de notre Flo(w) des mots ! Bon, cela aide pas pour le travail... je n'ai pas fait grand chose, si l'on peut considérer cela ainsi :fsb2_godgrace:


Adhérez ! Car vous aussi pouvez participer à ce combat que l’Association BACLOFÈNE mène depuis des années. Plus de 10 670 membres inscrits pour 150 adhérents! Aidez-les, aidez-vous, aidons-nous les uns les autres.
 
Avatar de sabine2043
  • Messages : 1428
  • Inscrit : 16 Décembre 2016
  Lien vers ce message 12 Janvier 2017, 20:45
oui pour Bach mais il y a aussi Fauré (et ce n'est qu'un exemple):
`https://www.youtube.com/watch?v=F3q_HJN51uo


Début baclo, mi janvier 2017. Indifférente à l'alcool à 110 mg (début mars 2017) . Relation apaisée à la nourriture à 120mg (avril 2017). J'entame les 6 mois de stabilisation à même dose (120mg en imprégnation : 20mg toutes les 2 heures).
J'ai commencé la descente le 31 juillet : 5mg tous les 15 jours... Désormais à 80mg
 
Avatar de Florence...
  • Age : 55 ans
  • Messages : 6514
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 12 Janvier 2017, 20:46
Ah ! Il va falloir qu'on apprenne à insérer des liens "cliquables" dans tes posts, Sabine.
J'ai pas le temps maintenant mais si d'autres passent par là, je leur laisse volontiers ma place.
Message édité 1 fois, dernière édition par Florence..., 12 Janvier 2017, 20:47  

Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry
Que fais-tu là ? Je bois. Pourquoi bois-tu ? Pour oublier. Pour oublier quoi ? Pour oublier que j’ai honte. Honte de quoi ? Honte de boire !
Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans condition et la retire sans sommation.

 
Avatar de sabine2043
  • Messages : 1428
  • Inscrit : 16 Décembre 2016
  Lien vers ce message 12 Janvier 2017, 20:57
bon, tu vas youtube et tu tapes : "Fauré, Elégie"
sinon, les liens c'est pas vraiment mon truc, alors c'est normal que ça ne marche pas sur le web non plus...


Début baclo, mi janvier 2017. Indifférente à l'alcool à 110 mg (début mars 2017) . Relation apaisée à la nourriture à 120mg (avril 2017). J'entame les 6 mois de stabilisation à même dose (120mg en imprégnation : 20mg toutes les 2 heures).
J'ai commencé la descente le 31 juillet : 5mg tous les 15 jours... Désormais à 80mg
 
Avatar de Florence...
  • Age : 55 ans
  • Messages : 6514
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 12 Janvier 2017, 21:08
Oui oui je sais Sabine.
Je peux aussi copier ton lien et le coller dans youtube.
Je disais ça par paresse.


Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry
Que fais-tu là ? Je bois. Pourquoi bois-tu ? Pour oublier. Pour oublier quoi ? Pour oublier que j’ai honte. Honte de quoi ? Honte de boire !
Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans condition et la retire sans sommation.

 
Avatar de sabine2043
  • Messages : 1428
  • Inscrit : 16 Décembre 2016
  Lien vers ce message 12 Janvier 2017, 21:18
c'est fou la fragilité qui reste en nous à vie (je viens de lire un post de Velvet-Manue sur son indifférence). il y a cependant une chose que je sais, depuis le temps que je me fréquente et depuis le temps que je fréquente l'autre : nous, alcoolos, avons une sensibilité à fleur de peau qui fait que nous sommes des poètes, des artistes de tout poil, des entendants, des écoutants, que nous ne lisons pas les livres de façon basique (comme le font les non-alcoolos), que nous n'entendons pas la musique comme l'entendent ceux-qui-ne-savent-pas... Je le dis haut et clair : dans notre maladie, nous sommes des privilégiés ! cela semble dingue de dire une chose pareille. Mais je sais que même durant les 22 ans durant lesquels j'ai arrêté de boire, j'ai gardé cette richesse de sensibilité. C'est peut-être à cause de cette sensibilité que je suis malade d'alcool, mais c'est aussi grâce à elle que je vois.
Etant donné mon expérience de vie sans alcool, je sais que le baclofène ne me fera pas différente, juste moins en tension. Tout en gardant ma faculté au bonheur et à l'ataraxie qui est ancrée dans mes gènes, comme l'alcool. Mon but est de faire cohabiter les deux. Car je ne veux plus haïr l'alcool comme je l'ai fait durant tant d'années. Je veux juste la sérénité quand je passe à côté de ma bouteille de vin blanc : un jour j'ai envie, un jour j'ai pas envie... C'est ça que je veux.


Début baclo, mi janvier 2017. Indifférente à l'alcool à 110 mg (début mars 2017) . Relation apaisée à la nourriture à 120mg (avril 2017). J'entame les 6 mois de stabilisation à même dose (120mg en imprégnation : 20mg toutes les 2 heures).
J'ai commencé la descente le 31 juillet : 5mg tous les 15 jours... Désormais à 80mg
 
Avatar de Florence...
  • Age : 55 ans
  • Messages : 6514
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 12 Janvier 2017, 21:25
Un jour, j'ai dit que j'avais de la chance d'être alcoolique.
Et je le pense sincèrement même si c'est bien sûr à double tranchant.
Je ne sais plus dans quel post j'ai dit ça et je l'ai d'ailleurs dit plusieurs fois.
Mais de mémoire, comme ça, je pense que ça devait être aux alentours du 14 novembre 2014.
Si jamais ça t'intéresse...


Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry
Que fais-tu là ? Je bois. Pourquoi bois-tu ? Pour oublier. Pour oublier quoi ? Pour oublier que j’ai honte. Honte de quoi ? Honte de boire !
Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans condition et la retire sans sommation.

 
Avatar de Laurent... [ʇuǝɹnɐl]
  • Age : 47 ans
  • Messages : 723
  • Inscrit : 30 Novembre 2016
  Lien vers ce message 12 Janvier 2017, 21:26
Amen !


Adhérez ! Car vous aussi pouvez participer à ce combat que l’Association BACLOFÈNE mène depuis des années. Plus de 10 670 membres inscrits pour 150 adhérents! Aidez-les, aidez-vous, aidons-nous les uns les autres.
 
Avatar de Florence...
  • Age : 55 ans
  • Messages : 6514
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 12 Janvier 2017, 21:31
Je sais pas pourquoi, quand je lis le forum depuis mon smartphone et que la page ne s'affiche donc pas dans son intégralité, le bout de mon avatar que je vois apparaître me fait penser à... des pingouins !
:fsb2_mad:


Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry
Que fais-tu là ? Je bois. Pourquoi bois-tu ? Pour oublier. Pour oublier quoi ? Pour oublier que j’ai honte. Honte de quoi ? Honte de boire !
Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans condition et la retire sans sommation.

 
Avatar de Laurent... [ʇuǝɹnɐl]
  • Age : 47 ans
  • Messages : 723
  • Inscrit : 30 Novembre 2016
  Lien vers ce message 12 Janvier 2017, 22:42
Flo, tu n'as pas dit que cela ! La phrase de Sabine "sensibilité à fleur de peau " concernant nous autres tu l'as évoqué sur mon fil en y ajoutant "écorché vif" pour mémoire.

J'ai pensé à cela. Je me suis posé la question en ce sens: "notre déficit jouant le récepteur gaba qui influ sur la dopamine est compensé par l'alcool, alors la musique, les livres, la danse... accentue la dopamine et les ressentons par conséquence différemment." J'ai élaboré cette théorie en étudiant de plus près cette histoire de déficience et ces causes.

Je viendrais faire un exposé plus détaillé parce que, écrire sur iPhone est un supplice...
Bonne nuit !


Adhérez ! Car vous aussi pouvez participer à ce combat que l’Association BACLOFÈNE mène depuis des années. Plus de 10 670 membres inscrits pour 150 adhérents! Aidez-les, aidez-vous, aidons-nous les uns les autres.
 
Avatar de sabine2043
  • Messages : 1428
  • Inscrit : 16 Décembre 2016
  Lien vers ce message 13 Janvier 2017, 9:10
Lolo, j'aimerais bien que tu développes... quand tu seras sur ton ordi bien sûr !


Début baclo, mi janvier 2017. Indifférente à l'alcool à 110 mg (début mars 2017) . Relation apaisée à la nourriture à 120mg (avril 2017). J'entame les 6 mois de stabilisation à même dose (120mg en imprégnation : 20mg toutes les 2 heures).
J'ai commencé la descente le 31 juillet : 5mg tous les 15 jours... Désormais à 80mg
 
Avatar de Laurent... [ʇuǝɹnɐl]
  • Age : 47 ans
  • Messages : 723
  • Inscrit : 30 Novembre 2016
  Lien vers ce message 13 Janvier 2017, 11:50
Salut Sabine,

Etant quelque peu méticuleux sur mes interprétations je te livre déjà ma piste de travail.

Notre comportement, notre humeur et notre mémoire sont principalement influencés par l’action de neurotransmetteurs, mais ils jouent également un rôle très important dans notre équilibre physique.

Les quatre neurotransmetteurs importants du cerveau sont :

La dopamine, c’est la puissance du cerveau.
La dopamine est responsable de notre énergie aussi bien psychique que physique. Elle est responsable de notre dynamisme et de notre acuité intellectuelle.
L’acétylcholine, c’est la vitesse du cerveau.
L’acétylcholine est responsable de notre intelligence, de notre mémoire et de notre capacité de concentration. Elle intervient également dans notre forme physique.
Le GABA, c’est le rythme du cerveau.
Le GABA joue un rôle de stabilisateur du cerveau et permet ainsi un fonctionnement stable et régulier aussi bien au plan mental que physique.
La sérotonine, c’est la synchronicité du cerveau.
La sérotonine est un neurotransmetteur essentiel du cerveau qui influence de façon positive le comportement et l’humeur.

Notre chimie cérébrale (la combinaison des neurotransmetteurs acétylcholine, dopamine, GABA et sérotonine) contrôle notre pensée, nos sensations et notre comportement. [b]Les déficiences en neurotransmetteurs sont la cause directe de nombreux problèmes de santé. Le développement d'une carence en GABA peut entraîner des effets négatifs sur la santé, y compris l' anxiété.

D'apré OA : La stimulation des récepteurs du GABA (B) tel que le fait le Baclofene compense un dysfonctionnement primaire de GHB. Déficit quantitatif ou fonctionnel, qui pourrait être en partie responsable du syndrome dysphorique (anxiété, insomnie, tension musculaire...) qui précède et plus tard coexiste avec dépendance à l'alcool.

Un neurotransmetteur (ou neuromédiateur) est une molécule chimique qui assure la transmission des messages sur de très petites distances d’un neurone à l’autre, au niveau d’une synapse. Les neurotransmetteurs sont synthétisés par le neurone qui transmet le message et, stockés dans des vésicules au niveau du neurone.

Je fais un rapprochement peut être simpliste, mais si l'un de ces neurotransmetteurs est défaillant, de surcroît celui qui permet un fonctionnement stable et régulier, il faut donc le compenser !?. Ce que l'on recherche avec l'alcool. Mais ces 3 autres neurotransmetteurs sans l'influence régulatrice de ce dernier... N'y a-t-il pas une compensation d'un ou des autres autre par causalité !? Puisque cet équilibre physique est compromis !? Comme un aveugle qui compense la perte d'un sens par l'autre !?

Je me suis toujours considéré comme "hors norme" étant enfant. De ne pas comprendre les choses de la même manière... De ne pas être dans les clous. Très créatif, émotionnel, cérébral... J'ai toujours eu l'impression qu'il me manquait quelque chose et me différenciait des autres.

Ce qui m'as conduit à devenir timide ! Une question que je pose la d'ailleurs ! Etiez-vous timide plus petit ?


Adhérez ! Car vous aussi pouvez participer à ce combat que l’Association BACLOFÈNE mène depuis des années. Plus de 10 670 membres inscrits pour 150 adhérents! Aidez-les, aidez-vous, aidons-nous les uns les autres.
 
Avatar de Jéjé
  • Age : 43 ans
  • Messages : 2214
  • Inscrit : 31 Octobre 2016
  Lien vers ce message 13 Janvier 2017, 15:14
Peux être y a t-il un rapport avec le QI très mathématique?

"Trop intelligent pour être heureux" peut-être?

Jeanne Siaud-Facchin
 
Avatar de sabine2043
  • Messages : 1428
  • Inscrit : 16 Décembre 2016
  Lien vers ce message 13 Janvier 2017, 15:49
Eh bien Lolo, que d'informations scientifiques ! merci. c'est bien d'essayer de comprendre le fonctionnement, mais le résultat reste le même : on est des alcoolo à vie :fsb2_mad:


Début baclo, mi janvier 2017. Indifférente à l'alcool à 110 mg (début mars 2017) . Relation apaisée à la nourriture à 120mg (avril 2017). J'entame les 6 mois de stabilisation à même dose (120mg en imprégnation : 20mg toutes les 2 heures).
J'ai commencé la descente le 31 juillet : 5mg tous les 15 jours... Désormais à 80mg
 
Avatar de Florence...
  • Age : 55 ans
  • Messages : 6514
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 13 Janvier 2017, 15:58
Je complète le post de JÉRÔME par ce lien


Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry
Que fais-tu là ? Je bois. Pourquoi bois-tu ? Pour oublier. Pour oublier quoi ? Pour oublier que j’ai honte. Honte de quoi ? Honte de boire !
Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans condition et la retire sans sommation.

 
Avatar de sabine2043
  • Messages : 1428
  • Inscrit : 16 Décembre 2016
  Lien vers ce message 13 Janvier 2017, 18:26
qui est Jerome ? et pourquoi ce lien sur un livre sur les surdoués??? comprends rien


Début baclo, mi janvier 2017. Indifférente à l'alcool à 110 mg (début mars 2017) . Relation apaisée à la nourriture à 120mg (avril 2017). J'entame les 6 mois de stabilisation à même dose (120mg en imprégnation : 20mg toutes les 2 heures).
J'ai commencé la descente le 31 juillet : 5mg tous les 15 jours... Désormais à 80mg
 
Avatar de Florence...
  • Age : 55 ans
  • Messages : 6514
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 13 Janvier 2017, 18:38
Oups !
Jérôme, c'est GÉGÉDUDUJURA (malgré l'appellation plus courante du Gégé vulgaris qui dissimule plus souvent un Gérard).

Le lien, c'est parce que Lolo a évoqué cela et que Gégé a précisé à juste titre la pensée de Lolo.
Je n'ai pour ma part fait qu'enfoncer le clou que Lolo et Gégé avaient planté.
En gros, je suis complètement marteau quoi !
x)

Tu comprends mieux comme ça ?


Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry
Que fais-tu là ? Je bois. Pourquoi bois-tu ? Pour oublier. Pour oublier quoi ? Pour oublier que j’ai honte. Honte de quoi ? Honte de boire !
Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans condition et la retire sans sommation.

 
Avatar de sabine2043
  • Messages : 1428
  • Inscrit : 16 Décembre 2016
  Lien vers ce message 13 Janvier 2017, 18:51
tu fais quand même beaucoup dans la féraille entre les couvercles, les clous, le marteau... peut-être parce que tu aimes bien férailler... hein ?!


Début baclo, mi janvier 2017. Indifférente à l'alcool à 110 mg (début mars 2017) . Relation apaisée à la nourriture à 120mg (avril 2017). J'entame les 6 mois de stabilisation à même dose (120mg en imprégnation : 20mg toutes les 2 heures).
J'ai commencé la descente le 31 juillet : 5mg tous les 15 jours... Désormais à 80mg
 
Avatar de sabine2043
  • Messages : 1428
  • Inscrit : 16 Décembre 2016
  Lien vers ce message 13 Janvier 2017, 19:07
tout ceci serait bien déroutant si je ne connaissais pas l'alcoolisme par coeur (et par corps) : depuis que j'ai rechuté, je trouve le vin blanc et le champagne beaucoup moins bons qu'il y a 22 ans. Et pourtant je continue à boire... quelle perversité que celle de nos gênes (Lolo et Gégé nommeraient cela de manière plus scientifique!!!) qui "en" réclament quand même, même quand ce n'est pas si bon que ça...
Je suis à 20mg en une seule prise le matin et, ce matin, léger vertige... ça promet !
Comme beaucoup, je ne suis pas d'une nature patiente, et pourtant je vois, en lisant vos posts, que de la patience il va en falloir. Beaucoup.
Peut-être n'aimè-je plus le goût de l'alcool, mais j'aime toujours autant l'ivresse... Bref "qu'importe le flacon pourvu que" etc . bref, pas top la forme...

Comment faites-vous pour savoir, quand vous avez la tête lourde et des nausées si c'est la faute à la gueule de bois ou au Baclofène ?!!!! :fsb2_clever: :fsb2_devil:


Début baclo, mi janvier 2017. Indifférente à l'alcool à 110 mg (début mars 2017) . Relation apaisée à la nourriture à 120mg (avril 2017). J'entame les 6 mois de stabilisation à même dose (120mg en imprégnation : 20mg toutes les 2 heures).
J'ai commencé la descente le 31 juillet : 5mg tous les 15 jours... Désormais à 80mg
 
Avatar de Florence...
  • Age : 55 ans
  • Messages : 6514
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 13 Janvier 2017, 19:37
Ce ne sont pas les mêmes gueules de bois, Sabine.
Dans les bois, il y a toutes sortes d'essences.
Comme dans les sens, il y a toutes sortes de "Bois !" (du verbe boire)
Ouais... Bon... :fsb2_sorry:
Laisse venir, tu feras toi-même bientôt la différence.

Le problème avec mes jeux de mots alakon, c'est que j'en suis également addicte.
Quand je commence, je ne sais plus m'arrêter :fsb2_cry:
Message édité 1 fois, dernière édition par Florence..., 13 Janvier 2017, 19:39  

Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry
Que fais-tu là ? Je bois. Pourquoi bois-tu ? Pour oublier. Pour oublier quoi ? Pour oublier que j’ai honte. Honte de quoi ? Honte de boire !
Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans condition et la retire sans sommation.

 
Avatar de Florence...
  • Age : 55 ans
  • Messages : 6514
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 13 Janvier 2017, 20:41
Un autre de tes atouts, et non des moindres, Sabine.
C'est un truc dont tu ne te rends peut-être pas compte mais qui saute à mes yeux de "vieille routarde du forum".
Ils s'agit de ton investissement précoce (c'est très rares chez les nouveaux arrivants) sur les autres fils.
Et non seulement cet investissement est dense, sur le plan quantitatif, mais il est aussi très riche, sur le plan qualitatif.
En d'autres termes, tes contributions sont toujours extrêmement pertinentes.

Tu laisseras, à n'en pas douter, des regrets à tous les membres si après ta guérison, tu pars très légitimement voir ailleurs si tu y es.
Ne serait-ce que la nostalgie de repenser à ton sourire qui illumine joyeusement le forum en ce moment...


Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry
Que fais-tu là ? Je bois. Pourquoi bois-tu ? Pour oublier. Pour oublier quoi ? Pour oublier que j’ai honte. Honte de quoi ? Honte de boire !
Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans condition et la retire sans sommation.

 
Avatar de Laurent... [ʇuǝɹnɐl]
  • Age : 47 ans
  • Messages : 723
  • Inscrit : 30 Novembre 2016
  Lien vers ce message 13 Janvier 2017, 21:37
Sabine, Ta remarque m'a fait penser à un passage dans le film d'un singe en hivers "Si quelque chose devait me manquer, ce ne serait plus le vin, ce serait l'ivresse." Dialogue de Audiard ! Énorme le bonhomme ! Et c'est cela que je pensais qui me manquerais pour en parler au début sur mon fil.

Et Flo, pour le "Alakon" je répliquerais à la Audiard "Les cons, ça ose tout ! C’est même à ça qu’on les reconnaît." :fsb2_godgrace: Et je suis d'accord avec toi Flo (ça en devient gênant...), Tu as bonne "tete" ma Sabin (avec un "e") et surtout un bon fond ! Pas facile pourtant t'intervenir comme cela à peine arrivé. Tout à ton honneur ma chère.

Je trouve bien de comprendre la raison de notre maladie. J'aime comprendre de manière générale, car je suis et le revendique un "cérébral". Car il s'agit bien d'une maladie avec ces conséquences mais aussi et désormais sa méthode de guérison. Et j'ai souvent parlé de ce coté péjoratif qui ressort du terme "alcoolique". Nous sommes des "addicts" qui désormais se déclinent en différentes classes d'addictions. J'aime quand je parle de mon "addiction à l'alcool" (comme j'en avais avec les drogues douces et la cigarette) évoqué la raison, plus que les conséquences. Ainsi et surtout mon mode de guérison qui abasourdi mes interlocuteurs avec à l'appui le livre d'Olivier AMEISEN (pour rappel, je suis bon commercial...).

J'avais démarrer un régime cétogene, qui me parlait puisque je le comprenais... Il s'agit d'influer sur l'un des macronutriments, le glucide. La répartition permet d'induire une réaction dite de cétose. Les corps cétoniques générés par notre foie va utiliser notre graisse corporelle pour remplacer les glucides comme source d'énergie qui est de surcroît de meilleur qualité que les sucres raffinés. Donc je me suis retrouvé avec une pèche que je n'avais pas eu depuis des années et fondait à vue d’œil... Grosse problématique... L'alcool... j'ai tenu 2 à 3 semaines ensuite un verre m'a fait replonger de plus belle (d'ailleurs d’après ce que j'ai lu au sujet du récepteur GABA la réduction de glucide aide à réduire l'effet de craving... à approfondir). Donc, au vu de ma consommation et en fonction de ma stabilisation, je pense reprendre ce régime comme second objectif.

Donc en bref, je suis du genre "pourquoi faire simple quand on peux faire compliqué..." D'ailleurs, j'ai encore fait long... Désolé Sabine !

Content que tu sois la avec nous autre, la bande d'alcoolo ! :fsb2_godgrace:


Adhérez ! Car vous aussi pouvez participer à ce combat que l’Association BACLOFÈNE mène depuis des années. Plus de 10 670 membres inscrits pour 150 adhérents! Aidez-les, aidez-vous, aidons-nous les uns les autres.
 
Répondre Remonter en haut de la page




forum baclofene